A quoi sert un duromètre ?

Le duromètre est utilisé pour déterminer la dureté de surface. Il existe des duromètres pour mesurer le métal, le plastique, le caoutchouc, les tissus, etc… Le compteur de dureté montre la dureté dans Rockwell B, Rockwell C, Vickers HV, Brinell HB, Shore, HS, Leeb HL ou dans une unité de dureté DIN ISO. Ce duromètre est particulièrement apprécié dans le domaine de la production, du contrôle qualité et du service technique grâce à sa mobilité. Avec celui-ci, il sera possible d’effectuer le contrôle avec un minimum d’effort et la plus grande précision.

Le principe de mesure de la dureté des matériaux est toujours le même, mais il existe une distinction entre le processus statique et la méthode dynamique de mesure de la dureté (explication des deux méthodes de mesure de la dureté). Avec le duromètre pour les matériaux métalliques, il est possible de vérifier rapidement et avec précision la dureté de surface de l’acier, du fer fondu, des outils en acier, de l’acier noble, de l’alliage d’aluminium, du cuivre et du bronze. Les autres compteurs de dureté sont utilisés pour déterminer la dureté Shore des gommes, plastiques ou tissus (vous trouverez des versions avec ou sans aiguille de suivi).

Lire également : Comment faire pour imprimer un mail ?

Comment choisir un duromètre ?

Lors du choix d’un duromètre, voici les principaux éléments à considérer :

La charge d’essai

C’est la dureté du matériau qui le détermine. Par exemple, les métaux tels que l’acier ou les alliages nécessitent des charges d’essai allant jusqu’à 3000 kgf, tandis que les métaux doux n’ont besoin que de 500 kgf. Plus la charge est élevée, plus la précision est élevée. Il est important de noter que la marque de l’empreinte ne doit pas dépasser 1/10 de l’épaisseur de l’échantillon.

A lire également : Quels sont les facteurs à prendre en compte lors du choix de votre premier fournisseur d'hébergement Web ?

La plage de dureté

Elle détermine le matériau de l’indenter. Au-delà de 650 HB/30 dureté, préférez un indenter diamant. En dessous de cette valeur, les empreins en acier ou en métal dur conviennent.

Le niveau de précision

Le niveau dépend de la surface à mesurer (propreté, surface plane, système statique ou dynamique, etc.).

La flexibilité de l’appareil

Son importance varie en fonction de la forme et de la taille des échantillons à tester.

Pourquoi choisir un duromètre à ultrasons ?

Le duromètre à ultrasons permet d’effectuer un test de dureté de matériau non destructif. Cette technique d’inspection utilise des ondes sonores pour évaluer la qualité des matériaux solides (métaux, béton, briques), déterminer leur épaisseur et détecter la présence de défauts internes.

Les tests par ultrasons peuvent être effectués soit par contact, soit par immersion. L’équipement constitué d’une sonde est portable.

Le contrôle des contacts vous permet d’inspecter les pièces volumineuses qui ne peuvent pas être transportées.
Le contrôle de l’immersion consiste à immerger le matériau dans un liquide afin d’obtenir un meilleur mouvement des ondes sonores. Cette méthode permet de mieux détecter les petits défauts.

Devriez-vous choisir un duromètre portable ou de paillasse ?

Les testeurs de dureté de paillasse sont les testeurs de dureté classiques utilisant les méthodes Brinell, Rockwell ou Vickers. Il s’agit d’équipements lourds et volumineux qui nécessitent une installation au sol ou sur un banc d’essai. Leur principal avantage réside dans le fait qu’ils permettent une mesure de dureté avec des méthodes conventionnelles.

Les compteurs de dureté portatifs sont des équipements beaucoup plus petits, légers et compacts. Leur principal avantage est que l’utilisateur n’a pas besoin de prélever un échantillon du matériau pour effectuer le test. Elles sont donc plus pratiques dans la majorité des cas.

vous pourriez aussi aimer