5 critères avant d’investir dans l’immobilier neuf

La mise en place des dispositifs PTZ et Pinel a entraîné un regain d’intérêt des investisseurs pour l’immobilier neuf. Vous réfléchissez à l’idée d’acquérir un logement neuf pour générer des revenus locatifs réguliers ou vous constituer un patrimoine pour l’avenir ? Quoi qu’il en soit, vous devez faire attention à certains détails. Voici cinq choses importantes à considérer avant d’effectuer un achat dans l’immobilier neuf.

Faire appel aux services d’un promoteur fiable et compétent

Pour investir dans l’immobilier neuf, vous devez collaborer avec un promoteur immobilier. Le rôle de ce professionnel de la construction est en effet crucial. Il faudra donc bien le choisir. Le promoteur immobilier est un maître d’ouvrage qui dirige la réalisation du bâtiment neuf, à compter des travaux de conception en passant par la livraison et la commercialisation.

A lire aussi : Comment défiscaliser avec la loi Pinel ?

Tout d’abord, le promoteur immobilier peut vous proposer un large choix de programmes immobiliers neufs en centre-ville pour un investissement locatif rentable ou pour vous loger. Différents dispositifs d’investissement dans l’immobilier neuf vous seront ainsi présentés. Il vous reviendra de choisir entre un appartement loi Pinel, une location meublée LMNP ou un dispositif PLS immobilier. Le promoteur immobilier vous fera ensuite l’inventaire des localités qui disposent d’un projet de construction de logements neufs. Enfin, ce professionnel est capable de vous trouver des terrains à bâtir pour y ériger des résidences neuves. Ces terrains peuvent se situer dans les grandes villes ou dans celles situées en bord de mer.

Même s’il vous faut absolument solliciter les services d’un promoteur immobilier, ne faites pas l’erreur de confier votre projet au premier venu. Vous devez en effet vous assurer que l’entreprise choisie connaît le marché immobilier, possède une bonne réputation et est dotée de plusieurs années d’expérience. Idéalement, misez sur un promoteur immobilier avec au moins dix (10) années d’exercice. De plus, il doit être adossé à un grand groupe immobilier. Ce critère est le gage de la réussite de votre projet. C’est également une assurance contre les abandons de chantier et les malfaçons.

A lire en complément : Pourquoi acheter sa maison avec la loi Pinel ?

Par ailleurs, intéressez-vous à la solvabilité de votre promoteur immobilier. Les entreprises dotées d’une bonne assise financière garantissent un accompagnement complet jusqu’à l’achèvement du projet de construction. Nous vous recommandons également de parcourir les anciennes réalisations du promoteur immobilier. Cela vous permettra d’avoir une idée concrète de son expertise et de la qualité des prestations fournies.

promoteur immobilier neuf

Bien choisir l’emplacement du bien immobilier neuf

L’un des codes garantissant la réussite d’un investissement dans le neuf est le choix de l’emplacement du logement. Ce critère est incontournable dans la mesure où une future revente de l’appartement est conditionnée par la situation géographique de celui-ci. Si vous investissez dans un bien immobilier mal placé, vous risquez de regretter votre décision. Pour éviter ce genre de situation, vous devez opter pour un quartier ou une zone à fort potentiel. À défaut d’un quartier doté d’un bon potentiel (ancien quartier revitalisé, éco-quartier nouvellement créé…), faites le choix d’un quartier ayant déjà une bonne cote en matière d’investissement locatif.

Le quartier idéal est celui sur lequel sont établies des écoles, des commerces et des espaces verts. De plus, le quartier doit bénéficier d’une bonne proximité avec les transports (gare, arrêts bus, aérodrome, aéroport, autoroute…). Pour être sûr de réussir votre investissement, faites des projections sur le quartier sur une période de 10 ou 15 ans. Les futurs projets urbains et les programmes de développement des transports sont des critères phares pour apprécier le potentiel d’un marché immobilier à l’échelle locale.

Miser sur la concurrence pour financer l’achat du logement neuf

Vous n’êtes certainement pas sans savoir que l’immobilier neuf nécessite un investissement parfois colossal. De ce fait, la majorité des acquéreurs sont obligés de demander un crédit immobilier auprès des institutions d’emprunt. Toutefois, le prêt des banques est conditionné par le paiement d’un apport personnel et du montant des taux rattachés à l’emprunt accordé.

Pour bénéficier des meilleures conditions de financement de votre projet immobilier, vous devez penser à tirer profit de la concurrence. C’est justement le rôle des courtiers qui négocient avec plusieurs banques à la fois en vue d’obtenir un meilleur taux pour le compte de leur client. Il ne sert à rien de bien négocier le prix de construction de votre logement si vous êtes obligé de payer des taux d’intérêt d’emprunt élevés. Les courtiers négocient également une assurance-emprunteur bénéfique pour les investisseurs immobiliers.

Étudier minutieusement le contrat de réservation

Quand on investit dans l’immobilier neuf, il est important de lire attentivement le contrat de réservation et le contrat de vente de l’immeuble. Vous devez également étudier et fouiller les différents documents annexés aux contrats de réservation et de vente. Nous vous conseillons notamment de parcourir intégralement la notice technique pour vous assurer qu’elle ne comporte aucun non-dit. Ce document important énumère et décrit les différents matériaux et équipements devant figurer dans le logement.

Lorsqu’un équipement n’est pas listé dans la notice technique, le promoteur immobilier n’est pas obligé de l’installer. Dans ce cas précis, le propriétaire du bien immobilier ne peut pas réclamer l’installation de l’accessoire s’il se rend compte de l’absence de celui-ci lors de la livraison. Si vous voulez que votre futur logement soit équipé de volets roulants ou de pergolas, vous devez ainsi bien le spécifier dans le contrat.

Vérifiez également les échéances de versement des frais de construction pour éviter les mauvaises surprises. Lorsque l’on achète en VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement), le contrat de réservation prévoit un échelonnement des paiements. Vous devez dans un premier temps déposer une garantie qui ne doit pas excéder 5% du prix de vente du logement. Lorsque l’acte authentique de vente sera signé chez le notaire, vous devez payer 35% du prix du bien à l’achèvement des travaux de fondation. Il sera également question d’effectuer le paiement de 75% du prix du logement après la mise hors d’eau et 95% à l’achèvement des autres travaux. Les 5% restants seront soldés à la remise des clés de l’appartement.

contrat réservation immobilier neuf

Vérifier soigneusement la conformité du bien à la livraison

À la fin des travaux de construction et de finitions, le promoteur immobilier vous invitera à prendre livraison de votre logement. En vous rendant sur les lieux, assurez-vous de garder l’ensemble des dossiers liés à l’appartement (plan architectural, types de revêtements, nuancier de couleurs…). Procédez à la vérification de la construction pièce par pièce afin de détecter les éventuelles anomalies. La loi vous octroie un délai de 30 jours pour émettre des réserves sur le logement livré. Ces réserves prennent la forme d’une lettre recommandée avec accusé de réception à adresser au promoteur immobilier chargé des travaux.

Pour tester la qualité des travaux, vérifiez la conformité des hauteurs sous plafond et les superficies du logement avec les caractéristiques mentionnées dans le contrat. Vous devez également contrôler le bon fonctionnement des équipements du logement (fenêtres, sonnette, robinet, chasses d’eau, prises électriques, volets électriques, portes, pergolas bioclimatiques…). Pour finir, examinez la qualité des finitions en vérifiant si les carreaux sont fêlés ou que les papiers peints sont mal posés.

vous pourriez aussi aimer