Quelle est la durée de vie d’un casque de moto ?

Le port du casque reste obligatoire lors de la montée ou de la conduite d’une moto, sous peine d’amende. Il est donc essentiel de toujours s’en équiper. Il est également important de remplacer votre casque de moto lorsque celui-ci est usé. On entend souvent parler d’une durée de vie précise pour ce produit : vrai ou faux ? Quand et pourquoi changer votre casque de moto ?

Pourquoi changer de casque de moto ?

Rappelons qu’il existe aujourd’hui une gamme variée de casques de moto parmi lesquels nous distinguons trois types :

A lire en complément : Quelle est la voiture la plus économique en essence ?

  • le casque intégral : offrant une protection optimale, sa ventilation s’avère toutefois moins efficace,
  • le casque jet : souvent utilisés par les motards urbains. Il ne protège pas le bas du visage,
  • le casque modulable : allie les avantages du casque jet et du casque intégral.

Qu’importe le type de casque utilisé, cet accessoire s’use au bout de 3 à 5 ans, et on ne s’en rend pas forcément compte. Indépendamment de tout choc subi, un casque vieillit de manière naturelle, car ses composants structurels évoluent avec le temps. Voilà pourquoi le haut de gamme reste de mise pour s’assurer d’une longévité accrue. Par exemple, Shoei est une marque reconnue pour ses casques de qualité, assurant une protection optimale.

Pourquoi faut-il changer de casque de moto ? Plus concrètement, ce dernier perd de ses propriétés lorsqu’il est exposé à de nombreux éléments comme la sueur, les UV du soleil ou encore le froid. À cela s’ajoute le facteur humain de son utilisation et de sa manipulation.

A découvrir également : Se procurer un vélo pliant en 2020 : quels avantages ?

D’autre part, il se peut que la calotte interne en polystyrène durcisse au fil du temps. Elle prend en effet moins de place en se racornissant, et le casque moto va se mettre à flotter sur votre tête. L’écran principal d’un casque s’opacifie, ses joints d’étanchéité vieillissent, et les courants d’air peuvent passer. Cela occasionne une gêne et un sifflement. L’usure s’installe.

En tenant compte de ces paramètres, les fabricants de casques ont établi une « norme ». Il s’agit d’une durée de vie au-delà de laquelle cet accessoire serait à remplacer, bien qu’il soit toujours homologué. 5 ans, c’est la durée communément admise pendant laquelle les casques sont garantis par les marques de qualité.

quand changer de casque de moto ?

Quand changer de casque moto ?

Bien évidemment, rien ne vous oblige à changer de casque de moto passé le cap des 5 ans. Décider de le remplacer est une affaire de bon sens. Si vos mousses sont détériorées, que votre visière ne tient plus ouverte, ou que votre boucle de fermeture ne fonctionne plus correctement, n’hésitez plus. Par ailleurs, si vous figurez dans la liste des gros rouleurs, le principe basé sur le fait que votre casque conservera toutes ses qualités pendant 5 ans ne tiendra pas. Restez vigilant et prenez les devants pour compter éventuellement sur la garantie du fabricant.

Vous n’avez pas besoin de remplacer votre casque au moindre signe d’usure. Vous pouvez juste changer les composants qui commencent à faire défaut (comme les mousses tassées par exemple).

Autre point important, la chute. Si vous faites maladroitement tomber votre casque de moto d’une hauteur de selle, la coque peut se fragiliser, réduisant ainsi le niveau de protection. À vous de décider s’il faut le changer ou non. Si vous ne remarquez pas de dégâts de l’extérieur, la moindre fissure à l’intérieur aura un impact sur votre sécurité. C’est la raison pour laquelle il convient d’éviter de poser le casque en équilibre précaire sur la selle. Calez-le sur un de vos rétroviseurs ou posez-le par terre, sur vos gants.

Si vous sautez avec votre casque et que ce dernier présente des marques, la question ne se pose même pas. Cet accessoire de protection a absorbé le choc, et même s’il semble encore opérationnel, des déformations peuvent survenir à l’intérieur, et donc ne plus assurer correctement son rôle protecteur.

En résumé, un casque, ça évolue en fonction de l’utilisation que vous en fait, ça s’use et ça vieillit plus ou moins rapidement. Des éléments peuvent se décoller, perdre de leur efficacité ou leur forme. L’intérieur de cet accessoire de protection vieillit également : les mousses perdent de leur volume et votre tête est moins bien calée. Voilà autant de raisons qui doivent vous pousser à changer votre casque, sans compter les chutes qui peuvent le détériorer. N’oubliez pas, le port du casque est obligatoire pour le conducteur comme pour le passager d’un deux-roues motorisé ; il doit de plus être correctement attaché.

vous pourriez aussi aimer