Véhicules de société : quelles dépenses prévoir ?

L’achat d’un véhicule de société implique diverses dépenses. En effet, de nombreuses charges s’ajoutent aux coûts initiaux, c’est-à-dire le prix d’achat ou les mensualités de location. Elles dépendent de divers facteurs liés à l’utilisation et à la fiscalité de l’entreprise. Certes, les entreprises connaissent d’avance certaines dépenses. Il existe néanmoins d’autres obligations imprévues pour gérer une flotte de voitures professionnelles en 2021. Les détails dans les lignes qui suivent.

Véhicules de société : les dépenses imprévues

La gestion d’une flotte de véhicules professionnels implique des dépenses imprévues qui restent toutefois des obligations légales.

A voir aussi : La robinetterie au service des entreprises

Les taxes sur les véhicules de société ou TVS

La TVS s’applique à tous les véhicules que les entreprises possèdent ou utilisent à but lucratif sur le territoire français. Elle varie en fonction du taux d’émission de CO2 et des émissions de polluants liés au type de carburant consommé.

Le prix du certificat d’immatriculation

Le coût de cette taxation se fait particulièrement ressentir lorsqu’il s’étend sur tous les véhicules de la flotte et lorsqu’il prend en compte la taxe régionale. En effet, le prix d’une carte grise auto varie en fonction du nombre de chevaux fiscaux, de la région d’immatriculation et de l’âge du véhicule. Il faut aussi noter que le montant évolue chaque année.

A découvrir également : Pourquoi acheter des parts de SCPI ?

La vignette antipollution

La vignette antipollution permet avant tout de classer les véhicules selon leurs émissions polluantes. Aussi appelée certificat qualité de l’air, elle prend la forme d’une pastille à coller sur le parebrise. Elle est désormais obligatoire lorsque vos véhicules circulent fréquemment dans des zones à circulation restreintes ou des zones de protection de l’air. N’hésitez donc pas à vous rendre sur Vignette-pollution.org pour commander une vignette antipollution pour chaque véhicule de votre flotte.

Les pass pour péages

Pour réduire les dépenses de péages, abonnez-vous au télépéage. En effet, lorsque ces frais s’accumulent, ils peuvent devenir pesants pour votre comptabilité. Avec les badges de péages, tous les membres de l’entreprise peuvent circuler librement, tout en économisant du temps et du carburant.

véhicule de société vignette antipollution

Véhicules de société : les dépenses d’acquisition et d’utilisation

Outre les dépenses imprévues, le coût des véhicules de société inclut également de nombreuses charges liées à l’acquisition et à l’utilisation du véhicule. On distingue notamment :

  • le prix d’achat du véhicule
  • les intérêts pour les achats à crédit
  • les mensualités en cas de location
  • la prime d’assurance
  • les frais d’immatriculation
  • les frais d’entretien et de révision
  • les frais de stationnement

Le coût réel d’un véhicule de société comprend aussi des dépenses d’acquisition liées à la fiscalité de l’entreprise.

L’impôt sur l’acheteur

L’impôt sur l’acheteur inclut l’impôt sur les sociétés (ou IS). Le montant dépend de la TVS et d’une quote-part du montant de l’achat. Il concerne aussi l’impôt sur le revenu, ainsi que le taux de travailleur non-salarié ou TNS.

Les charges sociales patronales

La loi exige ces charges lorsque vous utilisez le véhicule professionnel à titre privé et qu’il représente un complément de salaire. La voiture devient alors un avantage en nature. Les charges sociales patronales seront ainsi calculées en fonction de ce dernier.

vous pourriez aussi aimer