Comment publier une annonce légale moins chère ?

En 2018, l’État a récupéré plus de 992 milliards de taxes et impôts payées par les citoyens et les entreprises. Les entreprises ont payé une grande partie de ce montant. Afin d’être plus rentable, elles ont la nécessité de réduire tous leurs frais. C’est également le cas lorsque l’entreprise doit réaliser ses formalités obligatoires.

L’annonce légale doit être publiée régulièrement par les entreprises. Certaines années, elles vont en publier plusieurs à intervalles réguliers. Afin de limiter les frais de publication d’une annonce, il y a différentes astuces à connaître.

A lire aussi : Quelle machine sous vide acheter en 2020 ?

Comprendre les annonces légales

La raison d’être des annonces légales est de permettre une meilleure transparence des entreprises. En effet, l’annonce légale doit être publiée uniquement quand il se passe des changements qui ont un caractère important. Ces changements sont ceux qui nécessitent une rectification des informations dans les statuts légaux de l’entreprise. Cela peut-être un changement de dirigeant ou un changement de l’adresse de l’entreprise.

Cette formalité doit être faite avec l’aide d’un JAL (un journal d’annonce légale habilité). La publication doit être faite dans ce type de journal, car selon la loi, c’est le seul qui peut diffuser ces informations localement et de manière efficace. Pour cela, le journal doit posséder certaines caractéristiques : être vendu suffisamment et proposer des informations intéressantes au niveau local (au niveau du département). La liste des journaux habilités change régulièrement, il faut donc bien vérifier leurs habilitations en consultant la liste disponible sur le site de chaque préfecture.

A lire aussi : Comment trouver un nom de chaine YouTube original ?

Publier une annonce légale moins cher

Pour comprendre en détails comment est calculé le prix d’une annonce légale vous pouvez visiter cette page. Il existe trois méthodes qui permettent de payer une annonce légale pas cher :

  • Réduire la longueur de l’annonce
  • Faire plusieurs annonces en même temps
  • Comparer les prix

En premier lieu, il faut limiter la longueur de l’annonce.

Une annonce moins longue

Afin de payer une annonce légale moins chère, il faut réduire sa taille. Pour cela, il est possible de se servir d’abréviations pour certains termes. Toutes les adresses peuvent être abrégées en choisissant d’utiliser par exemple « bvd » à la place de « boulevard » ou encore « ch » à la place de « chemin ».

Les formes juridiques peuvent être également abrégées. On peut ainsi utiliser SAS à la place de « société par actions simplifiées » ou encore « EURL » à la place de « entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ». La plupart des sites de vente d’annonce légale vont normalement utiliser toutes les abréviations possibles pour réduire la longueur du texte de la publicité légale.

Plusieurs annonces en une

La deuxième méthode consiste à faire plusieurs annonces légales en même temps. Cela consiste à publier une seule annonce légale pour plusieurs changements. Par exemple, s’il est décidé de changer la forme juridique de l’entreprise et si dans le même temps l’entreprise nomme un nouveau commissaire aux comptes, il est toléré de faire une seule et même annonce légale pour informer de ces 2 changements.

Faire des devis

La troisième méthode pour payer une annonce légale moins chère, est de réaliser un grand nombre de devis. Vous pourrez constater, en effectuant quelques recherches, qu’il y a beaucoup d’entreprises proposant d’insérer une annonce légale. Ce ne sont pas uniquement les sites Internet des journaux habilités. Beaucoup de prestataires proposent ce service. Ils le font en collaboration avec certains journaux habilités ce qui leur permet de pouvoir utiliser différents journaux pour chaque département. Il faut au minimum réaliser trois ou quatre devis différents afin d’être sûr d’obtenir la facture la moins chère pour sa publicité légale.

Choisir le support d’annonce légale le plus adapté à ses besoins

En plus de limiter la longueur de l’annonce légale et d’utiliser plusieurs annonces en une seule, il est aussi possible de choisir le support d’annonce légale qui convient le mieux à ses besoins afin de publier une annonce légale moins chère. Il existe deux supports principaux pour publier une annonce légale : les journaux habilités et les sites internet spécialisés.

Les journaux habilités sont des publications officielles agréées par la préfecture pour publier des annonces légales. Ils doivent respecter certaines normes telles que la surface minimale et certains délais légaux. Les tarifs pratiqués par ces journaux peuvent être très différents selon leur zone géographique ainsi que leur visibilité sur internet ou non.

