La médaille de baptême, un cadeau traditionnel et symbolique

Si vous avez été baptisé, vous conservez peut-être encore précieusement le bijou qui vous a été remis lors de la cérémonie. Très souvent, le parrain et la marraine de l’enfant choisissent une médaille à lui confier, comme un signe d’engagement et de lien fort. La médaille peut prendre plusieurs formes et plusieurs visages, mais elle est presque toujours réalisée dans un matériau précieux. Elle conserve ainsi ses qualités pendant des décennies.

Pourquoi offrir une médaille à un enfant qui va se faire baptiser ?

Cette tradition remonte au 16e siècle. Le concile de Trente fixe à cette époque les conditions d’usages des objets religieux, et notamment des bijoux comme les médailles. Ensuite, au fur et à mesure des siècles, les médailles se développent de plus en plus comme des objets destinés à soutenir le chemin de foi du chrétien. Elles sont distribuées dans les lieux de pèlerinage et offertes aux diverses occasions de la vie.

A découvrir également : Le marché de l’emploi à Lyon

Lors de la cérémonie du baptême, l’Église demande que l’enfant soit entouré de son parrain et de sa marraine. Ce sont eux qui ont généralement la tâche de trouver une médaille, une chaîne et/ou une gourmette pour leur(e) filleul(e).

La médaille symbolise l’entrée dans la vie chrétienne. Elle permet à l’enfant de se rappeler de ce jour particulier où il a reçu le tout premier sacrement. Elle l’épaule au quotidien dans ses décisions et lui indique le chemin à prendre lorsqu’il doute. Le choix de l’image gravée sur la médaille est révélateur du lien entre l’enfant et son parrain ou sa marraine.

A découvrir également : Où est produit le vin blanc Chablis ?

Des motifs de médaille choisis avec soin

Quel est le message que vous souhaitez faire passer par l’acte d’offrir une médaille de baptême ? La gravure de l’avers du bijou peut représenter plusieurs figures religieuses ou laïques, chacune disposant de sa propre signification :

– la médaille de Jésus incite à l’amour de son prochain, au sacrifice, à la foi en Dieu ;

– la médaille de la Vierge inspire l’amour maternel, la bienveillance, la pureté, la douceur ;

– la médaille de l’ange est un signe de protection, de Dieu comme de la personne qui l’offre ;

– la médaille de l’arbre de vie, symbole universel, rappelle les liens forts entre terre et ciel ;

– la médaille de la colombe se veut symbole de paix, d’espoir, de liberté.

Parfois, le parrain ou la marraine préfère opter pour une médaille à l’effigie d’un saint. Cela peut être le saint patron de l’enfant, ou bien saint Antoine avec l’Enfant Jésus, saint Joseph, patron des familles, saint Christophe qui accompagne les voyageurs, saint Michel l’archange protecteur, saint Jean-Baptiste le prédicateur, etc.

En quoi sont faites les médailles de baptême ?

Le bijou de baptême est un cadeau précieux offert soit par le parrain et la marraine de l’enfant, soit par ses grands-parents. Il représente l’un des premiers biens matériels du tout-petit, mais il est surtout censé l’accompagner très longtemps au cours de sa vie, jusqu’à l’âge adulte et au-delà.

La plupart des personnes qui achètent une médaille de baptême optent pour l’or. Robuste, esthétique, fiable, l’or se porte à tout âge, qu’importe le sexe de l’enfant. Il se décline même dans des teintes argentées ou rosées pour plus d’originalité. Facile d’entretien, la médaille en or évite les risques d’allergies chez le tout-petit.

Si vous n’avez pas les moyens d’acheter une médaille en or, vous pouvez aussi trouver des médailles en argent de très bonne facture. Dans ce cas, faites confiance à un véritable artisan joaillier qui travaille l’argent avec précision et doigté, de façon à offrir une médaille de baptême d’une qualité parfaite.

Les médailles de baptême fantaisie ne sont pas conseillées. Leur fragilité est un risque pour le jeune enfant, et elles sont susceptibles de provoquer des réactions cutanées en fonction des matériaux utilisés pour leur confection.

vous pourriez aussi aimer