Pénurie de containers dans le transport maritime

Le monde du transport maritime a connu de grands bouleversements avec la COVID-19. Ce qui a entrainé une pénurie de containers au niveau des ports français. Face à cela, il devient important de repenser l’organisation géographique ainsi que le mode de pilotage des supply Chain au niveau mondial. Les grandes entreprises manufacturières font actuellement face à d’importants défis relatifs à l’approvisionnement.

Le transport maritime affecté par la crise sanitaire

Avec la crise, certaines entreprises ont dû suspendre de manière temporaire leurs activités en raison des directives de l’Etat ou d’une baisse de la demande. D’autre part, d’autres ont remarqué une forte augmentation de la demande de fournitures essentielles à l’image du conteneur maritime, notamment le container 20 pieds.

A lire également : Graines de cannabis : comment et pourquoi les manger ?

Tandis que les dirigeants de PMI ont commencé par rechercher la meilleure solution afin de faire face à la crise, ils essaient actuellement de comprendre les retombées à long terme sur leurs activités.

La course effrénée à la diminution des coûts de production et des prix de vente a obligé les entreprises du secteur à se tourner vers l’Est. Toutefois, cela s’est révélé être une stratégie opérationnelle à risque très remise en cause maintenant.

A lire également : Pourquoi choisir un fournisseur de croquette en ligne ?

Aussi, il convient de souligner que lorsque la production de la Chine a commencé à s’intensifier, les acteurs ont fait face à un autre risque au niveau de la chaine d’approvisionnement : le transport. On assiste à une véritable perturbation de l’équilibre du transport maritime à l’échelle mondiale (navires et containers). En effet, la capacité n’est plus en mesure de répondre à la demande.

Tout a commencé avec des durées d’attente de plus en plus longues au niveau des ports, du fait d’un manque de main d’œuvre et des restrictions relatives à la crise sanitaire. L’immobilisation des navires s’étant considérablement allongée, la livraison des marchandises et des matières premières a été très perturbée.

Il en est de même pour la disponibilité des containers dans le monde entier. Des containers pleins sont bloqués sur les navires en attendant leur décharge tandis que la capacité des containers vide est proche de zéro.

Pénurie de containers : des conséquences désagréables

L’effet de ces perturbations est double : une hausse des coûts et une augmentation des délais et des doutes dans le domaine de la supply Chain. À un moment, l’expédition d’un container de la Chine vers l’Europe était 4 fois plus cher qu’avant la période de la crise sanitaire. Ce n’est pas tout ! Les expéditions en vrac ont connu une augmentation de 20 à 30%.de containers dans le transport maritime

Une hausse des coûts de transport de cette envergure associée au risque modifie considérablement le modèle économique sous tendant la conception à faible coût en Asie. Par conséquent, de plus en plus d’entreprises sont entrain de diversifier leur chaine d’approvisionnement.

Par ailleurs, elles se sont lancées dans la recherche de fournisseurs locaux ou proches. Ce qui constitue une excellente occasion à saisir pour les sociétés manufacturières de taille moyenne.

Comment saisir les opportunités pour relocaliser l’industrie ?

Pour capitaliser sur ce changement considérable et stratégie tout en saisissant cette opportunité, il est important que les PMI évaluent leurs facteurs de différenciation face à la concurrence. De même, elles doivent se demander comment faire pour mieux répondre aux besoins de leur nouvelle clientèle composée d’entreprises. En ce sens, il leur faut comprendre les besoins opérationnels de ces dernières et leur fournir un avantage concurrentiel.

Pour obtenir cet avantage concurrentiel, les sociétés manufacturières doivent déployer des efforts pour booster leur visibilité sur toutes les phases de leur processus de conception et de livraison. Et il est évident que cette visibilité rime avec de la connectivité.

On pense notamment à la connectivité entre les logiciels et la connectivité entre les dispositifs de production. À cela, s’ajouteront les capacités de Business Intelligence qui donnent aux décideurs des informations en temps réel pour qu’ils puissent agir à temps en cas de problèmes liés à la livraison.

La qualité ainsi que le coût unitaire constituent des prérequis incontournables pour obtenir de nouveaux clients. Les clients importants ainsi que les grands manufacturiers ne feront aucunement le compromis à propos de la qualité et ont la liberté de fixer un objectif de coût unitaire répondant à leurs besoins.

Enfin, notons que la capacité de contrôle de la qualité et les coûts des produits dépendent grandement de la résistance du système de contrôle de la production du manufacturier.

vous pourriez aussi aimer