Tenir votre enfant à l’écart des dangers de l’internet

Même en tant qu’adultes, naviguer sur Internet peut être une expérience déconcertante. Il est très fréquent de tomber sur des publicités pop-up qui nous amènent à des vidéos ou images inappropriées. Alors, imaginer votre enfant naviguant tout seul sur ces plateformes peut faire réfléchir tous parents.

Cependant, le nombre d’enfants qui se connectent à l’internet augmente fortement chaque jour, tout comme le nombre possédant leurs propres appareils électroniques.

A lire en complément : Comment la voix mue ?

Selon ZHAW (2019), 47% des enfants interrogés en Suisse entre 6 et 13 ans possèdent un smartphone.

Aujourd’hui ce pourcentage a augmenté mais pas seulement, la vulnérabilité des enfants sur internet aussi.

A lire aussi : Quelle est la meilleure agence de maternité de substitution ?s

Ci-dessous est le cas de Kelly, une collégienne de 14 ans, qui s’est fait harceler pendant des mois sur internet et dans son école.

Cas de Kelly, 14 ans

Source: Libération.fr

Kelly raconte que tout a commencé lorsqu’elle a aimé sans commentaire la photo d’une de ses amies sur Facebook. Cette dernière n’a apparemment pas apprécié, elle a donc commenté avec un « Je ne t’ai jamais aimé », beaucoup d’autres ont continué avec des phrases méchantes comme « sale garce » ou « si tu viens à l’école demain, tu vas mourir ».

Ces insultes et menaces ont duré des semaines, tant par téléphone qu’en personne à son école sans qu’elle ne dise rien à ses parents.

Elle confie:

« J’avais l’impression que tout était de ma faute, que j’avais fait quelque chose pour mériter cela ».

Kelly n’en a parlé à ses parents que lors d’un incident survenu dans les toilettes de son école. Plusieurs enfants l’avaient battue.

Que devez-vous faire en tant que parent ?

De nombreux parents penseront probablement à en informer l’école, mais dans la plupart des cas, cette solution n’a aucun effet immédiat. Dans certains cas, il est fort probable que les victimes soient de nouveau harcelées peu de temps après.

La meilleure solution à ces situations est d’abord de les éviter et l’une des meilleures façons de le faire aujourd’hui est d’utiliser une application de contrôle parental.

Comme le dicton le dit si bien “Mieux vaut prévenir que guérir”.

Quelques dangers de l’internet et comment en tenir vos enfants éloignés

Cyber harcèlement

Le cyber-harcèlement est l’un des dangers les plus courants auxquels votre enfant peut être confronté sur Internet.

Ceci peut être défini comme,

«Un acte agressif, intentionnel perpétré par un individu ou un groupe d’individus au moyen de formes de communication électronique, de façon répétée à l’encontre d’une victime qui ne peut facilement se défendre seule».

Pour être plus claire c’est le fait d’être méchant et grossier envers une personne par le biais des plateformes publiques tel que Facebook, Instagram ou Twitter, ou par SMS.

Un exemple est le cas de la jeune Kelly, relaté ci-dessus.

Tout comme avec elle, les victimes de cyber-harcèlement se retrouvent le plus souvent dans de la dépression, de l’anxiété, la prise de stupéfiants et ou un grand déficit de confiance envers les personnes autour d’elles.

Depuis le début de la pandémie du COVID 19, il a été reporté (EN) que le taux d’enfants cyber-harcelé a augmenté de 40%. Donc 40% plus de jeunes sont susceptibles de souffrir de dépression, stress et autres conditions mentales.

Solution: mSpy

L’application de contrôle parental mSpy, est l’une des méthodes les plus efficaces pour lutter contre cette situation.

mSpy permet aux parents ou tuteurs d’avoir un contrôle total sur le téléphone de leurs enfants. Ceci inclut leur localisation, leur historique d’appel et l’accès à leurs SMS ou messages de réseaux sociaux – même ceux qui ont été supprimés – et ce à distance et en toute discrétion.

Vous pourrez ainsi, a l’aide d’un téléphone portable, une tablette ou un laptop, détecter à temps n’importe quel message suspect que son enfant pourrait recevoir.

Contenus inappropriées

Avec les réseaux sociaux, et les sites de streaming facilement accessible par tous, la probabilité que votre enfant tombe sur un contenu inapproprié est énorme.

Des études ont montré qu’un enfant exposé à ce type de contenu sera plus susceptible d’avoir des relations sexuelles précoces, d’en être dépendant et même d’en subir.

Mettre nos enfants à l’abri de ces éventuelles possibilités reviendrait non seulement à en parler avec eux mais aussi en les mettant à l’écart de ces contenus.

Solution : Qustodio

Qustodio peut être une solution à ce problème. Il contient des outils tels que monitor activity, qui vous permettra de garder un œil sur l’activité de votre enfant sur les navigateurs. Qustodio vous permettra aussi de superviser l’utilisation d’internet de votre enfant exactement comme vous le souhaitez minimisant de cette façon les risques auxquels ils peuvent faire face.

Santé mentale et physique

Avec la venue des jeux vidéos et de leur évolution chaque année, on remarque de moins en moins d’enfants dans les parcs ou dans les aires de jeux. Cependant ces derniers sont d’un grand bien être pour la santé mentale des enfants. Les jeux vidéo réduisent l’activité physique chez les enfants d’une manière incontrôlée et ça pourrait avoir des conséquences sur la santé physique et mentale de vos enfants.

Selon un rapport de l’UNICEF, des chercheurs constatent un niveau de dépression et d’anxiété bien élevé chez les enfants utilisant excessivement leur téléphone contrairement à ceux dont l’utilisation est contrôlée.

Avoir toujours les yeux fixés sur les écrans peut non seulement être la cause d’obésité chez votre enfant, mais aussi des problèmes de vue précoces.

Solution : FamiSafe

Cette situation peut être contrôlée grâce à l’une des fonctionnalités principales de FamiSafe. L’application de surveillance vous permet de contrôler le temps d’écran journalier de votre enfant, de façon à éviter des habitudes numériques malsaines.

FamiSafe vous permet également de connaître la localisation de votre enfant en un instant donné et vous permet de recevoir des alertes automatiques lorsqu’un contenu inapproprié est détecté.

Conclusion

Il existe de nombreux autres dangers sur internet tels que le vol d’identité ou encore des mauvaises rencontres  mais il existe aussi un bon nombre d’applications de contrôle parentaux pour y remédier. Choisissez le meilleur selon votre budget et vos besoins et protéger vos enfants. Ceci sans toutefois oublier que le dialogue aussi est un moyen efficace pour les protéger. L’enfant ou l’adolescent doit comprendre pourquoi ces différents dangers sont des  »dangers » pour lui.

vous pourriez aussi aimer