Les fleuristes écoresponsables creusent leur sillon

Le vague écoresponsable touche de plus en plus de secteurs et d’activités. C’est le cas dans le monde des fleuristes. Les consommateurs commencent à changer leur pratique et optent pour des services et produits plus éthiques.

Levallois, dans les Hauts de Seine. Estelle, jeune cadre de 36 ans a les yeux rivés sur son ordinateur. Elle fait défiler les modèles de bouquets proposés par un fleuriste écoresponsable sur son site internet. « Depuis deux ans, lorsque je dois envoyer un bouquet, j’opte pour des entreprises éthiques en la matière et sur la production locale », détaille la jeune femme. Ce jour-là, elle choisit une jolie composition qui sera livrée en 24h.

A lire aussi : Comment régler une porte fenêtre 2 vantaux ?

Les fleurs importées de l’étranger ont un fort impact sur l’environnement

Comme Estelle, de nombreux consommateurs remettent en question les systèmes fondés sur des importations qui ont un coût environnemental important. Il faut savoir que jusqu’à présent, en France, 90% des fleurs ont été importées et sont cultivées sous serres chauffées aux Pays-Bas ou à l’autre bout de la planète en Afrique et Amérique latine. C’est le cas, par exemple avec les roses du Kenya. La plupart des fleurs qui sont importés sont transportés par avion ou camion et les effets sur l’environnement sont néfastes. D’après une étude de l’Université de Lancaster, un bouquet de roses importées causerait davantage d’émission de dioxyde de carbone qu’un vol Paris/Londres.

Ces fleurs importées ont un impact vraiment négatif sur l’environnement par rapport à une fleur locale et de saison. Le modèle mondialisé est remis en question, en particulier par les jeunes actifs qui souhaitent changer de logiciel en matière de consommation.

A voir aussi : Un coin de prière dédié à la Vierge Marie

Les fleuristes écoresponsables ont le vent en poupe

Plusieurs acteurs se positionnent sur ce marché. C’est le cas de Monsieur Marguerite est un fleuriste écoresponsable présent sur le net et 100% français. Il commercialise dans sa boutique en ligne des bouquets des fleurs, des fleurs séchées mais aussi des plantes de saison qui sont cultivées en France. Pour la livraison fleurs à Paris, c’est une belle option. L’entreprise travaille avec ses producteurs partenaires locaux. Elle est donc engagée dans la préservation de l’horticulture hexagonale et dans la baisse de l’empreinte carbone que constitue la filière.

A noter aussi que Monsieur Marguerite a recours à des matières renouvelables au niveau des packagings et produits. Monsieur Margueritte a contribué a cassé les codes de profession et a inventé un nouveau modèle. Depuis d’autres acteurs se sont développés dans son sillage.

« J’apprécie vraiment la démarche des entreprises éthiques car elles permettent de développer un nouveau modèle, une belle alternative. Consommer est aussi un acte militant », avance Camille.

Les Français et les Françaises aiment les fleurs. Ce sont des produits qui peuvent être offerts dans de multiples occasions : anniversaire, mariage, réception… Les fleurs accompagnent les bons moments de la vie mais aussi les plus tristes. C’est aussi quelque chose de fragile et d’éphémère. Dans les mois et années à venir, nul doute que la tendance des fleuristes durables devrait encore s’amplifier, avec des normes qui devraient changer.

vous pourriez aussi aimer