Comment organiser ses obsèques de son vivant ?

La disparition d’un être cher est toujours un moment douloureux. Pour éviter des préoccupations purement matérielles et d’ajouter des tracas à la peine de votre famille et de vos amis, il est bon d’organiser ses obsèques. Comment faire de son vivant ?

Organisation des funérailles : les professionnels pour vous conseiller

Près de 4 Français sur 10 anticipent le jour de sa disparition en organisant ses propres funérailles de son vivant. Pour cela, le plus simple est évidemment de se tourner vers des professionnels qui sont les plus à même à vous accompagner dans cette démarche (en savoir plus). C’est en effet également le rôle d’une entreprise de pompes funèbres.

A lire également : Quelle formation pour devenir assistant d'éducation ?

Pourquoi anticiper une telle démarche ?

De prime abord, cela peut sembler surprenant d’anticiper le jour de sa mort. En pratique, cela permet de soulager la famille qui peut faire pleinement son deuil.

Outre le fait d’éviter bien des tracasseries administratives, organiser ses obsèques de son vivant garantit que chacune de vos volontés soit bien respectée. Inhumation, crémation, c’est vous qui choisissez. Bien des conflits sont évités en précisant ses dernières volontés.

A lire également : Beautiful Box by Au Feminin : mon retour après 6 mois d’utilisation !

En outre, le coût d’une inhumation ou d’une crémation n’est pas négligeable. En préparant vos funérailles de votre vivant, vous évitez également de laisser des dettes à vos héritiers.

Comment choisir le type de sépulture ?

Le type de sépulture est avant tout un choix personnel. Pour l’inhumation, il est possible d’opter pour une urne ou le jardin des souvenirs. Si vous préférez une urne, vous devrez également choisir entre un columbarium ou un cavurne.

En ce qui concerne le cercueil, il se décline évidemment en bois. Mais sachez que désormais, certains modèles sont proposés en carton. Ils remplissent toutes les normes en vigueur en France et présentent le gros avantage de pouvoir être personnalisés.

Prévoir les frais d’obsèques

Prévoir ses obsèques de son vivant, c’est également anticiper les dépenses qui font suite à votre grand départ. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous pour le financement :

  • le contrat d’assurance obsèques : le fonctionnement de ce type de contrat est relativement simple. Votre “convention obsèques” verse une somme d’argent à l’entreprise funéraire que vous avez choisie. Cette dernière s’engage alors à respecter les choix que vous avez formulé de votre vivant, par exemple concernant le type de cérémonie, de monument funéraire, etc ;
  • un compte épargne : dès que le décès est prononcé, vos comptes sont bloqués par la banque. Toutefois, le cadre légal permet un débit d’un montant maximum de cinq milles euros pour financer les funérailles.

vous pourriez aussi aimer