Quand un Consuel est-il obligatoire ?

Le Consuel est un document délivré par un organisme qui porte le même nom (CONSUEL) et qui atteste qu’une installation électrique respecte les nomes en vigueur. Depuis quelques années, la possession d’un Consuel est devenue obligatoire dans certaines situations. Lesquelles ? Découvrez-les ici.

Lorsque vous construisez une nouvelle demeure

Pour utiliser des équipements dans une nouvelle maison, vous aurez besoin d’électricité. Avant d’en avoir, vous devez disposer d’un document qui atteste que les installations électriques de cette nouvelle habitation sont conformes aux règles en vigueur.

Lire également : Qui est Joe Biden ?

Ainsi, depuis de 14 décembre 1972, le Consuel est obligatoire pour tous les nouveaux bâtiments. Sans l’approbation du CONSUEL, vous ne pourrez pas procéder à l’installation d’un compteur d’électricité chez vous.

Lorsque vous rénovez vos installations électriques

Avoir le Consuel est aussi obligatoire lorsque vous avez revu vos installations électriques. Étant donné que pour avoir ce document les spécialistes délégués par le CONSUEL viendront examiner votre système électrique, vous aurez la certitude que vos installations sont conformes ou pas.

Lire également : Avis l’Avant Gardiste - Test de la boutique en ligne

Lorsqu’on parle de rénovation d’installations électriques, vous devez savoir qu’il peut aussi bien s’agir d’une rénovation complète ou non. En réalité, peu importe le cas, dès qu’une action modifie le système électrique de votre maison, le CONSUEL doit vérifier que vos installations électriques sont correctes.

Il est important de souligner ici que cette obligation de disposer du Consuel lors de la rénovation d’une demeure ne concerne que les travaux qui auront de l’impact sur le réseau d’électricité. Vos petits travaux d’électricité tels qu’installer une prise pour la télévision ne sont pas pris en compte.

Lorsque vous installez des installations de production

Outre ces deux précédentes situations, vous devez de façon obligatoire avoir un Consuel lorsque vous souhaitez mettre en place des installations de production de l’électricité. Cependant, vous devez savoir que cette action est conditionnée par d’autres informations assez importantes.

Ainsi, de telles installations seront vérifiées si la puissance que vous souhaitez produire est inférieure à 250 kVa. Ensuite, il est important que vos installations de production d’électricité soient raccordées à un réseau d’électricité.

Obtention légale du Consuel : ce qu’il faut savoir

Pour avoir le Consuel, vous devez suivre la procédure habituelle. Il s’agira en effet de vous connecter sur le site web du CONSUEL. Après cela, créez votre compte client et réalisez une demande pour avoir l’attestation de conformité.

Pour vous donner le précieux sésame, cet organisme dépêchera alors une équipe de professionnels sur le terrain. Celle-ci aura pour mission de vérifier que les installations électriques pour lesquelles elle a été sollicitée sont conformes à la règlementation en vigueur.

Dans le cas où celle-ci détecte une anomalie, vous devez d’abord la corriger avant de prétendre à nouveau au Consuel. Une fois que les corrections ont été effectuées, l’équipe désignée par le CONSUEL passe pour examiner à nouveau les installations électriques.

C’est après vérification de celle-ci que vous pouvez alors continuer votre procédure pour recevoir votre Consuel. Pour éviter que ce genre de situations n’aient lieu, faites appel à un professionnel du domaine pour mettre en place vos installations électriques.

L’essentiel étant dit, vous connaissez désormais les situations qui rendent obligatoire la possession du Consuel en France.

Combien coûte une attestation de conformité Consuel électrique ?

Vous avez pu lire ce qu’était un Consuel et quelles étaient vos obligations dans le cas de l’acquisition d’une maison. Le Consuel étant obligatoire, vous vous demandez peut-être combien ça coûte de se faire délivrer ce certificat et souhaiteriez avoir plus d’informations sur l’attestation de conformité Consuel. Il y a plusieurs branches prix allant du certificat jaune au certificat bleu. Les prix varient de 124 euros à 199 euros et les certificats sont délivrables en format papier ou en format numérique, ce qui répond à tous les besoins. Sachez aussi que si l’inspecteur Consuel n’a pas pu valider la norme de votre installation, une seconde visite doit être prévue et le prix peut monter jusqu’à 200 euros. Sachez que ces contrôles peuvent aussi être facturés en fonction du nombre d’installations électriques.

Sachez que pour faire faire ce genre de certificat il est nécessaire de passer par des professionnels comme le partenaire Afa Contrôle. Grâce à ces professionnels, vous pouvez obtenir toutes les recommandations sur les pièces électriques que vous devriez changer au sein de votre maison. Les experts s’occupent de tout, et vous fournissent toutes les informations réglementaires dont vous pourriez avoir besoin.

vous pourriez aussi aimer