Il faut bien comparer les prix proposés par chaque journal habilité avant de faire son choix. La plupart des agences en ligne proposent un comparatif entre plusieurs titres sur différentes zones géographiques avec un même texte à insérer dans le cadre d’une demande de devis gratuite.

Avec l’avènement du numérique, il est désormais possible de passer par des sites internet spécialisés pour publier son annonce légale moins cher qu’en passant directement par un journal habilité.

Le principal avantage d’un site Internet spécialisé est sa capacité à offrir des tarifs attractifs grâce aux volumes importants qu’il peut générer en élargissant sa clientèle au-delà même du département/région concernée.

Ces sites mettent généralement à disposition toute une série d’outils automatisés qui permettent de faciliter les démarches pour la rédaction d’une annonce légale, notamment en proposant des modèles tout prêts et personnalisables.

Le choix entre un journal habilité ou un site internet spécialisé dépendra principalement de vos besoins et du budget que vous êtes disposé à allouer pour votre annonce. Chacun présente ses avantages et ses inconvénients.

Si le coût est l’un de vos principaux critères, alors optez plutôt pour un site internet spécialisé. Si au contraire, vous voulez privilégier la visibilité, il peut être préférable d’opter pour un journal habilité dont l’édition papier est distribuée dans une zone géographique précise avec une forte circulation.

Il existe aussi des sites web qui se positionnent comme intermédiaires entre les journaux habilités et les clients afin d’aider ces derniers à trouver plus rapidement le support adapté. Ces plateformes sont gratuites mais travaillent généralement sur commission proportionnelle aux montants payés par leurs utilisateurs.

Astuces pour réduire les coûts des annonces légales sans compromettre leur efficacité

Publier une annonce légale est souvent associé à des coûts élevés. Il existe différentes astuces pour réduire les coûts sans compromettre l’efficacité de l’annonce légale. Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à économiser sur vos annonces.

La première astuce consiste à rédiger soi-même son annonce plutôt que de faire appel à un avocat ou un expert-comptable. Bien sûr, cela nécessite d’avoir une bonne connaissance du formalisme juridique et des normes imposées par la loi. Si vous n’êtes pas familiarisé avec le jargon juridique, cette option peut s’avérer risquée car il faut veiller scrupuleusement au respect des termes légaux afin que votre annonce soit valide. Si vous maîtrisez bien ces aspects techniques tout en restant clair et concis dans votre expression écrite, alors la rédaction de votre propre annonce représente une solution tout à fait envisageable pour économiser sur les frais liés à leur publication. Pensez à bien relire vos annonces.

Oui, c’est possible ! Réunir différentes publications dans une même annonce permettra non seulement de réduire le coût unitaire, mais aussi de diffuser son message auprès d’un public plus large. Cette solution est particulièrement avantageuse pour les entreprises qui doivent publier régulièrement des annonces légales. Il est donc recommandé de regrouper les publications telles que la dissolution d’une société et la nomination de ses liquidateurs en une seule annonce si possible. Cela peut être économique et ne nuit pas à la qualité ou l’efficacité du message que vous souhaitez faire passer.

Les intermédiaires sont des prestataires spécialisés dans la gestion des annonces légales. Ils peuvent aider à rédiger l’annonce légale, ainsi qu’à trouver un support adapté au contenu publié. Ils peuvent faciliter les démarches pour votre entreprise tout en faisant baisser leurs prix grâce aux relations privilégiées qu’ils entretiennent avec les journaux habilités et sites internet spécialisés. En France, il existe plusieurs sociétés proposant ce type de service comme Juri-Presse ou encore Journal-Officiel.fr.

Certains supports (journaux officiels notamment) tendent malheureusement à abuser de leur position dominante dans le marché juridique. Il faut donc bien se renseigner avant de choisir un journal local habitué, car certains titres n’hésitent pas à facturer des montants bien supérieurs sans offrir nécessairement plus d’exposition médiatique. Il est donc recommandé de prendre le temps nécessaire avant de choisir un support pour publication afin d’éviter les mauvaises surprises. Les journaux en ligne et plateformes intermédiaires sont aussi des options à privilégier afin de trouver les offres les plus compétitives.

Publier une annonce légale peut être coûteux, mais il existe différentes solutions pour réduire ces frais sans compromettre la qualité ou l’efficacité du message que vous souhaitez faire passer. En ayant recours aux astuces mentionnées ci-dessus, votre entreprise sera en mesure non seulement d’économiser sur ses dépenses juridiques annuelles, mais aussi de mieux contrôler son budget dans ce domaine.

vous pourriez aussi aimer
404 Not Found

404 Not Found


nginx/1.18.0