Bien choisir sa pompe de surface pour l’arrosage du jardin

L’irrigation du jardin est la tâche la plus courante, surtout pendant les mois chauds de l’été. Si vous n’avez pas un petit jardin de devant que vous arrosez avec un arrosoir, la bonne pompe vous épargnera bien des tracas. Mais comment choisir correctement pompe de surface  et quels sont les éléments à prendre en compte lors du choix ?

Le choix d’une pompe de surface, d’une pompe submersible ou d’une pompe de drainage dépend également de la profondeur de l’eau et de la distance qui sépare la source d’eau. Voici comment bien choisir sa pompe de surface pour l’arrosage du jardin.

A découvrir également : Éducation et formation professionnelle

Pompes de surface, ce qu’il faut savoir

Les pompes de surface sont utilisées pour pomper de l’eau propre ou légèrement polluée. Pour l’alimentation en eau de votre jardin ou pour l’alimentation en eau automatique (la pompe elle-même se met en marche et s’arrête).

Lorsque vous choisissez une pompe de surface chez Pompe & Moteur vous aurez besoin d’un réservoir sous pression (avec la pompe et d’autres accessoires, il fonctionne comme une pompe de surpression) et d’un panier d’aspiration vers le puits. Il est conseillé de choisir des pompes qui offrent également une sécurité contre la marche à vide et un pré-filtre.

A lire également : Pourquoi solliciter une agence de sécurité ?

En réalité, une pompe de surface sert à pomper de l’eau d’un point A vers un point B. Il peut être question de pomper de l’eau à partir d’un puits, d’une cave, d’une rivière, d’un cours d’eau et même d’une piscine. Mais il faut noter que chacun de ses lieux peut générer une contrainte suite au pompage. Pour ce qui est du jardin, il est nécessaire d’avoir une bonne pression de sortie en veillant à ce qu’il n’y ait aucun élément granulaire.

Voici comment choisir une pompe de surface pour l’arrosage de votre jardin

Bien choisir sa pompe de surface pour l'arrosage du jardin

Lors du choix d’une pompe de surface, il faut tenir compte des paramètres suivants :

  • le débit (les pompes ayant un débit allant jusqu’à 2 000 l/h sont suffisantes pour l’arrosage des jardins et autres usages similaires),
  • la hauteur d’aspiration pour les pompes de surface (maximum 9 mètres), profondeur d’immersion maximale pour les pompes submersibles (détermine la profondeur à laquelle la pompe peut encore fonctionner),
  • la hauteur de transport/refoulement (une pression d’au moins 1 bar est nécessaire tous les 10 mètres),
  • la puissance (en fonction de l’emplacement et du mode d’installation de la pompe, choisissez une pompe à tension monophasée ou triphasée)
  • le mode de fonctionnement de l’appareil (pressostat, unité de contrôle ou dispositif de contrôle intelligent intégré),
  • le niveau de bruit de la pompe (compte tenu de son emplacement),
  • les fonctions de sécurité et les fusibles (par exemple, le clapet anti-retour), qui empêchent l’eau de refluer dans le puits, la protection contre le fonctionnement à sec.

Pensez aux accessoires

Un équipement important de la pompe de surface est le système d’arrêt automatique, qui empêche la possibilité d’un fonctionnement à sec. Il s’agit le plus souvent d’un interrupteur à flotteur, mais les pompes sont souvent vendues sans cet élément.

Vérifiez également si vous devez acheter d’autres accessoires nécessaires ; le plus souvent un tuyau ou un tube de refoulement, du matériel d’installation pour raccorder le tuyau à la pompe, des raccords, un support pour asseoir la pompe, une corde de descente ou une protection contre la marche à sec.

vous pourriez aussi aimer
404 Not Found

404 Not Found


nginx/1.18.0