Que retenir du portage salarial ?

Le portage salarial est une solution en plein essor en France. Il permet de lancer une activité professionnelle indépendante. Dans ce sens, l’intéressé conserve la couverture sociale adaptée à un employé. Comment fonctionne le portage salarial ? Comment ça marche ? À qui s’adresse-t-il ? Découvrez les réponses dans ce dossier.

Que faut-il savoir sur le portage salarial ?

Le salarié affilié à la société de portage réalise une mission pour le compte d’un client. Ce dernier versera les frais de la prestation à l’entreprise de portage. Ainsi, celle-ci pourra rémunérer le professionnel chargé de la mission. Le portage salarial s’adresse donc aux personnes qui souhaitent être indépendantes tout en profitant des avantages du statut de salarié. Il est adapté aussi à de nombreux professionnels comme les chefs de projet, les consultants en communication et en marketing, les ingénieurs et cadres, aux métiers du digital, etc.

A lire en complément : 9 stratégies éprouvées pour rendre vos réunions productives

Comment fonctionne le portage salarial ?

Le portage salarial simulation débute par la prospection et la négociation commerciale. En effet le « salarié porté » entre en relation avec une société qui sera en mesure de lui confier une mission. Ils définissent ensemble un tarif et une durée d’intervention, les frais, les objectifs de la prestation, etc. Une fois cette étape franchie, place au contrat de travail. Ce document regroupe tous les éléments clés définis au cours de la négociation commerciale. Il est signé entre le salarié et son entreprise cliente.

La troisième étape est l’exécution de la mission. Le professionnel en portage salarial assure le travail confié en fonction du cahier de charges défini. En matière de portage salarial, trois acteurs entrent en jeu. Il s’agit de l’entreprise cliente qui sollicite le professionnel, le salarié porté en personne et la société de portage salarial.

A lire aussi : 3 conseils utiles sur l'utilisation d'autocollants personnalisés pour le marketing

Quels sont les différents documents contractuels à signer ?

Dans le cadre d’un portage salarial, les documents à signer comprennent le contrat de mission, la convention de portage et le contrat de travail. Le premier, le contrat de mission est signé entre le salarié porté, l’entreprise cliente et la société de portage. Ce document inclut un certain nombre d’éléments, dont :

  • La nature de la mission et sa durée ;
  • Le montant de la prestation ;
  • Les modalités et le délai de paiement.
  • Les frais professionnels et de missions,
  • Les responsabilités juridiques, etc.

La convention de portage mentionne les conditions de collaboration entre l’entreprise de portage et le salarié porté. Elle regorge les honoraires de la société de portage, la recherche de missions, la facturation et la rémunération du salarié. Le contrat de travail est le dernier document qui intervient après la signature des deux précédents.

vous pourriez aussi aimer