Comment investir en LMNP pour des revenus complémentaires pour sa retraite ?

La retraite est de plus en plus une source d’inquiétude pour les Français. Et pour causes, le régime de base aujourd’hui (à taux plein) n’est qu’à 50% du salaire moyen. Ajoutons à cela les réformes potentielles à venir qui créent des incertitudes, de nombreux futurs retraités voient leurs revenus à l’avenir très incertain. Heureusement il existe des solutions pour obtenir un complément de retraite. Le dispositif LMNP est très apprécié pour ses avantages fiscaux. Comment et à quel âge se lancer dans ce type d’investissement ? Cet article vous dit ce qu’il faut savoir sur la question !

Le LMNP entre 25 et 34 ans

A 25 ans, beaucoup de jeunes sont déjà entrés dans la vie active. Plus tôt vous pourrez commencer à épargner, plus tôt vous pourrez profiter de vos investissements et les exploiter au maximum. Si vous êtes jeune, vous pouvez tout à fait constituer une petite épargne pour l’investir dans un bien immobilier et bénéficier de revenus complémentaires réguliers. Le statut de LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) est intéressant et est une excellente stratégie d’investissement  pour préparer sa retraite. Il permet en effet à l’acquéreur de récupérer 20% de TVA sur son bien immobilier. La seule condition est de garder ce bien 20 ans au minimum. Cela permet à l’acquéreur d’acheter son bien immobilier à 80% du prix TTC initial. C’est un avantage qui facilite la constitution d’un patrimoine immobilier.

A découvrir également : Pourquoi faire appel à un mandataire immobilier ?

Nous recommandons pour ce lancer des logements situées dans des villes attractives et un achat de studios ou autres petits logements. Les résidences gérées sont également un atout si vous souhaitez vous débarrasser de la gestion locative. Dans ce cas, c’est un exploitant qui a la gestion de la résidence. Vous évitez ainsi les nombreuses contraintes qui sont liées à cette gestion.

Investir en LMNP entre 35 et 44 ans

A partir de 35 ans, il est bon de procéder à une diversification des placements. Pour prépare sa retraite, il convient à cet âge d’épargner différemment. L’intérêt pour le statut de LMNP est tout trouvé ici. Les revenus sont en effet peu, voire pas, fiscalisés. C’est donc une bonne méthode pour profiter d’une bonne rentabilité de son bien immobilier.

A lire en complément : Quels sont les avantages d’investir dans le neuf ?

Le statut de LMNP offre deux possibilités :

  • Utiliser la loi Censi-Bouvard : il s’agit d’un dispositif qui fait bénéficier d’une baisse d’impôts à hauteur de 11% du montant hors taxes de l’investissement. La durée de cette réduction est de 9 ans et la loi Censi-Bouvard est en vigueur jusqu’à fin décembre de cette année (2022). Sachez toutefois que la réduction fiscale est effective dans la limite de 300 000 euros (hors taxes par opération et avec les frais de notaire inclus). L’investisseur peut donc profiter d’une baisse de 3 666 euros chaque année et ce, pendant 9 ans.
  • Recourir au mécanisme de l’amortissement de l’immobilier : cette technique permet d’imputer ses charges sur le bénéfice d’exploitation. Vous évitez de cette manière de payer un impôt sur le revenu et d’avoir des prélèvements sociaux pour une durée de 20 ans environ.

Le statut de LMNP entre 45 et 54 ans

Il est tout à fait pertinent, également à cet âge, d’investir dans l’immobilier. Avec la résidence gérée, vous évitez d’avoir en charge la gestion du locatif. Vous pouvez bénéficier de revenus qui seront des compléments de revenus essentiels pour vivre confortablement pendant votre retraite. Pensez à étudier la rentabilité moyenne brute d’un placement immobilier dans différentes villes. Optez pour l’achat d’un bien senior dans une ville attractive. Acheter au coeur d’un centre ville vous assure de vendre rapidement le bien si nécessaire.

L’investissement LMNP à 55 ans et plus

C’est le moment de faire le point sur son épargne et son patrimoine. Il est encore possible d’acheter un bien immobilier, les banques acceptent des crédits qui peuvent être remboursés jusqu’à 75 ans. Il est possible d’ailleurs de proposer à la banque des actifs financiers si vous en possédez (une assurance vie par exemple) qui sont des garanties.

C’est aussi l’âge pour transmettre son patrimoine si vous souhaitez préparer votre succession.

vous pourriez aussi aimer