Est-ce que les jeux vidéo affectent le fonctionnement du cerveau ?

Des études ont révélé que certains jeux vidéo peuvent améliorer les fonctions cognitives ainsi que l’attention visuelle. En effet, des recherches ont démontré que le fait de jouer à certains jeux peut avoir des impacts positifs sur la flexibilité cognitive. Notamment, celui-ci améliore la capacité de prendre des décisions. Entre autres, une différence a été observée entre la structure du cerveau des personnes qui jouent fréquemment aux jeux vidéo et de celles qui n’en font pas.

Le volume du cerveau a augmenté

Plus précisément, la taille de l’encéphale ne change pas. Ce sont les parties du cerveau responsables du contrôle de la motricité fine, de la formation des souvenirs et de la planification stratégique qui gagnent en volume en jouant aux jeux vidéo. Ce genre de divertissement pourrait potentiellement jouer un rôle thérapeutique dans le traitement d’une variété de troubles du cerveau. Plus tard, la médecine pourrait améliorer la vie des gens atteints de lésions cérébrales.

A lire en complément : Tondeuse qui ne démarre plus après l'hiver

Les jeux d’action améliorent l’attention visuelle

D’autres recherches indiquent également que le fait de jouer à certains jeux vidéo peut améliorer la concentration visuelle. En fait, le niveau d’attention d’une personne dépend de la capacité du cerveau à traiter les informations pertinentes et à supprimer celles qui ne le sont pas. Lors des tests sur l’attention visuelle sur un groupe de personnes, les résultats ont montré que les joueurs obtiennent systématiquement de meilleurs résultats que leurs homologues non joueurs. Par contre, le type de jeu vidéo joue un facteur prépondérant. Comme Halo, ce sont les jeux qui nécessitent des réactions rapides ainsi qu’une concentration visuelle divisée qui se distinguent. Effectivement, les autres genres de jeux vidéo ont peu ou aucun effet. Ensuite, lors de l’initiation des non-joueurs aux jeux d’action, une amélioration de leur attention visuelle a aussi été remarquée. La particularité de ce genre de divertissement pourrait être utilisée dans l’entraînement militaire et les traitements thérapeutiques de certaines déficiences visuelles.

Le jeu vidéo agit contre le vieillissement

En réalité, les jeux vidéo ne sont pas réservés aux enfants ou aux jeunes adultes. Apparemment, ceux-ci améliorent énormément les fonctions cognitives des personnes âgées. En outre, ces changements au niveau de la mémoire et de l’attention ont été non seulement bénéfiques, mais aussi durables. 

A lire aussi : 4 conseils pour réussir la décoration de son salon

Pour faire l’étude, un jeu vidéo en 3D a été spécialement conçu pour améliorer les performances cognitives. Après s’être entraînées avec, les personnes de 60 à 85 ans qui ont participé à la recherche ont obtenu de meilleurs résultats que les personnes de 20 à 30 ans. De plus, le groupe de jeunes sélectionnés pour l’expérience jouait au jeu pour la première fois. Cela indique que le fait de passer du temps sur les jeux vidéo peut inverser une partie du déclin cognitif associé à la prise d’âge.

Les liens entre les jeux vidéo et l’agressivité

Si certaines études soulignent les avantages des jeux vidéo, d’autres mettent en avant leurs aspects négatifs potentiels. 

Le résultat d’une recherche a spécifié que le fait de jouer à certains jeux vidéo peut rendre certains adolescents plus agressifs. En fonction de la personnalité, les jeux violents peuvent effectivement susciter l’agressivité chez certaines personnes. Ce sont les jeunes gens facilement bouleversés, qui ce soucient peu des autres, ou qui agissent sans réfléchir qui sont plus influencés par les jeux violents. Généralement, les jeux vidéo sont inoffensifs pour la grande majorité des enfants. Mais comme l’expression de la personnalité est une fonction du lobe frontal du cerveau, ce divertissement peut nuire à une petite minorité de personnes. Hypothétiquement, ce cas concerne surtout les gens qui ont des problèmes de personnalité ou de santé mentale. Toutefois, ce sont les adolescents très névrosés ou moins consciencieux qui sont les plus affectés par la violence des jeux vidéo. 

D’autres études suggèrent que l’agressivité n’est pas liée à un contenu vidéo violent, mais à des sentiments d’échec et de frustration qui apparaissent chez certaines personnes. Peu importe le genre, la conclusion de ces recherches atteste que l’incapacité à maîtriser un jeu vidéo entraînait des manifestations d’agressivité chez certains joueurs. Entre autres, les chercheurs ont souligné que des jeux tels que Tetris ou Candy Crush peuvent susciter autant d’agressivité que des jeux violents comme World of Warcraft ou Grand Theft Auto. 

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!