Rentabiliser ses ordures : adopter des vers de terre

Pour fabriquer votre propre compost, il vous suffit d’avoir un lombricomposteur et quelques vers de terre. Le lombricompost est le moyen le plus bio pour que votre culture domestique s’épanouisse. Voici tout ce que vous devez savoir avant de commencer votre projet.

Petit tour du lombricompost

Le lombricompost est l’engrais produit à partir de déchets organiques digérés par des vers de terre. Dans la nature ou dans le jardin, le processus se fait naturellement. Le but du lombricompostage est de reproduire ce même processus naturel mais de façon un peu plus optimisée. Le lombricompost est produit à l’aide d’un lombricomposteur que vous pouvez installer à la maison.

A lire en complément : Pierre ou marbre, quel matériau pour construire votre habitation ?

Le lombricompost, quand il est mature et stable, prend la forme d’un amas de produits plus ou moins mous et humides de couleur noire. Bien que s’agissant de déjections, le lombricompost ne sent pas mauvais. Au contraire, il dégage une odeur de terre fraîche et de sous-bois tel un terreau riche en nutriments. En même temps, les vers produisent également un liquide noir très riche : le lombrithé, lixiviat, ou thé de compost.

Le lombricompost et le lombrithé sont très appréciés par les plantes. Si vous avez quelques pots de fleurs et d’herbes aromatiques dans le jardin ou sur le balcon et même à la maison, c’est le meilleur moyen de fabriquer vous-même votre terreau et votre engrais. Tout ce dont vous avez besoin est des lombrics de compost et un lombricomposteur de la marque eco-worms.

A voir aussi : Entretien de votre chalet en bois : ce qu'il faut savoir ?

Le lombricomposteur : une couveuse à vers de terre

Le lombricompost est un produit bio bénéfique pour vous et pour vos plantes. En le fabriquant, vous ne gaspillez plus vos restes de repas et vos épluchures et vous faites des économies sur les engrais pour vos plantes domestiques. Néanmoins, il y a trois points essentiels à connaître avant de vous lancer dans le lombricompostage.

Un lombricomposteur de qualité

C’est l’élément central de la réussite de votre lombricompost. Les modèles de chez Eco-Worms sont des références si vous voulez savoir de quoi il en retourne. Vous avez plusieurs modèles conçus pour l’intérieur et pour l’extérieur. Optez pour un modèle à décanteur efficace pour éviter de noyer vos vers. Choisissez également la capacité et le nombre de tamis du lombricomposteur en fonction de vos besoins.

Trois espèces de lombrics

Tous les lombrics ne sont pas faits pour le lombricompost, il faut justement des lombrics de compost pour cela. Vous en trouverez facilement dans une boutique spécialisée. À titre d’information, trois espèces de lombrics sont compatibles : Eisenia Andreï, Eisenia Foetida et Eisenia Hortensia

Les bonnes ordures

Les lombrics composteurs n’apprécient pas les aliments acides comme les agrumes et les tomates. Par ailleurs, il faut éviter de leur fournir des restes contenant de la viande ou de la matière grasse et des produits laitiers. Par contre, ils raffolent d’épluchures et de chair de légumes et de fruits. Vous pouvez également leur fournir des céréales et des pommes de terre.

vous pourriez aussi aimer