La vague de l’e-administration atteint la Bretagne !

Les démarches en ligne peuvent être complexes, l’e-administration change aujourd’hui la donne avec une panoplie intéressante et pertinente de services. Retour complet sur ces portails en ligne qui révolutionnent l’administration et qui sont aujourd’hui plébiscités en Bretagne.

Des méthodes traditionnelles très peu flexibles

Pas simple de demander son état civil ou un acte de décès, d’autant plus lorsque l’on ne sait pas comment faire. Pourtant de nombreuses façons existent/

A découvrir également : Comment recevoir beaucoup de monde ?

Pour demander son état civil en Bretagne par exemple, il fallait traditionnellement passer par la demande en mairie. Outre le fait de devoir trouver un créneau et un rendez-vous adapté à vos heures de travail, il fallait aussi vous déplacer et parfois faire quelques kilomètres pour faire votre demande.

Un point qui apparaît comme contraignant pour ceux n’ayant pas de moyens de locomotion ou tout simplement ceux qui habitent loin des mairies capables de dispenser le précieux sésame. Une mairie comme celle de Guingamp (1 place du Champ-au-Roy, CS 50543, 22205 Guigamp), dispose d’horaires peu adaptés aux personnes ayant des heures de travail classiques : 8h30 – 12h00, 13h30 – 17h30.

A lire également : Quelles sont les qualités essentielles à attendre d’une nounou

Outre cet aspect vous pouviez aussi faire votre demande d’acte naissance, par correspondance, via le service postal. Ici les modalités sont plus fastidieuses puisque vous deviez imprimer certaines pièces d’identité ou du moins les photocopier, ainsi qu’adresser une lettre précisant votre demande.

De plus et vous le savez sans doute, le traitement du courrier peut prendre plus de temps qu’une demande en ligne, et les retards, comme les avaries, arrivent très souvent. Les demandes sont aussi plus dures à suivre.

De nouvelles réformes pour la dématérialisation des démarches en ligne

Avec l’avancée de l’internet, la dématérialisation des démarches en ligne a elle aussi évolué. On retrouve à ce titre de nombreuses réformes qui visent cet aspect. L’objectif du gouvernement est ici clair : transformer digitalement l’Etat, avec une dématérialisation totale des 250 démarches phares les plus utilisées en France, par les citoyens.

Des réformes portées par l’Etat au nom d’une volonté globale de rendre l’administration plus simple, plus rapide, plus flexible, pour des citoyens de plus en plus connectés.

Et si cet aspect semble encore loin de certains qui préfèrent encore utiliser la correspondance ou les services en mairie, la dématérialisation des services administratifs en ligne, vit aujourd’hui un véritable plébiscite notamment en Bretagne.

La Bretagne et l’e-administration : un deal gagnant

Dans une logique de forte démocratisation des services en ligne, l’e-administration trouve son public notamment en Bretagne. Avec un accès en mairie pas toujours aisé, notamment pour des raisons de distance ou de créneaux horaires adaptés, la Bretagne fait la part belle à divers portails en ligne.

Demander un état civil en Bretagne demeure aujourd’hui plus simple que jamais et séduit clairement une population qui n’attendait que ce type de service. Rapide, mais surtout simple, la dématérialisation des démarches en ligne trouve un véritable écho chez les particuliers aujourd’hui à l’aise avec internet.

Un aspect qui n’est pas près de s’estomper en Bretagne comme ailleurs, tant les citoyens français sont connectés, mais surtout adepte de la facilité et de la flexibilité ; deux points fondamentaux que les portails de demandes d’état civil en ligne ont bien compris.

vous pourriez aussi aimer