Quels sont les principaux atouts du vin côte-rôtie ?

Les vins sont reconnus irrésistibles pour leur qualité et leur richesse en saveurs. De nombreux amateurs s’accordent à dire que ces boissons constituent un véritable régal. De plus, notez que le vin rouge est, en général, moins alcoolisé et donc bénéfique pour la santé s’il est consommé avec modération. En dehors de l’excellence qui les caractérise, les vins côte-rôtie ont une chose de plus que les autres. Découvrez quatre principaux atouts des vins côte-rôtie.

La particularité de ses cépages

Les vins cote rotie sont issus de deux types de cépages très singuliers. Il s’agit de la syrah et du viognier qui se développent tous les deux sur un sol de roches métamorphiques et magmatiques-plutoniques. Particulièrement, le premier évolue dans un milieu où il souffle un merveilleux vent qui apporte une plus grande profondeur et de la maturité au vin.

A lire aussi : Top 3 des ustensiles indispensables à avoir chez soi

Son avantage majeur est qu’il offre de très belles possibilités de vieillissement. Le viognier, quant à lui, est un cépage blanc fin et très aromatique. Produit à base de l’un de ces deux cépages, le côte-rôtie est un vin qui peut se conserver pendant plusieurs années, entre 5 et 15 ans, pour être précis. Il existe tout de même certains côte-rôtie concoctés grâce au mélange du viognier et de la syrah. Le résultat est toujours un vin particulier de très grande qualité.

La situation géographique exceptionnelle du vignoble du côte-rôtie

D’abord, il faut savoir que le côte-rôtie est une appellation d’origine contrôlée (AOC) française dont les vignobles sont situés au sud de Vienne. Il s’étend sur environ 450 hectares de cadastre et ses pentes vertigineuses sont plantées sur le plus grand cépage de la région, la syrah. Le vin qui s’y produit est tributaire d’un bon sol. Aujourd’hui, le côte-rôtie est un territoire de vignoble très vaste qui s’est implanté dans le nord de la ville de Rhône en France. Au fil des années, la boisson a pu se développer en parcourant plusieurs communes à savoir :

A voir aussi : Où acheter un meuble en rotin ?

  • Tupin-et-Semons ;
  • Ampuis ;
  • Saint-Cyr-sur-le-Rhône.

Ce n’est donc pas le fruit du hasard si l’appellation côte-rôtie suscite tant d’admiration et de respect dans presque toute la France et même le monde.

L’histoire du vin côte-rôtie

Le côte-rôtie est également apprécié pour son authenticité et son ancienneté. En effet, il est le plus vieux vignoble de France. Cela fait de lui le lieu de référence en matière de culture de vigne en France. Lorsque les experts parlent de vins de qualité, sans ambages, l’appellation côte-rôtie est citée. 

Par ailleurs, le sol rocheux sur lequel évoluent les cépages du côte-rôtie existe depuis des centaines d’années. Il est né de la formation des alpes et du Massif central dans cette région. L’appellation est limitée par des terrasses étroites. Elle est installée sur des coteaux très abrupts et pentus bénéficiant d’une forte exposition d’où son nom « côte-rôtie ».

Le puissant apport du côte-rôtie à la gastronomie

Retenez que les vignes côte-rôtie produisent un vin rouge de garde, chaud et corsé qui réduit le risque de caillots dans le sang et même la démence. Le vin associe une remarquable délicatesse aromatique à des tannins d’une finesse considérable. Étant donné que le côte-rôtie est une boisson de repas, il peut accompagner sans aucun risque la viande rouge, les fromages de chèvre et les volailles.

Ainsi, il existe certains accords mets-vins bénéfiques pour la santé incluant gibiers, plats truffés et côte-rôtie. Il s’agit entre autres du « pigeon à la truffe du Ventoux » et de la « Tête de moine à la Chana ».

vous pourriez aussi aimer