Réduction mammaire : convalescence et soins après l’opération

Après une opération au sein, il est important de faire attention à certains gestes pour ménager votre corps. Des médicaments sont également prescrits par votre médecin pour soulager vos douleurs et assurer la bonne cicatrisation de votre plaie.

Les soins nécessaires après l’opération

Après l’opération de réduction mammaire, des drains sont mis en place pour que le sang ne s’accumule pas. Vous êtes, par la suite, soumise à un suivi intensif de 10 jours dont les 4 premiers jours se feront sous forme d’hospitalisation. À la fin de ces 4 jours, les drains sont définitivement enlevés.

A lire en complément : Comment trouver un bon centre d’esthétique ?

Le premier pansement se fait 2 jours après l’intervention. La plaie cicatrise, en général, au bout de 15 jours. Pour atténuer les douleurs post opératoire, les médicaments antalgiques sont efficaces. Ces douleurs seront moins intenses jour après jour.

Si votre plaie est fermée avec des agrafes, ils seront retirés lors de votre prochain rendez-vous de contrôle avec votre médecin. Ces rendez-vous se poursuivront pendant un an, mais la fréquence diminue au fur et à mesure. D’autant plus que le résultat final n’est obtenu qu’au bout d’un an après l’opération.

A lire également : Choisir Kantysbio, c’est faire le choix d’une biologie fiable

Il ne faut pas négliger l’importance des soins postopératoires après l’opération réduction mammaire. Ces soins sont nécessaires pour une bonne cicatrisation et pour éviter d’éventuelles complications.

réduction mammaire

Les bons gestes à adopter après une réduction mammaire

Pendant la première semaine de convalescence, il est défendu de prendre une douche. Et pour le bain, vous devez attendre au moins 4 semaines après la chirurgie. Après cette première semaine, vous pouvez utiliser un savon doux pour laver votre plaie.

Durant les 6 premières semaines, il est recommandé de porter un soutien-gorge de contention jour et nuit pour réduire la douleur et pour avoir plus de confort.

Et la plaie ne doit surtout pas être exposée au soleil pendant un an.

Selon votre profession, un congé de 2 à 3 semaines s’impose pour s’assurer de votre bonne santé avant la reprise de vos activités.

Quand puis-je recommencer à faire du sport ?

Si vous êtes adepte d’activités physiques, il est normal que vous ressentiez l’envie de reprendre votre activité pour vous sentir plus en confiance. Cependant, pour éviter tout risque, une pratique du sport adaptée après une chirurgie mammaire (tennis, golf, etc.) ne doit se faire qu’à partir du sixième semaines post opératoire.

Avant cette date, vous pouvez effectuer des exercices qui ne sollicitent pas trop d’efforts. La physiothérapeute peut vous renseigner sur les types de mouvements que vous pouvez exécuter.

Les éventuelles complications qui peuvent survenir après l’opération

La réduction mammaire est l’une des chirurgies dont les complications ne surviennent que très rarement. Parmi ces complications, on peut citer :

  • une cicatrisation trop lente de plaie
  • un gonflement de la cicatrice (hypertrophique)
  • une esthétique peu satisfaisante, voire médiocre, du résultat
  • une auréole qui devient moins sensible après l’opération
  • une altération des canaux galactophores qui menace la possibilité d’un futur allaitement
  • un flétrissement de la plaque aréolo-mamelonnaire : cela a pour effet d’altérer la forme et la pigmentation de cette partie du sein

La plus grande complication qui puisse arriver est la cytostéatonécrose. Cela se produit quand une partie de la glande mammaire meurt et se transforme en kyste. Dans ce cas, il est nécessaire de le drainer.

D’une manière générale, la période après l’opération pour une réduction mammaire ne doit pas forcément être un enfer. Il vous suffit de suivre de près les indications données ci-dessus et surtout obéir à la lettre à votre médecin. En outre, il ne faut pas oublier que vous ne serez pas privé de tout bien que quelques privations seront bien au rendez-vous.

vous pourriez aussi aimer