Comment dépanner les carburateurs Keihin ?

Les carburateurs Keihin sont des carburateurs à vitesse constante. Ils sont munis d’une glissière actionnée par le vide qui modifie le diamètre de l’ouverture principale, appelée venturi, dans le côté de l’appareil. Les carburateurs à vitesse constante ont été inventés par les motocyclistes anglais, mais ils sont maintenant appelés carburateurs Keihin, du nom du fabricant japonais qui les a d’abord produits en série. Pendant des décennies, ces carburateurs ont fait partie de l’équipement standard de nombreuses motos japonaises, britanniques, allemandes et américaines, jusqu’à ce qu’ils soient finalement remplacés par des injecteurs de carburant.

Les huit étapes à effectuer

Première étape

Allumez l’alimentation en carburant de votre moto. Vous ouvrirez probablement un petit robinet sous le côté gauche de votre réservoir d’essence appelé “robinet de chasse”. La méthode exacte de mise en marche de l’alimentation en carburant peut varier d’une moto à l’autre.

A découvrir également : Trois conseils pour devenir plus écoresponsables

Deuxième étape

Retirez l’étrangleur. Le fait de retirer le starter augmente la quantité d’essence dans le mélange air/carburant.

Troisième étape

Démarrer la moto au point mort et faites tourner le moteur pendant environ cinq minutes, jusqu’à ce que le moteur commence à émettre de la chaleur.

A lire aussi : Le camping-car : un moyen de voyager en respectant les gestes barrière

Quatrième étape

Poussez l’étrangleur à fond. Si le moteur trébuche ou commence à caler, tirez le starter partiellement vers l’extérieur. Si le moteur tourne au ralenti avec le starter sorti, mais pas avec le starter rentré, le mélange air/carburant est trop “pauvre”, ce qui signifie que le mélange comprend trop d’air et pas assez d’essence.

Cinquième étape

Ajustez le mélange air/carburant en tournant la vis de réglage du ralenti à basse vitesse sur le fond du carburateur dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, à l’aide d’un tournevis à tête plate. Ne pas tourner cette vis de réglage de plus de 1/8 de tour à la fois.

Sixième étape

Ouvrez l’accélérateur, la moto étant au point mort, deux ou trois fois et laissez l’accélérateur se remettre en place. Les carburateurs Keihin utilisent deux câbles d’accélérateur et un retour d’accélérateur à ressort.

Septième étape

Écoutez le moteur. Si la moto fonctionne sans trébucher avec l’accélérateur ouvert, mais pas au ralenti, le régime de ralenti peut être réglé à un niveau bas.

Huitième étape

Identifiez la came de l’accélérateur sur le carburateur en regardant l’avant du carburateur et en ouvrant et fermant l’accélérateur. La tôle emboutie qui se déplace est la came de l’accélérateur.

Réglez le régime de ralenti en tournant la seule vis de cette came (on l’appelle la vis de réglage de l’accélérateur) avec un tournevis à tête plate de 1/8 de tour à la fois, jusqu’à ce que le moteur tourne au ralenti sans toux ni trébuchement.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!