Gel lavant bébé : zoom sur les composants naturels inoffensifs

La toilette de bébé au quotidien exige l’utilisation de soins lavant particulièrement doux afin de préserver la fragilité de sa peau. Le gel lavant constitue une alternative très prisée, notamment pour les parents qui ne préfèrent pas utiliser les pains de savon dits classiques. S’il est composé d’actifs naturels inoffensifs, le gel lavant doux respecte l’équilibre de la peau de votre bébé et la laisse légère et douce. Par ailleurs, c’est généralement une solution au pH neutre qui ne pique pas les yeux. Pour bénéficier de ses vertus pour la peau, il faut toutefois veiller à ce que le gel lavant que vous choisirez pour laver votre bébé soit composé d’ingrédients naturels non nocifs. Voici un tour d’horizon des composants à privilégier.

La star des composants naturels inoffensifs : l’aloe vera

L’aloe vera est reconnu pour ses vertus hydratantes et apaisantes depuis de nombreuses années. C’est une plante grasse qui présente de nombreux bienfaits pour le corps, notamment des propriétés anti-inflammatoires et dépuratives. Il est très utilisé dans le domaine de la cosmétique en général et de la cosmétique pour enfant en particulier. Composant principal de certains gels lavants pour enfant, il est inoffensif et naturel.

A découvrir également : Comment apprendre à lire l’arabe rapidement ?

Sa sève est en effet adoucissante, hydratante et particulièrement adaptée aux peaux sensibles. Elle sert également pour faciliter le démêlage des cheveux. Elle est généralement utilisée sous forme de poudre (Aloe Barbadensis Leaf Juice Powder) dans la fabrication des gels lavants. Cette forme poudreuse a l’avantage d’être plus concentrée et plus stable. Autrement dit, elle demande moins d’ajout de conservateurs.

Pour laver votre bébé avec un produit inoffensif, n’hésitez pas à vous tourner vers le gel lavant Little Big Change à l’extrait d’aloe vera qui est certifié biologique par ECOCERT, autrement dit sans parabènes, sans colorants, sans phénoxyéthanol. C’est une solution 2 en 1 qui nettoie en douceur la peau, ainsi que les cheveux de votre bout de chou.

A voir aussi : Comment Peut-on avoir une aide financière ?

Aloe vera cosmétique bio

La glycérine naturelle pour hydrater la peau

La glycérine naturelle est un agent hydratant naturel pour les cheveux et la peau. Elle est très courante et s’incorpore aisément dans les émulsions cosmétiques comme les gels lavants. C’est un composant clé qui leur apporte un toucher très doux. Elle est issue d’une réaction de saponification, autrement dit du mélange de soude et d’un corps gras.

Ce dernier peut être une graisse ou une huile végétale comme l’huile de coco, d’olive ou de palme. On parle dans ce cas de glycérine végétale. Il y a également la glycérine animale qui est issue du processus de saponification d’une graisse animale. Cependant, c’est la glycérine d’origine végétale qui est plus prisée dans la fabrication des cosmétiques qui se veulent naturels.

La coco-bétaïne pour une mousse abondante

Constituée à base d’huile de coco, la coco-bétaïne est le principal tensioactif des formules de gel lavant. Elle est naturelle et produit de manière générale une mousse abondante, ferme et douce pour la peau. C’est un agent nettoyant et un conditionneur capillaire. Elle facilite donc le coiffage des cheveux, tout en les assouplissant. Elle leur donne également de la brillance.

Par ailleurs, la coco-bétaïne est un composant qui contrôle la viscosité du gel lavant et des produits cosmétiques en général. En tant que tensioactif, elle réduit la tension superficielle du produit et facilite sa répartition uniforme au cours de son utilisation.

Le Sodium Chloride ou chlorure de sodium

Encore appelée sel de sodium ou sel de table, il est utilisé pour épaissir et stabiliser de manière naturelle les formules de gel lavant. Cependant, on le retrouve à faible concentration, car il diminue la production de mousse, notamment si la formule est composée de tensioactif doux.

C’est un composant naturel autorisé dans la fabrication des cosmétiques bio. Il est également un agent de foisonnement, car il permet de réduire la densité des produits cosmétiques. Par ailleurs, il sert aussi en tant qu’agent masquant servant à inhiber l’odeur du produit.

Le miel bio

Le miel est un produit millénaire 100% naturel qui est aussi très utilisé dans l’univers cosmétique. Il est réputé pour ses capacités nourrissantes, hydratantes, apaisantes, adoucissantes et antioxydantes. Il joue également le rôle d’agent conservateur pour les autres composants et facilite une meilleure absorption par la peau des différents extraits végétaux de la formule.

