Augmenter le rendement des immeubles locatifs : les conseils de Philippe Germain

Se lancer seul dans l’investissement immobilier et développer un portefeuille de biens rentables n’est pas forcément simple. Il n’est pas étonnant que cette perspective effraie de nombreux investisseurs.

Pourtant, l’investissement locatif reste une des meilleures stratégies pour qui souhaite diversifier son patrimoine et gagner son indépendance financière, pour peu qu’on sécurise son approche en respectant les règles de l’AMF Québec (Autorité des marchés financiers).

A lire en complément : Loi Pinel à Rennes : les meilleurs programmes

Philippe Germain, fondateur de CEG Invest et investisseur immobilier expérimenté, a décidé d’assister ceux qui se lancent, en leur donnant des conseils avisés sur la manière de procéder. Philippe Germain présente en particulier les règles à respecter pour être en conformité avec l’AMF Québec.

Investissement immobilier : les conseils de Philippe Germain et l’AMF Québec

Investir dans l’immobilier, c’est prendre des risques. Mais c’est aussi savoir les minimiser, pour augmenter en parallèle le rendement de ses propriétés et c’est le sens de la réglementation de l’AMF Québec. Les conseils de Philippe Germain, fondateur de CEG Invest, s’adressent non seulement aux investisseurs débutants, mais aussi à tous ceux qui souhaitent optimiser leur stratégie immobilière, pour maximiser leurs profits.

A lire également : Devenir promoteur immobilier sans avoir suivi d'études : mythe ou réalité

Dans tous les cas, Philippe Germain se conforme toujours à la réglementation de l’AMF Québec et conseille de s’en tenir strictement aux règles de l’Autorité des marchés financiers ou autres régulateurs internationaux, afin d’être en règle avec les valeurs mobilières lors de la levée de fonds. Pour Philippe Germain, fondateur de CEG Invest, il est essentiel de bien comprendre les bases de l’immobilier avant de se lancer dans l’aventure.

C’est pourquoi le fondateur de CEG Invest, investisseur chevronné et expert de la réglementation de l’AMF Québec, a décidé de partager ses connaissances et les acquis de son expérience. Il propose des conseils avisés destinés à tous ceux qui ont envie de se lancer dans l’investissement et qui souhaitent miser sur le potentiel de l’immobilier locatif. Philippe Germain applique toujours la réglementation de l’AMF Québec et autre régulateur et conseille fortement les investisseurs d’investir seulement dans les projets conformes avec la réglementation de l’Autorité des marchés financiers.

Philippe Germain vous explique comment sélectionner des propriétés rentables

Philippe Germain est le premier à le reconnaître : le marché de l’immobilier est complexe. Originaire du Québec, où il a passé sa jeunesse, le fondateur de CEG Invest connaît bien les spécificités du marché de la construction et du logement dans la région. Mais il a aussi développé une expertise sur les marchés internationaux. En tout état de cause, Philippe Germain, fondateur de CEG Invest, insiste sur la nécessité de bien comprendre le fonctionnement des marchés locaux. Il est essentiel, selon lui, de prendre en compte les facteurs spécifiques avant toute décision d’investissement. Son approche est conforme en tous points à la réglementation de l’AMF Québec et autres régulateurs internationaux.

Ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier devraient avant tout identifier les marchés porteurs et les possibilités de développement, ce qui nécessite d’effectuer des recherches. Au sein de CEG Invest, Philippe Germain adopte ce type d’approche, conformément aux recommandations de l’AMF Québec, par exemple pour identifier les zones géographiques où la demande locative est la plus forte. Ce sont le plus souvent des bassins d’emploi en pleine expansion, qui promettent à moyen terme une valorisation des biens immobiliers.

Selon Philippe Germain, fondateur de CEG Invest, c’est en choisissant judicieusement sa zone d’investissement immobilier et le type de bien qu’on assure ses futurs profits. Ces deux facteurs sont les principaux piliers d’une stratégie immobilière réussie et c’est par là que les investisseurs néophytes doivent impérativement commencer. Cette approche permet de respecter la réglementation de l’AMF Québec (Autorité des marchés financiers) et par là de sécuriser son investissement.

Pour sélectionner des propriétés rentables, il faut donc appliquer les préceptes de Philippe Germain. Concernant le type de propriété, le fondateur de CEG Invest recommande les immeubles locatifs comportant plusieurs appartements, de manière à augmenter les profits et à limiter les risques, conformément à la réglementation de l’AMF Québec.

Pourquoi Philippe Germain conseille des immeubles locatifs ?

Un immeuble locatif comporte plusieurs logements. Il s’agit donc d’un bien destiné à abriter plusieurs familles et plusieurs locataires. Pourquoi Philippe Germain préconise-t-il cette stratégie, plutôt qu’une autre approche de l’investissement locatif ? Tout simplement parce que l’investissement dans des immeubles locatifs répond à une volonté de sécurisation des investisseurs, comme l’exige l’AMF Québec.

En effet, comme l’explique Philippe Germain aux investisseurs débutants, l’immeuble locatif présente plusieurs avantages. L’investissement initial peut être plus important que si on se contentait d’acheter une maison individuelle ou un appartement. Mais la rentabilité est bien meilleure. Philippe Germain explique l’intérêt de disposer de plusieurs unités d’habitation à louer dans un même immeuble. Lorsqu’un appartement est vacant, cette perte ponctuelle est compensée par les loyers des autres unités d’habitation. Il en va de même, selon Philippe Germain, lorsqu’un des appartements doit être rénové. En ce sens, les immeubles locatifs financés par des investisseurs correspondent à la réglementation de l’AMF Québec.

Pour augmenter le rendement, Philippe Germain conseille de veiller à être compétitif sur le marché local de l’immobilier en appliquant les règles suivantes :

  • Pratiquer des loyers correspondant aux tarifs du marché, conformes au niveau de qualité du bien.
  • Rénover régulièrement les appartements
  • Ajouter des équipements, comme une cuisine équipée.

L’objectif est d’attirer des locataires plus exigeants, mais ayant des revenus réguliers.

Quelle que soit la stratégie choisie, Philippe Germain insiste sur la nécessité d’inscrire les opportunités d’investissement dans le cadre de la réglementation de l’AMF Québec.

vous pourriez aussi aimer
404 Not Found

404 Not Found


nginx/1.18.0