A quoi sert un stéthoscope ?

Vous avez longtemps vu cet objet étrange au cou des médecins. Si vous vous voulez en connaître l’utilité, les lignes suivantes peuvent vous y aider.

Ecouter les battements du cœur

Pour ausculter les patients d’un certain âge, le médecin a besoin d’écouter leur rythme cardiaque. Sans cet outil, qu’est le stéthoscope, il serait bien obligé de poser ses oreilles sur leur torse. Ce n’est pas vraiment professionnel. De plus, les chances qu’il se loupe dans le compte des battements sont grandes. Pour éviter cela, il garde un stéthoscope spengler sur lui. Cet instrument est conçu de telle sorte qu’il peut donner distinctement le son des battements du cœur au médecin. C‘est comme si celui-ci s’enfermait dans une bulle de sons. Il ne lui parvient que ce qui provient du cœur de son patient.

A voir aussi : Comment savoir si la greffe de cheveux a pris ?

Suivre les bruits intestinaux

Après une opération, les chirurgiens ont tendance à solliciter le stéthoscope pour écouter le ventre de leurs patients. Il est question de trouver les signes qui permettraient d’être certain que l’opération s’est bien déroulée. Le chirurgien prend ainsi ses précautions pour éviter les complications. C’est à cela que sert cette vérification à priori. Les infirmières peuvent faire le travail à la place du chirurgien. Une fois qu’elles sont sûres de la bonne marche de l’activité intestinale, elles peuvent libérer le patient.

Prêter attention à la respiration

Le seul détail que l’on remarque à propos de la respiration avec les sens de l’homme à l’état normal, c’est le processus d’inspiration et d’expiration. Pourtant, ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Tout se passe en dessous de la peau. L’on doit d’abord suivre les poumons, écouter les bronches et prêter attention à la circulation sanguine. C’est pour cela que c’est important d’avoir un outil dédié à cet usage. L’on parle ici du stéthoscope. Cela aide à réaliser toutes ces opérations juste en posant le bout indiqué sur la partie définie.

Lire également : La chirurgie orthopédique : que savoir ?

Juger de l’état du fœtus

Le stéthoscope ne sert pas seulement à suivre l’organisme de la personne sur laquelle il est posé. Cela peut aller plus en profondeur. Si l’on porte un enfant, c’est le stéthoscope qui aidera également à en écouter les bruits. Certes, l’on peut réaliser une radiographie pour avoir des informations fiables à propos du fœtus. Toutefois, lorsqu’on n’a pas le temps pour cela, une consultation rapide à l’aide du stéthoscope devrait suffire. On a toutes les informations à temps pour prendre des dispositions à l’avance.

Faire un diagnostic

Les maladies que l’on peut reconnaître grâce aux sons internes de l’organisme sont nombreuses. Cela part des troubles internes aux anomalies. C’est le stéthoscope qui est l’accessoire principal de ce type d’opération. Il faut veiller à en avoir toujours un autour du cou si l’on est un professionnel de la santé. De plus, c’est un outil très utile pour le chirurgien, le généraliste, l’infirmière et la sage-femme.

Il faut noter que le stéthoscope sert aussi dans d’autres secteurs. On lui reconnaît notamment une utilité dans l’ouverture des coffres-forts. C’est encore à vérifier.

 

Qui utilise le stéthoscope ? 

La plupart du temps, le professionnel de santé qui utilise le stéthoscope est tout simplement votre médecin traitant. Cet outil est indispensable pour qu’il puisse poser son diagnostic. Maintenant, ce n’est pas le seul à en avoir besoin. C’est également le cas des internes et externes qui sont en formation pour devenir médecin. Les spécialités sont aussi concernées, comme les pédiatres, les anesthésistes, les pneumologues ou les cardiologues, pour ne pas tous les citer. Les vétérinaires en font également partie.

D’autres professions paramédicales peuvent aussi en avoir besoin. Cela peut être les kinés (pour faire de la kiné respiratoire) ou les infirmières. À l’hôpital, le stéthoscope peut notamment servir lors de la pose d’une sonde gastrique, pour vérifier la bonne position de la sonde. C’est également très utile pour prendre la tension des patients. 

C’est donc un outil que vous trouverez forcément dans une mallette d’infirmière ou de médecin s’ils font des visites à domicile, avec d’autres équipements médicaux, comme des gants, des masques, du gel hydroalcoolique, du matériel pour faire les prises de sang et les pansements. Si vous désirez voir ce à quoi cela peut ressembler, nous vous invitons à découvrir la mallette d’infirmière libérale sur realme.fr

vous pourriez aussi aimer