L’acide citrique

C’est l’un des composants actifs du citron. Il joue le rôle d’agent stabilisant et régulateur de pH. Il apporte à la formule de gel lavant de l’acidité et optimise la création de mousse et la brillance des cheveux. C’est un composé qui combat également la propriété desséchante du calcaire qui se retrouve dans l’eau. Il peut aussi servir d’agent masquant afin d’inhiber l’odeur du produit.

La gomme xanthane ou Xanthan gum

Il s’agit d’un composé naturel qui joue le rôle d’agent épaississant ou stabilisant d’émulsion. Il facilite la cohésion entre les différents ingrédients du gel lavant et lui donne de la consistance. On l’obtient par la fermentation d’un hydrate de carbone, comme le glucose. Bio, la gomme xanthane est autorisée dans la fabrication des produits cosmétiques naturels. Son innocuité a en effet déjà été démontrée. C’est également un tensioactif naturel qui participe à réduire la tension superficielle des produits cosmétiques en contribuant à une répartition uniforme au cours de l’utilisation.

huile végétale cosmétique bio

Zoom sur quelques composants à éviter dans les cosmétiques

Au nombre des composants à controverse, notamment dans la fabrication des produits cosmétiques pour bébé, on distingue les parabènes, le phénoxyéthanol, les colorants et l’alcool.

Les parabènes

La mention “sans parabènes” est désormais très courante sur les packagings des produits de beauté en général, et des gels lavants pour bébé en particulier. Mais de quoi s’agit-il concrètement ? Il s’agit de conservateurs qui ont pour rôle la destruction des multiples germes comme les champignons, les moisissures et bactéries qui se développent dans les formules où l’on retrouve de l’huile ou de l’eau. Ce sont des composés chimiques aux propriétés antifongiques et antibactériennes considérables. La méfiance vis-à-vis de ce composé provient de sa capacité à franchir la barrière de la peau et de ses possibles effets sur la fertilité et le développement de potentiels cancers. Ainsi, une cosméto-vigilance a été instituée et la plupart des marques préfèrent agir avec précaution en l’excluant de leurs formules.

Le phénoxyéthanol

L’avis de l’ANSM sur ce composant ne laisse planer aucun doute. Sa présence dans les produits cosmétiques pour enfants n’ayant pas encore atteint l’âge de 3 ans n’est pas recommandée. D’ailleurs, en guise de précaution, sa présence devrait être évitée dans les formules de produits cosmétiques en général. Il s’agit en effet d’un composé qui peut être source d’irritations et d’allergies pour la peau. Il peut en effet occasionner des allergies de contact comme l’eczéma et l’urticaire. Le risque est encore plus grand pour ceux qui ont la peau fragile comme les tout-petits. Sa nocivité n’est pas hypothétique, mais largement vérifiée. Il est neurotoxique et également néfaste pour le sang et le foie. C’est un perturbateur endocrinien qui est suspecté dans les cas d’infertilités masculines et d’irrégularités du cycle menstruel chez la femme.

Les parfums et les huiles essentielles

On les retrouve partout, et les produits comme les gels lavant pour bébé ne sont pas épargnés. Les parfums peuvent en effet être source d’allergies de contact comme l’eczéma ou l’urticaire, aussi bien chez les tout-petits que chez les adultes.

Par ailleurs, même s’il s’agit d’un produit naturel, les huiles essentielles sont à regarder également de près. Elles sont certes naturelles, mais aussi puissantes et la plupart du temps trop dosées pour un bébé. Ainsi, certaines d’entre elles sont soumises à une obligation de déclaration. Des essences comme la citronnelle ou la lavande ont été déjà mises en cause dans le cadre de certaines allergies chez les bébés. C’est pourquoi il est recommandé, en ce qui concerne les parfums en général, de les éviter pour les petits, notamment le contact direct avec leur peau fragile.

Une autre substance à éviter est l’alcool. Il est souvent utilisé comme conservateur ou solvant, en remplacement des composés synthétiques décriés par les chartes bio. Cependant, il est asséchant pour la peau et peut s’avérer particulièrement irritant.

Le gel lavant est le soin qui permet de nettoyer en douceur la peau de votre bébé. Certaines variétés sont des solutions 2 en 1 qui permettent aussi de laver ses cheveux. Au nombre des ingrédients naturels auxquels vous pourrez vous fier, on distingue l’aloe vera, la glycérine naturelle, la coco-bétaïne, le miel bio, l’acide citrique. N’hésitez donc pas à vous tourner vers ces produits bio pour le bain de votre bébé.

vous pourriez aussi aimer