Comment calculer les frais de gestion locative ?

L’investissement locatif est un excellent moyen de faire des compléments de revenus et de se constituer un patrimoine. Par contre, il est important de savoir calculer les frais de gestion locative pour éviter une réduction drastique de la rentabilité. Pour réaliser une telle opération, tout dépend du gestionnaire. Voici les détails.

Gestion effectuée par une agence immobilière

Les agences immobilières sont en mesure d’assurer la gestion locative de votre patrimoine en contrepartie de leurs honoraires. Ces derniers sont fixés selon le type de gestion.

A lire en complément : Loi Pinel à Rennes : les meilleurs programmes

Gestion courante

Les frais pour gestion courante sont établis en fonction du montant du logement mis en bail ou des charges. Ils varient d’une structure à une autre et se situent entre 7 et 10 % TTC du loyer perçu mensuellement ou annuellement. Tout dépend aussi de la localisation, de la surface, de la nature du bien et du nombre de pièces qui se trouve à l’intérieur.

Concrètement, si vos locataires vous payent 900 euros chacun, vous devez rémunérer votre partenaire à hauteur de 67 € par mois s’il vous fait une proposition de 7 %. Dans ces conditions, il se chargera de :

A voir aussi : Quels sont les taux immobiliers en ce moment ?

  • réviser le loyer chaque année ;
  • encaisser l’argent ;
  • relancer vos locataires.

Puisque le taux est librement fixé, vous pouvez effectuer une renégociation pour le revoir à la baisse (jusqu’à 5 %).

Les frais supplémentaires de la gestion locative

D’autres établissements peuvent vous aider à réguler les charges et à calculer les revenus fonciers que vous devez déclarer aux impôts. Le suivi des travaux ou la gestion des sinistres peuvent s’ajouter à la prestation. Ces différentes tâches sont généralement facturées. La TVA est aussi un élément à prendre en compte. Pour cela, vous devez prêter attention lors de la signature du contrat avec l’agence immobilière.

Par ailleurs, lorsque l’occupant ne respecte pas les mensualités, vous devez quand même vous acquitter des frais de gestion locative. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de souscrire à un contrat d’assurance loyers impayé. Ainsi, vous pouvez accéder à un taux de 2 à 3 % en cas de défaut de paiement.

Gestion effectuée totalement par le propriétaire

La gestion locative peut s’effectuer par le propriétaire. Généralement, cela arrive en raison du tarif de prestation des agences immobilières. Dans ces conditions, le calcul se fait sur la base des impôts. Ces derniers vous parviennent chaque année. Le taux d’imposition dépend de la zone de résidence, la surface du logement et du nombre de pièces.

S’il est constant, vous pouvez alors facilement déterminer combien vous devez retirer de vos revenus. Dans le cas contraire, donnez une marge de 10 % pour éviter les mauvaises surprises. Vous pouvez aussi procéder à une majoration pour impayé.

Comment réduire les frais de gestion locative ?

Pour réduire les frais de gestion locative, vous devez bien choisir votre partenaire afin de bénéficier des meilleurs services. Pour cela, rendez-vous sur les sites comparatifs pour déterminer la structure qui vous arrange. Vous pouvez aussi utiliser des comparateurs en ligne pour avoir une idée des taux pratiqués par chaque structure.

Par ailleurs, sachez que la gestion locative en ligne vous revient moins cher contrairement à la version mandat. Cela est dû à la procédure virtuelle qui est un transfert partiel. Par contre, vous vous occupez des autres tâches.

Pourquoi déléguer la gestion locative à des professionnels ?

Certes, vous aurez des frais supplémentaires de la gestion locative, si vous faites appel à des professionnels, plutôt que de vous en charger personnellement. Maintenant, cela présente des avantages indiscutables. Nous allons vous expliquer ce qu’il en est et vous allez voir que les avantages sont multiples.

  • Le premier concerne évidemment le temps que vous allez gagner. C’est encore plus important si vous désirez investir dans plusieurs logements à mettre en location ou encore, si vous avez une vie très chargée. Par exemple, si vous avez une entreprise, vous pourrez récupérer ce temps pour faire prospérer votre activité. 
  • L’expérience est le second point important. En effet, l’agence sait exactement ce qui doit être fait et à quel moment, de la recherche de locataires au suivi de ces derniers. Ces professionnels auront également les bons réseaux pour louer votre logement. Par exemple, vous aurez moins de risque de subir une vacance locative ce qui vous ferait perdre de l’argent. 
  • La gestion locative déléguée va aussi vous éviter le stress de trouver des locataires ou de gérer des imprévus. Cela peut notamment concerner une panne de chaudière ou encore le suivi de travaux de votre logement au moment de la fin d’un bail locatif. 
  • Enfin, il ne faut pas oublier le côté pratique. Si vous habitez loin du logement ou que vous avez plusieurs bien à gérer, vous n’aurez pas à vous préoccuper des déplacements pour faire visiter le logement. Vous n’aurez pas non plus à vous soucier de l’envoi des quittances de loyer. 

Si vous êtes convaincus par les arguments que nous venons d’avancer, vous pouvez cliquer sur le lien de cette rubrique. Cela ne vous engage à rien de prendre contact avec une telle agence pour savoir ce qui vous attend du point de vue tarifaire. 

vous pourriez aussi aimer