Comment bien entretenir une médaille honorifique ?

Que vous l’ayez héritée de vos grands-parents, achetée dans une brocante ou reçue par suite de faits reconnus, votre médaille mérite des soins particuliers pour vieillir sans se ternir. Cet objet précieux et honorifique n’en est pas moins sensible à l’oxydation ou à la corrosion. Grâce à quelques précautions, vous pourrez manipuler et nettoyer votre médaille sans l’abîmer.

En quelle matière sont faites les médailles nationales ?

Les médailles récompensant les mérites tels que le dévouement dans la profession ou la contribution à un domaine particulier sont généralement faites en argent. Certaines d’entre elles comprennent un plaquage en or, ce qui leur donne un aspect jaune brillant typique du vermeil. Dans de rares cas, la médaille honorifique est entièrement en or. Les modèles les moins onéreux sont réalisés à partir de laiton recouvert d’une pellicule d’or.

A lire en complément : Quelles sont les étapes pour la création d’une SAS en ligne

Les précautions à prendre pour manipuler une médaille

Bien que l’argent soit un métal résistant, il reste sensible à la corrosion et à l’oxydation. Or la sueur présente sur la peau ainsi que les restes de produit lavant ou de cosmétique peuvent se déposer sur la médaille et l’abîmer, laissant des traces disgracieuses.

A lire également : Comment faire sos propres cartes flash et jeux de mémoire ?

Voici comment manipuler une médaille, quelle que soit son ancienneté :

– portez des gants en coton ou des embouts protecteurs ;

– prenez toujours la médaille par la tranche sans toucher à la face avant ;

– si vous souhaitez simplement l’observer, laissez-la dans son étui ;

– évitez de laisser la médaille dans un environnement humide.

Attention : le latex ternit l’argent à cause de la présence de soufre, choisissez donc des gants de propreté spécialement conçus pour la manipulation d’objets de joaillerie et d’horlogerie.

Les conditions idéales de conservation des médailles

Si vous disposez de l’écrin original de la médaille, le mieux est de la ranger dedans en-dehors des périodes d’utilisation. Conservez bien cet écrin, car il a beaucoup de valeur. En numismatique, les écrins d’origine sont prisés.

À défaut, vous pouvez opter pour un étui en Mylar avec une fenêtre transparente qui permet de regarder la médaille sans la salir. Évitez en revanche les pochettes contenant du PVC, car ce dernier s’avère parfois corrosif, notamment sur les parties en cuivre de certaines médailles.

Vous l’aurez compris, l’argent qui compose une médaille légion d’honneur ou une médaille du travail craint l’oxydation qui le ternit. Dans l’idéal, il faut privilégier un taux d’humidité bas, inférieur à 30% pour les médailles les plus sensibles. Ces conditions sont rarement remplies, mais vous pouvez tout de même vous arranger pour conserver votre médaille dans une armoire au sec.

Exposer une médaille dans une vitrine

Les vitrines d’exposition présentent un risque pour les rubans qui accompagnent les médailles. Lorsque ces derniers sont réalisés en soie, ils craignent la lumière. Si vous choisissez d’exposer votre médaille, essayez de ne pas placer de lampe directement au-dessus et d’éteindre la pièce le plus souvent possible.

Prenez également garde à sécuriser votre vitrine avec un cadenas. Les médailles sont des objets précieux et de petite taille, faciles à dérober. Il est d’ailleurs recommandé de prendre une photo détaillée de chaque objet de valeur conservé chez vous, afin de pouvoir en justifier auprès de l’assurance au besoin.

Comment nettoyer une médaille honorifique sans l’abîmer ?

Avant toute opération de nettoyage sur une médaille, il faut impérativement protéger le ruban le cas échéant. Si vous ne parvenez pas à l’enlever, entourez-le d’un papier protecteur moulant et imperméable. Prenez garde à ne pas renverser de solvant sur le ruban.

Voici comment procéder pour nettoyer une médaille d’honneur :

– à l’aide d’une flanelle de bijoutier, frottez la médaille en douceur en utilisant la face interne du tissu ;

– utilisez la face externe pour débarrasser la médaille des résidus ;

– dégraissez ensuite la médaille à l’aide d’un solvant (acétone ou alcool par exemple).

Pour éviter de verser du solvant sur le ruban, vous pouvez vous munir d’un coton-tige.

Certaines médailles anciennes arborent une patine qui fait tout leur charme : n’essayez pas de l’enlever et contentez-vous d’effectuer un dégraissage rapide et doux de la médaille.

vous pourriez aussi aimer