Comment devenir un Graphic Designer Freelance (à succès) ?

Devenir un Graphic Designer Freelance vous permet de gagner votre vie. Mais avant de devenir un as du graphisme, vous devez suivre plusieurs étapes.

 Travailler en ligne est devenu très tendance, surtout chez les jeunes professionnels. Sur LinkedIn, par exemple, de nombreux graphistes remplissent les suggestions de profils. Le marché est donc très concurrentiel et il n’est pas certain que si l’on aime ce travail, on peut forcément en faire son gagne-pain. D’autre part, être son propre patron ne signifie pas que l’on puisse se reposer sur ses lauriers. Au contraire, vous devrez travailler dur pour vous détacher de la masse. Vous devez vous forger une solide notoriété dans votre domaine. Voici un aperçu des défis que vous allez devoir affronter.

A lire aussi : Comment faire un CV pour la première fois ?

5 défis pour réussir en tant que graphiste freelance

Si vous remplissez les étapes suivantes, soyez sûr que vous pouvez maintenant lancer votre propre business en ligne.

1 – Maîtriser le métier d’un Graphic Designer

Nous avons utilisé les mots « maîtriser le métier » au lieu de vous dire de suivre un cours de graphisme. Mais pourquoi ? Tout simplement parce qu’il existe de nombreuses formations en ligne, gratuites ou payantes, disponibles sur le web. Parfois, ces formations comprennent des vidéos que vous pouvez regarder de n’importe où. Si vous souhaitez apprendre le métier, les possibilités ne manquent pas. Vous cherchez une formation 100 % à distance ? Lancez-vous maintenant et devenez graphiste avec Institut Artline.

A lire aussi : Bref aperçu de la préparation du cap cuisine

2 – Apprivoiser les outils de conception graphique

Lors de la sélection des candidats à un poste de graphiste, les recruteurs demandent souvent quels sont les outils (logiciels, applications…) que vous maîtrisez. Ce sera exactement pareil en tant que Freelance. Les commandes de vos clients peuvent être réalisées (la plupart du temps) avec la Suite Adobe (Photoshop, Illustrator, InDesign, Acrobat…). Si le travail est plus simple, utilisez des outils en ligne tels que Canva, Sketch, Photopea, ou Figma.

3 – Créer un portfolio original et bien présenté

Un Graphic Web Designer sans portfolio, c’est comme une personne sans identité. C’est un outil essentiel qui met en valeur vos compétences. Il doit présenter vos œuvres les plus distinctives, ainsi que votre expérience. Sachez qu’il existe de nombreuses façons de créer un portfolio (site vitrine, Google Slides, blog…). Si vous manquez d’inspiration, n’hésitez pas à utiliser des modèles sur Canva ou d’autres ressources web.

4 – Travailler son Personal Branding

On voit souvent des graphistes aux talents extraordinaires, mais qui ne parviennent pas à se faire un nom. Le problème est qu’ils ne savent pas comment se vendre (ou vendre leurs services). C’est là que le Personal Branding devient une option. Supposons que vous soyez un freelance et que même votre profil LinkedIn n’est pas optimisé. Les clients penseront peut-être que vous n’en valez pas la peine. Et ils se tourneront vers ceux qui ont un profil percutant et qui publient régulièrement du contenu à valeur ajoutée.

5 – Obtenir des recommandations

Que vous fassiez de la prospection sur LinkedIn ou que vous vous inscriviez sur des plateformes de freelance (Fiverr, UpWork, 99design…), vous aurez toujours besoin d’une recommandation. Vous pouvez en demander une à votre ancien patron, collègue ou client. Cela vous apportera plus d’avis positifs et de crédibilité.

Vous êtes prêts à faire le grand pas ?

Vivre de son activité en ligne n’est pas une mince affaire. Vous devrez faire face aux risques du métier, à la concurrence et à l’évolution constante des tendances. Les 5 conseils de cet article vous permettront de faire un grand pas en avant en tant que Freelance.

vous pourriez aussi aimer
404 Not Found

404 Not Found


nginx/1.18.0