Trekking : quelles sont les chaussures les plus adaptées ?”

Le trekking ou randonnée pédestre est une activité de plein air et un sport d’endurance. Il sollicite l’ensemble du corps et notamment les pieds qui jouent un rôle majeur. Il est donc impératif de protéger ces parties du corps avec des chaussures adéquates. Cela vous permettra non seulement de garantir votre sécurité, mais également de vous assurer un bon confort de marche. Vous pourrez ainsi éviter quelques mésaventures telles qu’une entorse, l’apparition d’ampoules, etc. Quelles sont donc les chaussures les plus adaptées pour ce sport ? Quelles sont les caractéristiques techniques à rechercher ? Comment entretenir sa paire de chaussures pour prolonger sa durée de vie ?

Choisissez un bon fournisseur de chaussures de randonnée

Avant de partir à l’aventure, vous avez besoin d’une paire de chaussures de randonnée bien adaptée à votre morphologie, à votre forme physique et au type de terrain. Elle doit également être adaptée à vos habitudes afin de vous aider à arpenter les chemins avec aisance. Vous trouvez sur internet des sites spécialisés qui proposent des chaussures de randonnée de grande qualité, conçues avec des matériaux techniques et résistants. Ces équipements vous permettront d’affronter tous types de terrains, même les plus difficiles.

A découvrir également : Les séries mythiques à revoir

Pour faciliter vos sorties en montagne, vous trouverez également auprès de ces fournisseurs des chaussures montantes et d’alpinisme, ainsi que des accessoires et matériel de randonnée. Vous pourrez avoir des sacs à dos, des sacs de couchage, des tentes de trek, des bâtons de marche, des lunettes de soleil, des lampes frontales, des gants, des ceintures, des chaussettes, des chapeaux, bonnets et casquettes. Des produits d’entretien pour vêtements de randonnée vous sont également proposés. Quelles sont donc les caractéristiques à rechercher pour avoir des chaussures adaptées à la pratique du trekking.

chaussures randonnée

Lire également : Pourquoi utiliser une plateforme vibro shaper ?

La hauteur de tige

Pour bien choisir sa paire de chaussures, il faut prendre en compte certains critères comme la hauteur de la tige. Il existe 3 dimensions différentes. Le choix dépend surtout de la nature du terrain que vous vous apprêtez à affronter :

  • la tige haute,
  • la tige moyenne,
  • la tige basse.

La tige haute

La tige haute est le produit le plus sécurisant. Elle maintient parfaitement la cheville, même sur les terrains accidentés et abrupts. Il est conseillé de porter des chaussures à tiges hautes pour les grandes randonnées. Pendant les longs trajets, vous pouvez faire des faux pas en raison de la fatigue. Ce type de tige permet donc de tenir fermement le pied et la cheville.

Les tiges moyenne et basse

La tige moyenne est le produit le plus polyvalent. Il convient pour les petites randonnées et les ballades sur les sentiers qui ont un niveau de difficulté moyen ou facile. Ce type de tige permet de maintenir la cheville avec plus de souplesse, ce qui rend les chaussures plus légères. Enfin, avec des chaussures équipées d’une tige basse, votre cheville aura plus d’espace. Elle sera donc libre de ses mouvements. Ce produit est idéal pour les ballades et les petites randonnées sur les sentiers faciles.

La semelle des chaussures de randonnée

La semelle d’une chaussure de trekking est constituée d’une gomme en caoutchouc. Cette dernière permet de déterminer la durabilité de votre équipement. Plus elle est tendre, plus la chaussure est performante. En revanche, avec une gomme dure, votre semelle s’usera plus vite. Ceci étant, avant de choisir vos chaussures de randonnée, il faut impérativement prendre en compte les caractéristiques techniques de sa semelle :

  • l’accroche,
  • l’adhérence,
  • l’amorti,
  • la largeur,
  • la rigidité et la souplesse.

L’accroche, l’adhérence et l’amorti

L’accroche est la capacité de la chaussure à progresser sur des terrains difficiles (neige, sable, boue). La présence de crampons profonds et sculptés est indispensable pour avoir une bonne accroche. L’adhérence, quant à elle, est la résistance au glissement des chaussures. Sur des terrains accidentés et durs (roches, pierres), il faut impérativement avoir une bonne adhérence afin de marcher aisément.

