Bardage en bois : nos conseils

Le bardage en bois constitue une solution très appréciée pour protéger et, en même temps, embellir les façades extérieures. C’est aussi un excellent moyen pour apporter une touche naturelle et chaleureuse à une maison. Toutefois, faire le choix d’un bardage en bois nécessite d’être assez méticuleux sur certains aspects. Dans cet article, quelques éléments utiles pour vous aider à y voir plus clair.

Le choix de l’essence bois

Le choix de l’essence est crucial pour la réussite d’un bardage en bois, en raison de plusieurs facteurs importants non négligeable. C’est un élément clé qui influence la durabilité, l’esthétique, l’entretien, et même les performances du bardage. Pour faire le choix de l’essence de bois adapté, il faut prendre en compte les spécificités climatiques locales.

A voir aussi : 3e confinement en France ? Quelques idées pour s'occuper

Il faut savoir que, certaines essences de bois ont une bonne résistance aux intempéries, aux variations de températures et à l’humidité comparées à d’autres. Consulter l’avis d’un spécialiste est recommandé pour trouver l’essence adaptée. Cliquez ici pour trouver un professionnel du milieu capable de vous orienter vers un choix plus réfléchi.

Le traitement pour optimiser la durabilité du bois

Le bois est une matière vivante qui, au contact de certains agents biologiques, peu s’altérer plus vite que prévu. En effet, c’est une matière naturelle qui est très prisée par les champignons et certains insectes, comme les termites. La présence de ces derniers ne fera que l’affaiblir. C’est pourquoi il est d’un enjeu capital de traiter les bois avant de les utiliser. Dans cette optique, diverses possibilités s’offrent à vous. On cite :

A lire également : Quel est le meilleur poêle à granulés ?

Le traitement par autoclave :

C’est un procédé chimique qui permet de prolonger considérablement la durée de vie du bois en le protégeant contre la pourriture et la détérioration causées par les agents biologiques. Il consiste à imprégner le bois de matière chimique qui vont jouer le rôle de conservateur. À noter que des normes et des labels du traitement autoclave existent. En guise d’exemple, le label CTB B+ est un gage de qualité et de durabilité. C’est une certification délivrée par le FCBA ( Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement) qui certifie les performances des bois.

Le procédé thermo-chauffé :

C’est un autre processus qui vise également à renforcer la résistance et la durabilité du bois. Il consiste à soumettre le bois à une température élevée, dans un environnement contrôlé et sans oxygène. Cette technique permet d’éliminer l’humidité du bois en évaporant l’eau contenue dans ses fibres. La matière devient alors plus résistante à la déformation, à l’humidité et aux agressions  d’insectes et champignons. À l’inverse du traitement autoclave, cette approche est plus écologique, car il n’y a aucun agent chimique utilisé.

L’aspect esthétique : le choix du type de bardage en bois

On distingue deux grands types de bardage, à savoir le bardage en clin et le bardage claire voie. Pour le premier cas, un clin équivaut à une lame de bois. Le bardage en clin se caractérise par l’assemblage des clins les uns contre les autres. C’est l’idéal si l’idée est d’opérer une isolation thermique par l’extérieur.

Quant au bardage en bois claire voie, il est facilement identifiable grâce à l’espacement entre les lames de bois. Ce type de bardage est plutôt apprécié en raison de son esthétisme, même si c’est une solution nettement moins isolante.

vous pourriez aussi aimer
404 Not Found

404 Not Found


nginx/1.18.0