Guide du débutant sur les variantes du poker

Le poker est sans conteste l’un des jeux de cartes les plus populaires de la décennie, qui attire chaque année de nouveaux joueurs. Avant de commencer, il faut bien connaître les variantes du poker, qui diffèrent en matière de nombre de cartes à jouer, de stratégie de départ ou d’enchères. Ce qu’elles ont toutes en commun, c’est qu’il faut connaître quelle est la main poker la plus forte et la plus faible pour pouvoir adapter sa stratégie de bluff. Découvrez dans ce guide du débutant tout ce qu’il faut connaître des variantes principales au poker.

Poker Texas Hold’em ou Omaha, les classiques

Lorsque vous parlez de « poker », le Texas Hold’em et le Omaha restent des incontournables et sont les plus pratiqués dans le monde. Le Texas Hold’em, qui est l’une des plus anciennes versions du poker, se joue à partir de deux, et jusqu’à dix joueurs (« full ring »). Le principe est relativement simple : chaque joueur obtient, en début de partie, deux cartes qui restent face fermée, mais qui sont connues du joueur. Tout au long de la partie, chaque joueur obtient 5 nouvelles cartes en face ouverte (visibles par toute la table), pour un total de 7 cartes par joueur.

A lire aussi : Tout savoir sur l’Euro 2021

Le gagnant est celui qui possède la meilleure combinaison une fois les 7 cartes révélées, ou celui qui réussit à faire « jeter » tous les autres joueurs. Le Omaha possède les mêmes principes de base, mais le joueur débute avec quatre et non deux cartes au début. Le Texas et le Omaha peuvent se jouer en limit (avec un montant de relance prédéfini), pot limit, en no limit (sans limite).,

Le Stud 5 ou 7 cartes, une variante bien connue

Tout comme la variante classique du poker, le Stud va offrir un mélange de cartes ouvertes et fermées tout au long de la partie (une fermée, quatre ouvertes pour le Stud 5, et trois fermées, quatre ouvertes pour le Stud 7). La partie s’organise autour du dealer, qui distribue d’abord une carte face fermée (visible uniquement par le joueur en question), puis une carte visible pour chacun, à la suite de quoi les enchères se font. Et ainsi de suite jusqu’à ce que la dernière carte ouverte soit distribuée et que les combinaisons soient révélées, la plus forte remportant la partie.

Lire également : La passion du PMU

Le Stud est l’une des versions de poker les plus anciennes, et remonte jusqu’au début du XIXème siècle. C’est une version réservée aux cercles amateurs aujourd’hui, que l’on ne retrouve plus dans les casinos ou les grands évènements.

Le Draw, une version moins connue du poker

Il s’agit là de la version du poker la plus répandue en France, qui consiste à jouer uniquement en face fermée. Le « draw », ou poker fermé, se joue de 3 à 8 joueurs. Le nombre de cartes jouées change en fonction du nombre de joueurs, allant de 32 à 50. La partie commence avec une mise forcée (au pot ou au blind, selon les variantes). Pour les tours d’enchères, le tour suivant ne peut débuter que lorsque tous les joueurs ont mis la même enchère, et lorsqu’un joueur veut « ouvrir » son jeu, il est possible de « se coucher ou passer » (passer son tour), « suivre » (afin de voir au second tour), « relancer », ou « faire tapis ». La partie se termine lorsqu’il ne reste qu’un joueur en lisse ou plus de tour de mise, la Quinte Flush étant la combinaison la plus forte du jeu.

Au-delà des variantes de poker, il est important d’apprendre à travers des outils pédagogiques la hiérarchie des mains au poker, les systèmes d’enchères et les mécanismes de bluff pour pouvoir remporter la partie.

vous pourriez aussi aimer