Comment dépanner les carburateurs Keihin ?

Les carburateurs Keihin sont des carburateurs à vitesse constante. Ils sont munis d’une glissière actionnée par le vide qui modifie le diamètre de l’ouverture principale, appelée venturi, dans le côté de l’appareil. Les carburateurs à vitesse constante ont été inventés par les motocyclistes anglais, mais ils sont maintenant appelés carburateurs Keihin, du nom du fabricant japonais qui les a d’abord produits en série. Pendant des décennies, ces carburateurs ont fait partie de l’équipement standard de nombreuses motos japonaises, britanniques, allemandes et américaines, jusqu’à ce qu’ils soient finalement remplacés par des injecteurs de carburant.

Les huit étapes à effectuer

Première étape

Allumez l’alimentation en carburant de votre moto. Vous ouvrirez probablement un petit robinet sous le côté gauche de votre réservoir d’essence appelé « robinet de chasse ». La méthode exacte de mise en marche de l’alimentation en carburant peut varier d’une moto à l’autre.

A voir aussi : Comment trouver une croisière pas chère ?

Deuxième étape

Retirez l’étrangleur. Le fait de retirer le starter augmente la quantité d’essence dans le mélange air/carburant.

Troisième étape

Démarrer la moto au point mort et faites tourner le moteur pendant environ cinq minutes, jusqu’à ce que le moteur commence à émettre de la chaleur.

A découvrir également : Bien choisir sa location de véhicule utilitaire à Rennes pour faire des économies

Quatrième étape

Poussez l’étrangleur à fond. Si le moteur trébuche ou commence à caler, tirez le starter partiellement vers l’extérieur. Si le moteur tourne au ralenti avec le starter sorti, mais pas avec le starter rentré, le mélange air/carburant est trop « pauvre », ce qui signifie que le mélange comprend trop d’air et pas assez d’essence.

Cinquième étape

Ajustez le mélange air/carburant en tournant la vis de réglage du ralenti à basse vitesse sur le fond du carburateur dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, à l’aide d’un tournevis à tête plate. Ne pas tourner cette vis de réglage de plus de 1/8 de tour à la fois.

Sixième étape

Ouvrez l’accélérateur, la moto étant au point mort, deux ou trois fois et laissez l’accélérateur se remettre en place. Les carburateurs Keihin utilisent deux câbles d’accélérateur et un retour d’accélérateur à ressort.

Septième étape

Écoutez le moteur. Si la moto fonctionne sans trébucher avec l’accélérateur ouvert, mais pas au ralenti, le régime de ralenti peut être réglé à un niveau bas.

Huitième étape

Identifiez la came de l’accélérateur sur le carburateur en regardant l’avant du carburateur et en ouvrant et fermant l’accélérateur. La tôle emboutie qui se déplace est la came de l’accélérateur.

Réglez le régime de ralenti en tournant la seule vis de cette came (on l’appelle la vis de réglage de l’accélérateur) avec un tournevis à tête plate de 1/8 de tour à la fois, jusqu’à ce que le moteur tourne au ralenti sans toux ni trébuchement.

Les principaux symptômes des carburateurs Keihin défectueux

Si votre moto équipée de carburateurs Keihin ne fonctionne pas correctement, cela peut être dû à un certain nombre de problèmes différents. Voici les symptômes les plus courants qui peuvent indiquer un problème avec vos carburateurs Keihin.

Le moteur peut caler lorsque la moto est stationnaire ou lorsqu’elle roule lentement si le mélange air/carburant n’est pas suffisamment ajusté pour permettre une combustion adéquate du carburant.

Lorsque le régime de ralenti augmente et diminue sans raison apparente, cela indique que le mélange air/carburant est inadéquat. Cela pourrait aussi être causé par un filtre à air sale ou bouché.

Décélération lente et irrégulière

Si vous remarquez que votre moto met longtemps à décélérer après avoir relâché l’accélérateur, cela signifie probablement qu’il y a trop peu d’essence dans le mélange air/carburant. Il se peut aussi que vous entendiez des bruits étranges provenant du moteur lorsque vous relâchez l’accélérateur.

Démarrage difficile ou impossible

Un démarrage difficile ou impossible est souvent associé à une alimentation en carburant inadéquate. Si vous avez aussi des difficultés à maintenir le régime de ralenti, cela peut indiquer que les gicleurs sont bouchés ou mal ajustés.

Consommation excessive d’essence

Si votre moto consomme plus d’essence qu’elle ne devrait normalement en utiliser, cela peut être dû à une alimentation en carburant inadéquate.

Si vous rencontrez l’un de ces problèmes avec vos carburateurs Keihin, il est recommandé de faire appel à un mécanicien qualifié pour effectuer une inspection et un éventuel nettoyage des composants.

Les outils nécessaires pour dépanner les carburateurs Keihin

Pour dépanner les carburateurs Keihin, vous aurez besoin de certains outils spécifiques. Voici une liste des principaux outils que vous devriez avoir à portée de main.

Clés Allen et tournevis plats

Vous aurez besoin d’une variété de tailles différentes de clés Allen pour retirer les couvercles du boîtier, ainsi que d’un ensemble de tournevis plats pour retirer les vis.

Pinces longues et pinces étau

Une paire de pinces longues est utile pour atteindre des composants difficiles d’accès, tandis qu’une pince étau peut être utilisée pour tenir fermement certaines pièces pendant le travail. Il existe aussi un type spécialisé appelé « pinces papillon » qui est particulièrement utile lorsque vous devez régler la hauteur du flotteur.

Kit complet d’outils de carburation

Un kit complet comprend généralement des jauges d’épaisseur, des gicleurs (pour remplacer ceux qui sont bouchés ou mal ajustés), des extracteurs (le cas échéant) et un nettoyeur ultrasonique. Les kits complets peuvent être coûteux, mais ils représentent souvent une économie à long terme par rapport aux achats individuels.

Récipient de nettoyage

Un récipient de nettoyage est essentiel pour les pièces de carburation qui doivent être trempées dans une solution de nettoyage pour éliminer la saleté et l’accumulation. Veillez à utiliser un solvant approprié tel que du dégraissant ou du liquide de frein.

En utilisant ces outils, vous pouvez effectuer des opérations courantes sur vos carburateurs Keihin, comme le remplacement des gicleurs, le réglage du flotteur et l’inspection minutieuse des composants critiques. Toutefois, si vous n’êtes pas sûr(e) d’avoir les compétences nécessaires pour travailler avec précision sur votre moto, vous devez faire appel à un mécanicien qualifié plutôt que d’exposer votre sécurité à des risques inutiles.

vous pourriez aussi aimer
404 Not Found

404 Not Found


nginx/1.18.0