5 solutions de rénovations énergétiques

Effectuer des travaux de rénovation énergétique dans votre logement est l’une des meilleures manières de faire des économies sur vos factures. Une liste de travaux de rénovation énergétique très efficace existe pour vous permettre de réaliser des travaux chez vous.

La pompe à chaleur, pour réduire les dépenses liées au chauffage

Pour diminuer vos dépenses énergétiques liées au chauffage, remplacer votre ancien équipement par un appareil moderne peut être très bénéfique. Les appareils de chauffage moderne présentent en effet un meilleur rendement que les machines classiques.

A découvrir également : Tout savoir sur les différents types d'alarmes maison [Guide complet]

C’est par exemple le cas de la pompe à chaleur (PAC). Cette machine est souvent recommandée en raison de son coefficient de performance situé entre 3 et 4. C’est-à-dire que pour 1 kWh d’électricité consommée, il y a entre 3 et 4 kWh de chaleur produite. Le principe de fonctionnement d’une PAC est assez simple. Une unité installée en externe absorbe l’énergie calorifique qui se trouve dans l’air pour ensuite la restituer dans votre maison.

L’échange de chaleur s’effectue grâce à un fluide caloporteur qui circule dans l’appareil. Vous désirez en savoir plus sur les performances énergétiques des PAC, rendez-vous sur Bat-energie-france.fr pour découvrir les différentes pompes à chaleur. Toute agence spécialisée dans les travaux de rénovation énergétique pourra vous accompagner et vous donner des conseils nécessaires tout au long de votre projet.

A lire aussi : Quel bois et quelle couleur pour vos caillebotis de terrasse ?

installation pour rénovation énergétique

Le ballon thermodynamique et le chauffe-eau solaire individuel

Le chauffe-eau ou ballon thermodynamique a un principe de fonctionnement similaire à celui de la pompe à chaleur. Il chauffe un fluide caloporteur en se servant de la chaleur présente dans l’air. Ce liquide transmet ensuite son énergie calorifique à l’eau contenue dans le ballon de stockage. L’utilisation d’un ballon thermodynamique vous permet de diviser par 2 ou 3 vos dépenses en eau chaude. Quant aux chauffe-eau solaires individuels (CESI), ils sont équipés de panneaux solaires thermiques. Ceux-ci captent la chaleur du soleil et la restituent à un ballon de stockage pour chauffer l’eau qui s’y trouve. Un CESI peut répondre de 60% à 80% des besoins en eau chaude sanitaire d’une maison.

Les travaux d’isolation de la maison

Effectuer des travaux d’isolation dans un logement permet d’en réduire considérablement les pertes de chaleur. Ce sont les solutions de rénovation énergétique les plus rentables dans une maison. Ces travaux peuvent toucher en effet plusieurs endroits dans un logement.

La toiture ou les combles et les murs

Le toit est généralement la première partie sur laquelle il faut travailler lorsque vous lancez des travaux d’isolation. Selon une étude de l’Ademe, plus de 25% de la chaleur perdue par un logement mal isolé s’échappe par la toiture. Faire des travaux de rénovation sur votre toit ou vos combles vous permettra de réduire votre facture d’énergie.

Après les travaux de rénovation de la toiture, l’isolation des murs doit constituer votre deuxième priorité. Ces parois peuvent en effet occasionner jusqu’à 25% des pertes de chaleur dans un logement. Il existe 2 stratégies d’isolation des murs : isolation par l’extérieur et par l’intérieur.

La première méthode consiste à poser directement un isolant contre les parois internes de la maison. Généralement, la pose est réalisée par insufflation. Cela veut dire que l’isolant est injecté directement entre le mur et la cloison. L’isolation par l’extérieur consiste à poser la matière isolante sur les murs extérieurs. Elle est considérée comme la plus efficace et s’effectue généralement en même temps qu’une rénovation de façade.

L’isolation des fenêtres et ouvrants

Les fenêtres mal isolées occasionnent entre 10% et 15% des déperditions de chaleur d’une maison. C’est pourquoi leur isolation est nécessaire si vous souhaitez réaliser des économies d’énergie. Pour diminuer les infiltrations d’air qui occasionnent la perte abusive d’énergie, vous pouvez changer les vitres de vos fenêtres. Certains modèles sont conçus en triple vitrage, ce qui permet de mieux retenir la chaleur. Vous pouvez également ajouter des contre-fenêtres pour une meilleure isolation thermique.

L’isolation thermique du sol

L’énergie perdue à travers les planchers bas constitue 7 à 10% des pertes énergétiques d’un logement. Pour limiter ce gaspillage, on installe généralement des panneaux isolants sur le plafond de la cave et du garage. Vous pouvez également poser une isolation sous votre parquet ou carrelage. En plus de vous faire réaliser des économies, ces travaux peuvent aussi vous faire gagner en confort phonique.

isolation énergétique

Les chaudières, pour économiser de l’énergie

Pour effectuer des économies sur vos factures d’énergie, vous pouvez remplacer votre chaudière classique par un nouveau modèle plus rentable. Vous avez le choix entre différents types de chaudières.

La chaudière biomasse ou le poêle à bois

Le bois est une source d’énergie écologique, renouvelable et très performante. De plus, c’est une ressource peu coûteuse. Vous gagneriez beaucoup à vous réchauffer avec un poêle à bois. Il existe :

  • le poêle à granulés de bois,
  • le poêle à bûches,
  • le poêle à bois automatique.

Ces chaudières offrent un rendement qui varie entre 70 et 90%. Toutefois, même si cette solution est économique, elle n’est adaptée qu’à ceux qui ont un grand espace de stockage.

Optez pour la chaudière à gaz

Ce système de chauffage brûle du gaz pour produire la chaleur dans votre logement. Les chaudières à gaz de dernière génération sont très performantes et ont une rentabilité bien supérieure à celle des appareils classiques. On en distingue 2 : la chaudière à gaz à condensation et la chaudière à gaz basse température.

La particularité de la chaudière à gaz à condensation, c’est qu’elle n’utilise pas uniquement la chaleur issue de la combustion pour le chauffage. Elle récupère également l’énergie calorifique contenue dans la vapeur d’eau rejetée pendant la réaction. Le rendement d’une chaudière à gaz à condensation peut s’élever jusqu’à 110%.

La chaudière basse température fonctionne avec des produits de combustion moins chauds que ceux des appareils standards. Il peut moduler sa puissance en fonction des besoins du milieu à chauffer et ainsi réguler sa consommation de gaz. Cette particularité lui permet d’être 10 à 15% plus rentable qu’une chaudière classique.

La régulation du chauffage dans les pièces

Pour avoir un meilleur contrôle sur votre consommation d’énergie, vous devez utiliser des équipements pour réguler votre chauffage. Ces dispositifs peuvent vous aider à réduire vos dépenses dues au chauffage de 5 à 15 %. Il existe différentes sortes d’équipements de régulation. À vous de choisir ceux qui vous seront les plus utiles, selon votre mode de consommation. Par exemple, il y a le système de régulation par programmation d’intermittence qui intègre des thermostats programmables ou connectés.

Le consommateur peut s’en servir pour contrôler les heures de fonctionnement de son système de chauffage. Cela lui permet de limiter le temps de fonctionnement journalier de ses appareils et par conséquent, de réaliser des économies. Il existe également des systèmes de chauffage contrôlable à distance. Cette fonction peut s’avérer très pratique dans certaines situations, comme oublier d’éteindre votre chauffage avant de vous rendre au travail.

vous pourriez aussi aimer