Récupérer des points sur son permis : quand et comment ?

Chaque permis de conduire dispose d’un capital de 12 points en tout. Les erreurs et les infractions au code de la route vont obligatoirement vous faire perdre des points. Heureusement, il est possible de récupérer des points sur son permis pour éviter qu’il ne soit retiré. Comment faire cela exactement ? Et quand est-il possible de procéder à cette récupération de points.

A lire également : Se procurer un vélo pliant en 2020 : quels avantages ?

Retrait des points : comment cela se passe ?

Pour ne pas avoir à récupérer des points sur son permis, il suffit juste de ne pas en perdre. Pour cela, il est important de bien comprendre le fonctionnement des retraits des points. Clairement, les points sur votre permis vous sont retirés en cas d’infractions au code de la route. Certes, toutes les infractions ne sont pas forcément passibles d’un retrait de points. Vous pouvez très bien n’essuyer que d’une amende.

En cas de stationnement interdit, de distribution d’imprimés à un conducteur ou d’absence de plaque, vous n’aurez qu’une amende à payer. Sinon, si l’infraction amène à un retrait de points, vous serez obligatoirement informé du nombre de points qui vous est retiré. A partir de 6 points retirés, vous recevrez une lettre recommandée. En outre, vous ne pouvez perdre qu’un maximum de 8 points.

A découvrir également : Rolls-Royce se lancera-t-elle vers la conduite autonome et la propulsion électrique ?

Cependant, rassurez-vous, car il y a bien des moyens pour récupérer ces points comme :

Récupérer ses points avec un stage de sensibilisation routière

Parmi les 3 méthodes pour récupérer des points sur votre permis, il est important de souligner le stage de sensibilisation routière. Cette alternative vous est souvent proposée pour récupérer vos points quand vous avez au moins 6 points retirés. Ce stage permettra notamment de récupérer jusqu’à 4 points.

En plus, il est possible maintenant de faire ce stage tous les ans et non tous les 2 ans comme avant. Ajoutons à cela le fait qu’il y a plusieurs types de stage disponibles :

  • Le stage volontaire
  • Le stage en alternative à la poursuite judiciaire
  • Le stage obligatoire pour ceux avec un permis probatoire
  • Le stage en peine complémentaire
  • Le stage en exécution d’une composition pénale

Notons également que ces stages sont payés. Ce sont des organismes agréés et contrôlés par la préfecture qui s’occupent de ces stages. D’ailleurs, vous avez la liste des organismes disponibles dans votre département à la préfecture.

Quant aux sujets abordés lors de ce type de stage, ils sont très diversifiés :

  • Les chiffres et les informations concernant la sécurité routière
  • Une meilleure appréhension des accidents
  • Des tests de freinage pour les réflexes (facultatif)
  • Quelques questionnaires pour évaluer vos connaissances
  • Des informations sur la physiologie et la perception du conducteur

La question du temps

Actuellement, récupérer la totalité de votre capital sur votre permis de conduire est assez simple. Le délai de récupération a été assoupli par la loi Loppsi 2 du 14 mars 2011. Clairement, si vous n’avez perdu qu’un seul point, il suffira d’attendre 6 mois pour le récupérer au lieu d’un an comme avant.

Dans la mesure où vous auriez perdu plusieurs points sur votre permis de conduire, il faudra attendre 2 ans pour récupérer tous vos points perdus. Sinon, pour reconstruire l’intégralité de votre capital, il faudra attendre 3 ans. Ceci si les infractions ont entraîné une infraction ou un délai de 4ème ou 5ème classe.

vous pourriez aussi aimer