Reconnaître les différentes nuances du tissu en coton

Utilisé en couture ou en ameublement, le coton est une matière populaire. Fibre naturelle, il accède sans mal au classement des matières respectueuses de l’environnement. Récolté depuis des millénaires, le coton est cardé, filé et enfin tissé. Avec l’évolution des techniques, il existe désormais plusieurs types de tissus en coton qu’il mérite de connaître et de différencier.

A lire aussi : Bien choisir son applique murale

La cotonnade ou toile de coton

La toile de coton est l’idéal pour débuter en couture, grâce à ses propriétés peu extensibles et faciles à coudre. Facile d’entretien aux fibres respirantes, ce tissu au mètre est très apprécié dans la fabrication des vêtements d’été comme les robes ou les chemises.

La popeline de coton

Il s’agit d’une toile de coton, dont l’armure toile au tissage est très serrée. La popeline est réputée de bonne qualité, avec son effet satiné/brillant. En outre, il est à la fois facile à coudre et à entretenir. Dans le cadre de mesures sanitaires, il est conseillé de confectionner des masques de protection lavables en popeline de coton. Parmi les autres réalisations possibles, on retrouve les jupes, les chemises, les manteaux légers ou encore les robes droites avec de la tenue.

A lire également : Acide oxalique bois : comment l'utiliser ?

Le jersey de coton

Il faut savoir que le jersey est une technique de tissage des fibres. Le tissu jersey est d’ailleurs tricoté pour gagner en aspect extensible. Par conséquent, un jersey est de coton lorsque sa composition est en 100% coton. Ce tissu est à la fois confortable (ne froisse pas) qu’extensible. Toutefois, au vu de son élasticité, il est assez difficile à coudre.

Parmi les réalisations possibles, on retrouve les vêtements confortables, les robes stretch ou encore les tee-shirts.

Les gazes ou les doubles gazes de coton

A l’instar du jersey, la gaze est également une manière de tisser la fibre. Les gazes en coton se distinguent par leur aspect aérien et léger, idéalement utilisés par les vêtements vaporeux. Il faut savoir que la gaze est transparente. C’est pourquoi il est indispensable de la doubler avec la batiste de coton. Quant à la gaze double, elle ne nécessite plus de doublure, car elle est moins transparente en plus d’être déjà doublée.

Le crêpe de coton

Le crêpe est composé de fils torsadés, assemblés de manière irrégulière. Lorsqu’il est à base de coton, le crêpe arbore un aspect gaufré ou fripé reconnaissable. Ce type de tissu est fortement apprécié pour son tombé fluide, infroissable. En plus, il est facile à coudre de par son aspect fluide.

L’astuce est d’épaissir le tissu en l’amidonnant, ce qui va le rendre rigide. L’avantage c’est que le spray amidonnant part au lavage.

Le crêpe en coton est utilisé dans la conception de chemisiers, de blouses, de vêtements drapés ou de pantalons amples.

Le sergé de coton

Le sergé de coton est spécialement indiqué pour la conception de vêtements solides, comme les vêtements de travail. L’armure sergé est une méthode de tissage plus robuste que l’armure toile. Elle permet alors au tissu d’être plus solide et plus rigide. La technique de sergé est reconnaissable par son motif en diagonal.

vous pourriez aussi aimer