Colocation : bien choisir son assurance habitation

Avec la hausse constante du loyer, de plus en plus de personnes optent pour la colocation. Généralement, ce sont les étudiants disposant d’un budget réduit qui s’orientent vers cette solution pour économiser au mieux leurs ressources. La colocation présente en effet de nombreux avantages. En plus d’un loyer moins élevé, on profite d’un logement convivial et confortable. Toutefois, il est primordial de souscrire une bonne assurance habitation pour se protéger en cas de sinistre. Mais quel type de contrat choisir ? Retrouvez toutes les informations concernant l’assurance en colocation.

Contrat d’assurance collectif ou individuel ?

Le contrat d’assurance à adopter lors d’une colocation dépend en grande partie du type de bail que vous avez choisi. Il peut s’agir d’un bail individuel ou d’un bail collectif. Pour vous aider, ce dossier de la MAIF contient toutes les informations concernant l’assurance en colocation.

A lire en complément : Pourquoi acheter sa maison avec la loi Pinel ?

Dans le cas où tous les colocataires ont signé un contrat de bail, il est important que chacun d’eux dispose d’une assurance individuelle. Cela signifie que chaque colocataire doit avoir séparément son contrat d’assurance en choisissant bien la couverture et les garanties. Dans ce genre de cas, les colocataires ne sont pas obligés de faire leur souscription au sein d’une même compagnie d’assurance.

Les colocataires ont également le choix de signer un seul contrat de bail. Dans ce cas, un seul et même contrat d’assurance peut couvrir tous les occupants du logement. Ce cas de figure devient de plus en plus fréquent, grâce à la simplicité qu’offre cette option. Avec ce contrat, les propriétaires et l’ensemble des colocataires sont tous assurés. Tous les noms des colocataires doivent alors être mentionnés dans le contrat d’assurance, afin de s’assurer qu’ils bénéficient tous des mêmes garanties.

A découvrir également : Comment choisir un déménageur ?

colocation, bien choisir son assurance habitation

L’assurance est-elle obligatoire pour chaque colocataire ?

Il faut savoir qu’à titre légal, au moins l’un des colocataires doit disposer d’une assurance pour se prémunir de tous les risques locatifs. Il peut s’agir d’incendies, des dégâts occasionnés au cours de la location, de dégâts des eaux, des risques d’explosion, etc. Toutefois, cette option n’est pas la plus recommandée, car en cas de sinistre, les autres locataires peuvent être tenus responsables. Cela les obligera à contribuer à une indemnisation qui s’avère très lourde en cas d’incendie par exemple.

De ce fait, il est fortement conseillé que chaque locataire souscrive un contrat qui lui est propre. Cela permettra de s’assurer que tout le monde sera couvert face aux risques locatifs. Il est également possible de souscrire une assurance qui permet de couvrir tous les colocataires.

Les différentes garanties d’une assurance habitation en colocation

L’assurance habitation constitue une obligation légale pour l’ensemble des locataires, pour les protéger des risques locatifs. Lors de son choix d’assurance, il est alors primordial d’étudier toutes les garanties offertes par le contrat. Il faut toutefois noter que l’assurance qui couvre uniquement les risques locatifs est loin d’être suffisante, et ce, même si l’ensemble des colocataires sont couverts. Il est notamment important de souscrire un contrat d’assurance colocation qui couvre la responsabilité civile privée. En cas de sinistre, de blessures d’un des tiers, ou de dommages de ses biens, l’assurance avec garantie responsabilité civile peut vous couvrir. Et en cas d’accident grave, l’indemnisation peut grimper.

Il faut savoir qu’en colocation, tous les locataires sont tenus responsables des dégâts causés dans le logement, d’où la nécessité pour chacun de disposer d’une responsabilité civile. Ce type d’assurance vous protège des recours des tiers et des voisins. Elle peut également vous assurer en cas de dégât involontaire causé à un tiers.

Une assurance qui couvre uniquement les risques locatifs ne garantit pas les biens des colocataires, que ce soit un vol ou tout autre sinistre. De ce fait, il est recommandé d’orienter son choix vers une assurance multirisque habitation. Cette dernière peut garantir tous les dommages liés aux biens. Même si l’assurance multirisques habitation est facultative, il est tout de même conseillé d’y souscrire. Elle inclut la garantie contre le vol, les dommages liés aux appareils électriques et électroménagers. Pour cela, il est fortement recommandé de bien conserver vos différentes factures pour l’achat de vos appareils. Ainsi, vous profiterez d’une indemnisation correcte de votre assurance en cas d’anomalie.

La garantie protection juridique est aussi une assurance facultative recommandée. Elle vous permet non seulement de bénéficier de conseils juridiques en cas de problèmes, mais prendra surtout en charge de tous vos frais lors d’un litige.

Bien étudier toutes les assurances avant de choisir

Il est conseillé d’effectuer plusieurs simulations d’assurance avant de faire son choix. Cela vous permettra d’identifier la meilleure offre en fonction de vos besoins. Demandez plusieurs devis auprès de différentes compagnies. Il vous suffira uniquement de renseigner les informations vous concernant, le type de logement, ainsi que les biens mobiliers dont vous disposez.

Les informations indispensables à renseigner concernent surtout les caractéristiques du logement. Il peut s’agir du type de logement (appartement ou maison), de la surface habitable, du nombre de pièces, ainsi que l’existence d’un garage, d’une piscine, etc.

La valeur des différents biens mobiliers qui sont présents dans le logement est également à indiquer. Vous devez renseigner les objets de valeur, les équipements électroménagers, les instruments de musique ou encore les œuvres d’art. La plupart des compagnies d’assurance exigent également le nom et le nombre de colocataires avec leurs antécédents. Ces différentes informations permettent à votre assurance de vous proposer une offre d’assurance en colocation personnalisée.

étudier les offres d'assurance avant de choisir

Que faire en cas de changement de colocataire ?

En cas de changement de colocataire pour un contrat d’assurance unique, il est important de contacter sa compagnie d’assurance. Votre assureur pourra ainsi vous préparer un avenant d’assurance. Cette démarche est à faire, que le contrat ait été signé par le propriétaire ou par l’un des colocataires.

Dans le cas où le contrat individuel appartient au locataire qui part de la colocation, ce dernier a le pouvoir de résilier le contrat. De ce fait, son remplaçant doit bien évidemment souscrire un nouveau contrat. La souscription chez le même assureur est, en ce sens, recommandée.

vous pourriez aussi aimer