Termes et notions à connaître sur l’ébénisterie

L’ébénisterie est un métier ancestral, avec ses propres techniques et son propre jargon. Pour pouvoir communiquer facilement avec les professionnels, vous devez maitriser au moins les bases de ce vocabulaire, soit les mots essentiels. Voici un bref lexique !

A voir aussi : Comparatif des meilleurs logiciels de newsletter !

Quelques mots experts pour impressionner vos artisans

Affleurage

C’est une étape importante dans le travail du bois, notamment chez https://www.travaux.com/ebenisterie/menuisier-professionnels/rennes. Il s’agit d’enlever la matière en trop sur le bois pour pouvoir le passer au ponçage.

Bouche-porer

En ébénisterie, ce verbe signifie boucher les pores du bois. L’objectif de cette action est d’obtenir une surface parfaitement lisse.

A voir aussi : Hôtels et résidences de luxe : comment choisir les portes pour les chambres ?

Chantournage

Connaissez-vous ce qu’est une scie à chantourner ? Ce mot désigne l’action de scier une pièce de bois d’une manière non rectiligne. Concrètement, le chantournage est une action qui permet de façonner les courbes rentrantes et sortantes, comme pour réaliser des formes décoratives sur un meuble.

Eclaircissage

Il s’agit d’une phase très délicate. Cette action consiste à égaliser le vernis via un tampon.

Placage

Cette technique n’a aucun lien avec le rugby. En menuiserie comme en ébénisterie, le placage est l’action d’appliquer des feuilles de bois collées sur un assemblage de menuiserie. Pour l’histoire, les feuilles de bois étaient des bois plus nobles, comme ceux utilisés pour la fabrication du meuble.

Rechampir

On qu’un menuisier rechampit lorsqu’il peint d’une autre couleur un élément de bois pour faire ressortir sa finition.

Bornoyage

Le bornoyage est un contrôle visuel, pour vérifier la surface plane d’une pièce de bois. Les professionnels utilisent souvent 2 règles lors de cette vérification qui est une étape incontournable.

Outils et instruments spécifiques au travail de bois

Le menuisier est connu pour être l’expert du bois. Or, il existe également un autre spécialiste qu’est l’ébéniste. Par ailleurs, ce dernier travaille davantage sur le mobilier. Ce métier implique l’utilisation de nombreux outils, dont voici une sélection :

  • La râpe et la lime, pour élargir une ouverture ou dégrossir une forme ;
  • La bédane qui est un instrument proche du ciseau de bois. Il sert à ciseler avec précision une pièce de bois ;
  • Le rabot pour aplanir et unifier une pièce de bois. En réalité, il existe plusieurs sortes de rabots, variant selon l’utilisation : varlope, rabot à recaler, riflard, bouvet, rabot à feuillurer…
  • Le tarabiscot qui est un outil indispensable pour fignoler les moulures et creuser les rainures.
  • Le racloir permet de retirer les copeaux très fins. On peut également l’utiliser pour enlever les traces de colle.
  • Le vilebrequin qui est un outil pour percer les trous dans le bois ;
  • La défonceuse, qui est une machine électroportative, utilisée afin de creuser des pièces de bois et réaliser des moulures.

Que contient la mallette d’un menuisier ?

Le professionnel dans la fabrication et la mise en place des pièces de bois a besoin de nombreux outils pour chaque étape du travail :

  • Traçage et mesure : équerres, compas, trusquin, niveaux ;
  • Sciage : scie égoïne, scie à chantourner, scie à guichet, scie à dos, scie japonaise…
  • Frappe : marteau, massette maillet.

vous pourriez aussi aimer
404 Not Found

404 Not Found


nginx/1.18.0