Les différentes façons de consommer du CBD

Après avoir déjà beaucoup déterminé les effets positifs du CBD, la seule question qui reste est de savoir comment consommer au mieux le cannabidiol. Il existe en fait différents types d’applications.

Que ce soient sous forme d’huile de CBD, d’hasch CBD ou de fleur de CBD de JustBob, vous trouverez tout ce qu’il vous faut sur le site français en ligne.

A lire en complément : Anti-escarres : vers quelle solution se tourner ?

Le CBD : un produit naturel à la mode

En raison de la popularité croissante de l’ingrédient naturel de la plante de cannabis, de plus en plus de formes de produits CBD et d’options de consommation entrent sur le marché.

Bien sûr, il y a aussi de nouveaux développements qui permettent la consommation de CBD. En effet, nous avons tous des idées et des préférences différentes en ce qui concerne la prise de CBD ou de compléments alimentaires et la variation de l’offre signifie que pratiquement tous les besoins peuvent désormais être satisfaits.

A lire en complément : Comment fabriquer son e-liquide maison ?

Cependant, il n’est pas possible de faire une déclaration généralement valable sur l’effet respectif des méthodes d’application respectives. L’absorption du CBD peut être différente pour chaque organisme, c’est pourquoi l’effet respectif diffère d’une personne à l’autre. Ceci est individuel et dépend également d’un grand nombre d’autres facteurs.

Les quatre méthodes les plus populaires de consommation de CBD comprennent l’inhalation, la consommation orale et sublinguale et l’utilisation topique. Ce qui se cache exactement derrière et où se trouvent les avantages et les inconvénients respectifs des différents produits CBD, devrait vous être expliqué dans cet article.

Prendre du CBD comme anti-inflammatoires

Ceci est censé soulager la toux et humidifier les muqueuses irritées. La camomille, par exemple, a des effets anti-inflammatoires, tandis que l’on dit que l’eucalyptus dégage les voies respiratoires du mucus.

Inhalation de CBD à l’aide d’un vaporisateur : inhaler le CBD a l’aide d’un vaporisateur. Cela permet, entre autres, l’évaporation des fleurs de CBD et du pollen.

Les fleurs de CBD : les bourgeons de la plante de cannabis.

Ces bourgeons se forment lorsque la plante est en fleur. Mais seulement à travers la plante de cannabis femelle. La concentration de cannabinoïdes dans les bourgeons est beaucoup plus élevée que dans les feuilles.

Extérieurement, les fleurs de CBD ne diffèrent guère de celles qui ont un effet psychoactif. Seule la teneur différente en THC et CBD est déterminante pour l’effet.

Le hasch / pollen de CBD : un mélange de résine, de pollen et de trichomes

Ce dernier décrit les glandes résineuses à la surface de la plante. Ceux-ci sont responsables de la production des ingrédients précieux.

Ils donnent également aux cannabinoïdes leur goût typique et protègent la plante des insectes et des ravageurs ainsi que des rayons UV, du vent et des moisissures.

Le pollen de CBD est généralement broyé puis vendu au consommateur sous forme de poussière de pollen ou de pâte (hasch).

En s’évaporant avec un vaporisateur, les ingrédients précieux de la plante peuvent pénétrer dans la circulation sanguine sans absorber en plus le monoxyde de carbone brûlé. C’est donc la manière la plus naturelle de consommer du CBD.

De plus, l’ingrédient actif pénètre dans la circulation sanguine plus rapidement par inhalation que, par exemple, par voie orale. C’est aussi la raison pour laquelle la biodisponibilité de l’ingrédient actif est très élevée grâce à cette méthode de consommation de CBD.

Bon à savoir : La biodisponibilité est la mesure de la quantité de CBD qui est entrée dans toute la circulation sanguine et donc dans les lieux d’action du cerveau et d’autres organes. Si le CBD est absorbé par les poumons, il n’a pas à passer par le tube digestif humain, c’est pourquoi il peut atteindre la circulation sanguine sans aucun détour.

Le CBD : un produit naturel

Le pollen de CBD et les fleurs de CBD sont des produits naturels non transformés. Les deux composants végétaux contiennent un grand nombre de terpènes, de flavonoïdes et de cannabinoïdes.

Lors de l’achat de fleurs de CBD et de pollen, une attention particulière doit être portée à la qualité et donc à l’origine.

Si les produits sont certifiés UE, on peut supposer que le chanvre industriel a poussé sur un sol non pollué et qu’il n’y a pas de substances nocives dans les produits finis.

La prudence est de mise avec les tests de dépistage rapides. En raison de l’inhalation accrue de fleurs de CBD et de pollen de CBD sur une période plus longue, de petites traces de THC peuvent être présentes dans le corps. Cela peut entraîner un test de dépistage positif malgré l’absence d’intoxication.

vous pourriez aussi aimer