7 astuces pour mieux vendre son bien immobilier à Tours

Le marché immobilier à Tours se caractérise par son dynamisme et l’augmentation sans cesse croissante des demandes. Il est pris d’assaut par les investisseurs qui acquièrent des biens immobiliers de diverses natures. Ville universitaire à fort potentiel économique et culturel, Tours accueille également des familles et de jeunes cadres en quête de logement. Vous avez une maison ou un appartement à vendre dans la métropole de la région Centre-Val de Loire ? Voici nos conseils pour vendre votre bien au meilleur prix.

Vendre son bien à Tours : réaliser les diagnostics immobiliers obligatoires

La loi rend obligatoire un certain nombre de diagnostics en cas de vente de bien immobilier. L’objectif est de présenter au potentiel acheteur tous les détails du bâtiment. Les diagnostics obligatoires varient selon les caractéristiques et la localisation du bien. À Tours, il s’agit notamment du :

A lire en complément : Comment contacter une agence immobilière ?

  • diagnostic de performance énergétique (DPE) qui consiste à faire une analyse technique des matériaux, de l’isolation, du chauffage,
  • diagnostic loi Carrez qui détermine avec précision la superficie du bien,
  • diagnostic d’exposition au plomb pour un bien ancien construit avant le 1er janvier 1949,
  • diagnostic de l’état d’amiante si le permis de construire du logement a été accordé avant le 1er juillet 1997,
  • diagnostic de présence de termites car des arrêtés préfectoraux relatifs aux termites ont été publiés (ce qui prouve la présence de ces xylophages dans la commune),
  • diagnostic d’installation intérieure d’électricité si le bâtiment est construit depuis plus de 15 ans,
  • diagnostic de l’installation intérieure de gaz qui indique le niveau de sécurité offert par cette installation,
  • diagnostic d’assainissement non collectif si le bien n’est pas raccordé au tout-à-l’égout,
  • diagnostic des risques naturels et technologiques puisque des arrêtés préfectoraux précisent la présence de ces risques à Tours, etc.

Tous les diagnostics doivent être rassemblés dans le DDT (Dossier de Diagnostic Technique), un document que vous devrez fournir pour sceller la vente. Afin de réduire leur coût, pensez à les réaliser tous en un seul rendez-vous en recourant à un réseau de professionnels certifiés. Sur une plateforme spécialisée, vous trouverez en quelques clics un diagnostiqueur immobilier à Tours pour chaque type de document : comparez les tarifs de plusieurs prestataires et faites le choix le plus économique pour une vente immobilière efficace.

A découvrir également : Pourquoi acheter sa maison avec la loi Pinel ?

Choisir la bonne période pour vendre à Tours

Pour mieux vendre votre bien immobilier à Tours, déterminez la période la plus favorable pour une rentabilité importante. Il sera nécessaire de suivre les évolutions sur le marché immobilier. Si vous souhaitez vendre vous-même votre bien plutôt que de solliciter une agence, explorez les sites d’annonces immobilières. Cherchez à savoir si beaucoup de personnes recherchent le type de bien que vous proposez. Informez-vous également sur les offres proposées et estimez si elles sont moins importantes que les demandes ou non. Intéressez-vous aussi aux prix. En faisant le recoupement de toutes les informations recueillies sur l’immobilier à Tour, vous saurez si le moment est propice pour vendre ou pas.

Fixer le juste prix en fonction du marché immobilier tourangeau

Vous désirez sans doute vendre votre appartement ou maison à un prix assez élevé. Votre bien ayant une valeur sentimentale à vos yeux, vous aurez tendance à surévaluer sa valeur marchande. Parallèlement, le manque de connaissances immobilières peut vous amener à sous-estimer le prix de votre logement. Dans le premier cas, vous aurez du mal à trouver un acheteur, et dans le second, vous ferez une revente à perte. Recourez à un professionnel pour l’estimation immobilière. Celui-ci effectuera des analyses au niveau du logement et du marché local pour estimer le juste prix.

Rendre neutre le logement

Un bien immobilier que vous mettez en vente ne doit plus comporter des éléments qui vous sont trop personnels. Vous n’avez pas les mêmes goûts que les autres. En effet, les couleurs, les accessoires de décoration que vous aimez pourraient ne pas plaire aux potentiels acheteurs. Pour vendre rapidement et à bon prix votre appartement ou maison à Tours, veuillez le rendre le plus neutre possible. Débarrassez l’intérieur de toutes choses qui l’encombrent. Pour ce qui est de la couleur des murs, misez sur le blanc, le blanc crème, le gris… Vous pouvez choisir toute autre nuance de coloris neutre, sauf le noir qui ne donne pas de profondeur au cadre général.

Bien présenter le bien dans l’annonce

Il vous faudra publier une annonce immobilière sur internet pour vendre votre bien. Rédigez le texte de l’annonce avec soin afin d’attirer l’attention des potentiels acquéreurs. Présentez sommairement les caractéristiques du bien en insistant subtilement sur les qualités. Votre texte doit être explicite, mais concis. Ne vous perdez pas dans une longue description des détails du logement. Si vous avez engagé des travaux de réfection de certaines parties, parlez-en dans l’annonce. N’hésitez pas à vous inspirer de la structure des textes sur les sites d’annonces immobilières. Ajoutez à votre écrit des photos qui présentent votre bien sous un bel aspect. L’idéal serait de faire appel à un photographe immobilier à Tours pour la prise des clichés.

photographe immobilier

Préparer la visite du bien

Vu la demande permanente en biens immobiliers dans la ville de Tours, votre logement ne devrait pas manquer de candidats à l’achat. Que vous vous occupiez vous-même de la vente ou que vous confiez la tâche à des professionnels, vous aurez à préparer les visites. Dès le début de votre projet de vente, commencez par rassembler tous les documents que vous devrez fournir. Votre dossier administratif doit être constitué notamment :

  • du DDT,
  • des plans de la maison ou de l’appartement,
  • des factures de gaz et d’électricité,
  • du titre de propriété (à remettre au notaire ou à l’agent mandaté), etc.

En cas de vente d’un appartement en copropriété, apprêtez le titre, le règlement, le procès-verbal des assemblées générales de copropriété des trois dernières années.

Afin de préparer les visites des potentiels acheteurs, faites le ménage dans le logement pour le rendre propre et attrayant. Outre les saletés et la poussière dont vous devez vous débarrasser, assurez-vous que de mauvaises odeurs n’émanent pas de l’intérieur.

Laisser le potentiel acheteur se convaincre de la pertinence du bien

Si une personne vous contacte pour visiter la propriété mise en vente, c’est qu’elle est intéressée. La visite devrait l’amener à prendre la décision d’achat. Pour cela, vous n’avez pas à vanter les qualités du bien. Le visiteur est déjà présent sur les lieux et se fera lui-même son opinion sur les caractéristiques données dans l’annonce. Contentez-vous de lui faire visiter le cadre et de répondre à ses questions s’il vous en pose. Vous pouvez d’ailleurs le laisser visiter seul les pièces. Le visiteur accordera plus d’intérêt à votre bien si vous ne vous montrez pas trop pressé de le vendre. En conséquence, il négociera avec peu d’insistance le prix proposé.

vous pourriez aussi aimer