Connaître les principaux types de couteaux à utiliser en cuisine

Comment se passer d’un couteau en cuisine ? Ceci est tout bonnement impossible, professionnels de cuisine ou amateurs passionnés s’accordent à le dire. En cuisine, il existe plusieurs types de couteaux, variant selon l’usage, le pays et les cultures gastronomiques. L’art de manier un couteau se répercute jusque dans la saveur du plat ! Voici notre guide des couteaux pour y voir plus clair !

Qu’est-ce qu’un bon couteau ?

Avant de faire un tour parmi les différents types et utilisations de couteaux, nous jugeons nécessaire de clarifier ce qu’on entend par bon couteau de cuisine expert. Voici les principaux critères :

A lire également : Frigo : quelle température choisir ?

  • Son matériau de fabrication: l’acier inoxydable est le meilleur matériau pour son excellente résistance contre la rouille ;
  • Sa robustesse: un bon couteau doit résister aux coups et aux chocs ;
  • Sa lame: elle doit toujours être bien aiguisée ;
  • Son manche: il doit être facile à prendre en main. Le bois et le plastique non toxique sont les matériaux de prédilection ;
  • L’équilibre: le poids de la lame et celui du manche doivent être équilibré ;
  • La coupe

Astuce : Pensez à utiliser vos couteaux sur des planches à découper bien stables et adaptées.

A découvrir également : Qui appeler face à une canalisation bouchée ?

Les noms et utilisations des différents couteaux

Le couteau de chef

Aussi appelé éminceur, il s’agit d’un couteau qui peut avoir différentes tailles, pouvant atteindre les 30 cm. Sa lame est large se terminant en pointe. Son extrémité, du côté du manche, est également large ce qui assure une prise en main stable. A quoi sert-il ? Il est utilisé pour couper, émincer et trancher les légumes crus.

Le couteau à pain

Doté d’une lame d’environ 21 cm de long, ce couteau est utilisé pour couper du pain frais. A noter que cette opération est quasi-impossible à réaliser avec un couteau de précision. L’utilisation de ce couteau requiert une très grande prudence. En effet, la moindre mauvaise manipulation peut provoquer une « lacération de bagel », qui est la 5ème blessure la plus courante en cuisine américaine.

Le couteau à filet de sole

Aussi appelé couteau à fileter, ce modèle est conçu dans de l’acier inoxydable à forte teneur en carbone. Résultat ? Ce couteau arbore une grande flexibilité. Ainsi, il peut se glisser le long des os ou de la peau du poisson avec une grande précision. Il permet également d’éliminer les tissus conjonctifs les plus durs. Zéro gaspillage !

Le couteau japonais

Les couteaux japonais ont la côte en matière de coutellerie. Couteau à sushi ou couteau à légumes, ils se déclinent sous plusieurs types, conçus dans des matériaux de haute qualité et assurent une découpe parfaitement précise.

Le couteau d’office

Ce couteau se distingue par sa lame de 10 cm et sa forme de sculpteur miniature. On l’utilise pour émincer et couper les petits ingrédients, pour éliminer les petites imperfections des légumes et des fruits et pour trancher finement.

Le couteau à viande

C’est le couteau de référence à utiliser en boucherie. De longueur variable, sa lame est toutefois rigide et large avec une pointe asymétrique. Ce modèle sert aussi bien à découper la viande en gros morceaux qu’en tranches.

vous pourriez aussi aimer
404 Not Found

404 Not Found


nginx/1.18.0