Tout savoir sur l’impression SLS

La technologie d’impression ne cesse d’évoluer. De nouvelles innovations font toujours leur apparition, parmi lesquelles l’impression SLS. Ce système de frittage sélectif par laser permet de réduire les coûts et le temps d’impression, tout en promettant une qualité de fabrication impeccable. Il offre, en plus, différentes possibilités d’application et de réalisation aussi bien conceptuelles que fonctionnelles en prototype. Grâce à son prix de plus en plus abordable, cette technique d’impression 3D en ligne est désormais à la portée de tous. Mais, comment fonctionne l’impression SLS ?

Comment fonctionne le SLS?

La technologie de frittage sélectif par laser connaît un succès grandissant dans différents secteurs. Sa résistance mécanique de haut niveau fait d’elle l’un des procédés d’impression 3D en ligne les plus utilisés du moment. Le principe de fonctionnement de ce système de fabrication additive est basé sur la fusion d’une poudre plastique sur un matériau solide par un laser haute puissance.

A lire également : Les meillleures extensions Stremio

Un préchauffage à température basse de la poudre par l’imprimante aura lieu avant sa fusion par le laser. Ce dernier pourra ainsi diffuser la poudre à température idéale sur les zones spécifiques du lit de poudre. La diffusion de la poudre se fait en fine couche pour un résultat parfait. Ce sera dans ce cas plus facile de prendre la forme du modèle 3D et d’obtenir une pièce solide.

Les matériaux disponibles

L’impression 3D Bordeaux SLS est adaptée aux différents matériaux polymères. Mais, le nylon reste le produit le plus utilisé grâce à sa robustesse, sa légèreté et sa souplesse. Cette matière offre une résistance optimale aux produits chimiques, aux chocs, à la lumière UV, à la chaleur et à l’eau. Ce sont surtout les versions PA11 et PA12 qui correspondent à l’impression SLS. Le premier promet une flexibilité et une résistance aux chocs plus élevées que le PA12 qui est connu pour sa robustesse, son aspect biocompatible et sa résistance à l’abrasion.

A voir aussi : AVIS : Boire de l’Eau de mer, plasma de Quinton

À part ces poudres à composant unique (PA11 et PA12), l’imprimante 3D SLS accepte également des poudres à deux composants comme les mélanges de poudre, le PEBA, le nylon 3200 chargé verre, l’alumide, l’Ultrasint ou les poudres induites.

Applications ou exemples d’objets

L’impression 3D à base de SLS permet de créer des pièces solides utilisées en tant que prototypes dans différents domaines comme l’automobile, l’aérospatiale, l’industrie, les produits de consommation, la santé, l’architecture, le médical ou la construction. Elle consiste également à produire des pièces fonctionnelles destinées à être utilisées dans le domaine de la robotique, des drones, de la bijouterie, de la conception des montres, de la fabrication des équipements de sport ou médicaux et de l’orthopédie. Les architectes s’en servent également pour réaliser des modèles architecturaux plus détaillés à des coûts réduits. Dans le secteur médical, le système de frittage sélectif par laser est convoité pour concevoir des prothèses ou des implants.

Conclusions

À la fois pratique, moins coûteuse et efficace, l’impression SLS permettra à tous les professionnels de différents secteurs d’obtenir un résultat optimal, sans dépenser beaucoup. Cette révolution technologique vous permettra de concrétiser vos projets avec succès.

vous pourriez aussi aimer