Mal de dos : quand les symptômes sont-ils inquiétants ?

Le mal de dos peut frapper à tout moment. Et même si les femmes semblent être plus nombreuses à être atteintes de ce mal du siècle, tout le monde peut être concerné. Il existe tellement de formes de manifestations du mal de dos qu’il est nécessaire de savoir quand s’inquiéter et quand il faut garder son calme.

A voir aussi : Les méfaits de la cigarette

Mal de dos : les signes alarmants

Le mal de dos est un phénomène qui est assez fréquent. Par ailleurs, les statistiques montrent que neuf personnes sur dix risquent d’éprouver le mal de dos au moins une fois dans leur vie à partir de l’âge de 20 ans. Heureusement, seul un cas de lombalgie sur dix évolue vers des problèmes plus graves liés à la perte de la condition physique. Ce n’est pas pour autant qu’il faut prendre à la légère mal de dos qui paraît insignifiant.

Une douleur au dos qui persiste

D’une manière générale, le mal de dos disparaît souvent le lendemain de son apparition. Si c’est votre cas, il ne faut pas s’alarmer même si la douleur a été particulièrement intense. Par contre, la douleur peut être ressentie plus longtemps ou peut gagner d’autres parties du corps. Dans ce cas, il ne faut pas traîner pour consulter un médecin au plus vite.

Lire également : Qu'est-ce que le CBD ?

Persistance et aggravation de la douleur

Le niveau de douleur peut s’aggraver progressivement. Elle peut être ressentie plus pendant les nuits. Si la douleur touche toute la partie inférieure du dos et se propage jusque dans les jambes, la consultation et même la prise en charge immédiate peuvent être recommandées. Il ne faut pas oublier que le syndrome de la queue-de-cheval peut laisser des séquelles graves.

Douleur de dos suite à un traumatisme

Si une douleur est ressentie au dos, dans la zone lombaire ou dans la zone cervicale après un traumatisme, il vaut toujours mieux consulter tout de suite. Il faut également aller chez le médecin sans attendre, si la douleur provoque de fortes fièvres ou altère la santé en général. Le médecin généraliste sera à même de poser un premier diagnostic.

Comment appréhender le mal de dos

Il est généralement admis que le mal de dos est provoqué par une mauvaise posture prolongée et par des gestes répétitifs liés au travail. Dans un cas ou dans l’autre, quand un mal de dos survient, il faut absolument privilégier le repos total pour ne pas aggraver les choses. Cependant, le repos dont il est question ne s’agit pas de rester immobile et cloué au lit.

Le repos consiste à arrêter de travailler et de solliciter le dos pendant un moment. Il revient au médecin de prescrire le nombre de jours de convalescence. La seule automédication conseillée est la détente des muscles à l’aide de la chaleur, comme avec un bain chaud. Sinon, il ne faut pas hésiter à faire appel à kinésithérapeute pour se rétablir et retrouver une vie normale au plus vite.

vous pourriez aussi aimer