Quels sont les avantages d’un investissement en LMNP ?

Le LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) est un statut fiscal mis en place pour rendre plus intéressant l’investissement dans l’immobilier locatif. C’est aussi l’un des plus recommandés parmi les nombreux dispositifs de défiscalisation immobilière existants.

Les projets immobiliers présentent de nombreux atouts, mais il faut encore pouvoir bien composer avec les impôts. Découvrez les avantages d’un investissement en LMNP et comment en profiter !

A découvrir également : Comment défiscaliser avec la loi Pinel ?

Récupérer sa TVA immobilière avec le LMNP

Le statut LMNP fait de l’investisseur immobilier un commerçant. De ce fait, il a la possibilité de récupérer 16 à 20 % de la TVA du logement 6 mois après la première location. Cependant, il faut respecter diverses conditions pour en bénéficier.

L’investisseur doit être le premier acquéreur d’un bien immobilier neuf et meublé. Il peut notamment s’agir d’une résidence de services pour un investissement peu risqué et réussi. On peut ainsi investir en LMNP dans un EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes). Par ailleurs, la résidence où le bien est loué doit proposer au moins trois services entre :

A voir aussi : Loi Pinel : quelles sont les villes éligibles ?

  • Le petit déjeuner ;
  • Le nettoyage et la blanchisserie ;
  • La réception de la clientèle ;
  • La fourniture de linge maison.

En déléguant cette gestion locative à un exploitant, il est sanctionné pour d’éventuels dysfonctionnements relatifs à l’entretien courant des biens. Ainsi, le propriétaire est juste concerné par le renouvellement du mobilier, les gros travaux ou la taxe foncière.

Le statut LMNP pour profiter d’une réduction des impôts

Avec le statut LMNP, deux régimes d’imposition sont appliqués. Il s’agit du régime micro-BIC et du régime réel. Le premier encore appelé régime forfaitaire permet de profiter d’un abattement fiscal de 50 % sur la totalité des recettes locatives.

Cependant, on y a droit à condition que ces recettes n’excèdent pas 70 000 euros par an. Quant au régime réel, il s’applique pour des revenus locatifs supérieurs à 70 000 €. Il est ainsi plus avantageux en permettant la déduction de ses charges réelles et en favorisant l’amortissement comptable.

La loi Censi-Bouvard associée au statut LMNP permet également une réduction d’impôts de 11 % sur le revenu total. Néanmoins, ceci n’est valable que pour une durée de location d’une résidence neuve supérieure à 9 ans.

L’amortissement comptable LMNP

En faisant recours au dispositif LMNP, l’investissement dans l’immobilier locatif peut également subir un amortissement. Il est possible de défiscaliser la totalité des loyers perçus selon le vieillissement des biens mis en location. C’est là qu’intervient le régime réel du LMNP.

Plus clairement, l’amortissement LMNP consiste à prendre en compte la perte de valeur des biens immobiliers et mobiliers pour réduire les impositions. Plus vieux sont les biens, plus réduite est l’assiette imposable. Une fois que le capital résultant de l’amortissement est constitué, il peut servir à renouveler les biens amortis.

LMNP administrativement simple

Contrairement au statut de Loueur Meublé Professionnel, le LMNP ne requiert pas l’inscription au registre des commerces. Il suffit de déclarer les revenus générés par son activité occasionnelle. C’est une simple formalité pour avoir une immatriculation afin de gérer l’entreprise de la location immobilière.

vous pourriez aussi aimer