Comment vivre sa vie avec un diabète de type 1 ?

Les personnes atteintes de diabète de type 1 peuvent très bien mener une vie « normale », à condition de respecter certaines précautions et habitudes de vie. Parmi elles, la bonne connaissance de la maladie, une alimentation saine, une surveillance étroite de la glycémie et des exercices physiques réguliers.

Les injections au quotidien

L’insuline est régulée naturellement par l’organisme et est sécrétée à plusieurs moments de la journée afin de maintenir un taux de glucose normal. Il est important de se renseigner pour le bon traitement de la maladie comme sur https://www.diabete.fr/comprendre-informer/diabete-type-1/. Le traitement du diabète consiste donc à remplacer cette insuline, en suivant le rythme correspondant aux besoins naturels. Cela dépend de plusieurs facteurs comme les repas, l’infection passagère ou encore l’activité physique. Il est alors important de déterminer avec son médecin :

A lire également : Les couches Pampers pour adolescent un must-have pour les ados

  • le nombre d’injections quotidiennes indispensables ;
  • les moments opportuns pour les injections ;
  • la dose ;
  • les gestes et techniques à adopter pour les injections.

L’autosurveillance, une pratique à maîtriser

Dès le début de la maladie, le patient doit apprendre à mesurer lui-même son taux de glycémie. Il suffit de se munir d’un lecteur qui analyse une goutte de sang au bout du doigt. C’est ce qu’on appelle l’autosurveillance glycémique. Cette action est le maître mot du traitement du diabète de type 1. En effet, elle permet d’adapter les doses d’insuline selon les repas et les activités. Cette autosurveillance permet également de contrôler et de prévenir les déséquilibres en adaptant les doses d’insuline en conséquence.

Selon la Haute Autorité de Santé, il est indispensable de faire au moins 4 tests par jour. A noter que les objectifs glycémiques sont de 71 mg/dl avant le repas et à <160 mg/dl après le repas.

A lire en complément : Obsidienne noire : quelles vertues en lithothérapie ?

Comment s’organiser avec le diabète ?

Il est crucial de toujours garder son traitement partout, à la maison comme au travail. Il faut également avoir de quoi se « resucrer » en cas de malaise lié à une hypoglycémie. Il est également nécessaire d’apprendre à identifier et à reconnaître les symptômes d’alerte.

Et en pratique ?

En pratique, les diabétologues conseillent de toujours avoir sur soi 3 sucres. Il existe également d’autres possibilités comme :

  • 1 verre de soda ou de jus de fruit ;
  • 3 cuillères à soupe de confiture ou de miel ;
  • 1 pâte de fruit ;
  • 3 à 4 tablettes de glucose.

Avant de prendre le volant par exemple, il est nécessaire de mesurer la glycémie afin d’écarter les risques de malaise.

Adopter une alimentation saine et équilibrée

Il est conseillé de toujours avoir sur soi et son lieu de travail du glucagon, à conserver au frigo. Il s’agit d’une hormone qui permet d’augmenter la glycémie en cas d’hypoglycémie grave. L’entourage doit également être au courant et formé pour donner l’injection de glucagon en cas d’urgence.

Avec un diabète de type 1, il est tout à fait possible de prendre des repas normaux, d’aller au restaurant ou de voyager. Ceci dit, certaines conditions sont à respecter :

  • prendre des repas équilibrés ;
  • connaître les index glycémiques des aliments ;
  • adapter les doses d’insuline selon le repas ;
  • prendre une collation au moment où le risque d’hypoglycémie est important (au milieu de la matinée ou le soir au coucher) ;
  • respecter les horaires réguliers pour les repas, ne pas sauter de repas ni grignoter.

vous pourriez aussi aimer
404 Not Found

404 Not Found


nginx/1.18.0