Enfin, l’amorti est la capacité d’une chaussure à absorber la force des impacts. Autrement, il permet de réduire les vibrations subies par le corps lorsque les pieds touchent le sol. Avoir une chaussure avec un bon amorti permet d’assurer le confort de ses pieds. C’est également la meilleure option pour protéger ses articulations et tendons.

La largeur de la semelle

Une semelle étroite est idéale pour les randonnées engagées et les terrains difficiles. La semelle large par contre est moins adaptée pour les terrains escarpés, car elle prend assez de place au sol. Elle offre donc plus de stabilité.

La rigidité et la souplesse de la semelle

Pour tester la rigidité de votre semelle, essayez simplement de plier la chaussure. Une semelle rigide est idéale pour les randonnées sur des terrains engagés. Elle est surtout destinée aux marcheurs expérimentés. En revanche, les semelles souples sont dédiées aux randonnées sur les sentiers dont le niveau de difficulté est facile. Elles conviennent parfaitement aux marcheurs actifs qui ont besoin de propulsion.

La pointure

Si vous choisissez des chaussures trop serrées, vous aurez du mal à marcher. Cela provoquera une gêne ou un inconfort physique qui vous empêchera de parcourir une longue distance. Si par contre les chaussures sont trop grandes, vous risquez d’avoir des ampoules en raison des frottements. L’idéal est de prévoir une marge en misant sur des chaussures qui ont ½ ou 1 taille de plus que votre pointure de ville. Gardez à l’esprit que les pieds ont tendance à gonfler pendant l’effort.

Si vous ne connaissez pas la longueur de vos pieds, sachez qu’il existe un moyen simple d’avoir cette mesure. Il s’agit simplement de connaître la longueur entre la pointe du talon et l’extrémité du plus long orteil. Tout d’abord, posez une feuille de papier au sol, contre un mur. Adossez-vous au mur en plaçant le talon d’un pied sur la feuille et contre le mur. Pour finir, utilisez un stylo ou un crayon pour faire une marque sur la feuille à l’extrémité du plus long orteil. À présent, vous connaissez la longueur de vos pieds.

Comment rendre imperméables ses chaussures de trekking ?

Les chaussures de trekking ne sont pas toutes imperméables. Il est toutefois possible de les rendre imperméables afin de garder ses pieds au chaud en temps de pluie. On peut donc utiliser des :

  • membranes imperméables,
  • produits imperméabilisants,
  • guêtres ou surbottes.

Les membranes empêchent non seulement l’eau de pénétrer dans vos chaussures, mais elles facilitent également la transpiration. Quant aux produits imperméabilisants, ils permettent d’apporter un traitement déperlant. Ils agissent comme un film protecteur. Cependant, le traitement devient inefficace au fil des expositions de vos chaussures à la pluie. Il est donc conseillé de le renouveler plus ou moins régulièrement en fonction de l’usage que vous en faites. Vous pourrez également équiper vos chaussures de guêtres ou surbottes afin d’améliorer leur étanchéité. Ils protègent la tige et le haut de votre équipement de la pénétration d’eau, mais ils ont surtout un effet coupe-vent.

chaussures trekking

Comment entretenir ses chaussures de randonnée ?

Entretenir ses chaussures permet de les garder propres et de rallonger leur durée de vie. Il est donc important de les nettoyer après chaque randonnée. Cependant, avant de réaliser cette opération, prenez le soin de débarrasser vos semelles des restes de boue, de poussière et de saletés. Pour cela, frappez-les l’une contre l’autre. N’oubliez surtout pas d’enlever la semelle intérieure.

À présent, lavez vos chaussures à la main avec une éponge douce. Utilisez de l’eau tiède avec du savon neutre. Si votre équipement est très sale, servez-vous d’une brosse pour laver les coutures et les crochets. Enfin, il est conseillé de les sécher à température ambiante. Évitez d’exposer vos chaussures à une source de chaleur directe ou trop forte au risque de les abîmer.

vous pourriez aussi aimer