Préparer un voyage aux USA : les règles et les formalités

Qui n’a pas envie d’aller en toute liberté aux États-Unis ? De flâner sur les plages de Miami, de visiter New York, de se laisser aller par les distractions de Las Vegas ? Qui n’a pas envie de signer de gros contrats avec des partenaires américains lors de ses voyages d’affaires, et de profiter des merveilles du pays le plus populaire au monde ? Les USA sont connus de tous, et même si certaines personnes peuvent être réticentes à l’idée de s’y rendre, il faut dire que ce pays accueille assez d’étrangers chaque année. Toutefois, force est de constater que les formalités pour effectuer son voyage aux USA deviennent de plus en plus complexes. Quelles sont donc les procédures et règles à suivre lorsqu’on prépare un voyage pour les États-Unis d’Amérique ? Rien de tel qu’un petit guide ESTA pour bien comprendre.

Le passeport, une pièce indispensable à apprêter lors de tout voyage

Quel que soit le pays où vous allez, il est important de garder sur soi son passeport en cours de validité. Cette règle reste la même pour un voyage sur les USA. Aujourd’hui, grâce à un programme qui exempte du visa les citoyens français qui se rendent aux États-Unis, ces derniers ainsi que les ressortissants de plusieurs autres pays européens peuvent juste présenter un passeport. La seule condition est que ce passeport soit de type biométrique et qu’il soit valide. Ils peuvent également présenter un passeport dit « Delphine » valide et établi avant le 26 octobre 2005.

A lire aussi : Comment voyager léger en camping ?

En outre, le passeport devra être valide durant tout le séjour en Amérique. Puis, si vous disposez d’un passeport Delphine établi entre le 26 octobre 2005 et le 30 mars 2006, vous pouvez l’échanger contre un passeport électronique, gratuitement à la préfecture.

A découvrir également : Les meilleures activités à faire au Canada lors d’un voyage

L’autorisation ESTA, le meilleur raccourci pour les voyages à courte durée

Si vous êtes français et que vous désirez vous rendre aux États-Unis, en plus de l’obligation de disposer d’un passeport requis, vous aurez nécessairement besoin d’une autorisation ESTA. En effet, l’ESTA est un document que vous devrez remplir en ligne et qu’il faudra valider avant votre départ. C’est un document qui vient en remplacement à la feuille verte. Le remplissage du formulaire ESTA est une procédure qui concerne tous les Français, ainsi que les citoyens des autres pays qui appartiennent au « VISA Waiver Program », le VWP.

L’ESTA est requis pour tous les touristes qui programment de partir aux USA et d’y rester pour une durée de moins de 90 jours. Que ce touriste soit un adulte ou un enfant, il y est soumis. En revanche, les voyageurs qui détiennent un visa et ceux qui décident de voyager en prenant un transport terrestre ne sont pas obligés de remplir l’ESTA.

Ainsi, lorsque vous êtes concerné par le remplissage de ce formulaire, il faudra une fois l’avoir rempli, l’imprimer et le garder à portée de main durant tout le voyage et même pendant votre séjour. Cela vous épargne les soucis durant votre contrôle.

Ensuite, il faut rappeler que l’ESTA est un formulaire valide pendant deux années à partir de la date de son remplissage. Toutefois si votre passeport expire avant les deux ans, votre formulaire ESTA ne sera plus valide. Enfin, sachez que pour chaque demande de formulaire ESTA accordé, vous aurez à débourser 14 dollars.

Le Visa, l’autre palliatif

Si vous voulez rester aux États-Unis sur un séjour de plus de 90 jours, vous devrez vous faire établir un visa conséquent. Le type de visa que vous pourrez avoir dépendra de plusieurs paramètres dont votre profession. Quoi qu’il en soit, on vous offrira un visa adapté après différentes procédures. À cet effet, vous devrez prendre rendez-vous auprès d’un officier américain au niveau du Consulat des États-Unis pour un entretien. Mais avant cela, vous aurez l’obligeance de remplir un formulaire nommé DS-160 et de régler tous les frais y afférents.

De plus, si vous êtes un sénior de plus de 79 ans, ou si vous êtes plutôt un enfant de moins de 14 ans, vous avez la possibilité de réaliser votre demande et de l’envoyer par courrier sans prendre de rendez-vous au préalable.

Si après les différentes procédures, vous parvenez à obtenir votre visa américain, sachez que vous pourrez en profiter durant une durée de 10 ans.

Les vaccinations nécessaires pour voyager aux USA

Les vaccinations nécessaires pour voyager aux États-Unis peuvent varier selon la durée et le type de voyage que vous prévoyez. Si vous êtes en bonne santé, certainement à jour avec vos vaccins habituels, il est probable que vous n’ayez pas besoin de beaucoup de nouveaux vaccins. Les États-Unis ont une grande variété d’environnements géographiques, et il peut donc être utile de se faire conseiller par un professionnel.

Si votre voyage implique des endroits reculés du pays ou si vous allez passer du temps dans des zones rurales où l’accès aux soins médicaux est limité, il peut être judicieux de penser à la vaccination contre la fièvre jaune. Il existe aussi quelques autres vaccinations recommandées pour les visiteurs qui prévoient d’entrer en contact étroit avec des animaux sauvages ou domestiques pendant leur séjour : la rage et la leptospirose.

Consultez votre médecin avant votre départ afin qu’il puisse évaluer votre état général et déterminer quelles vaccinations sont appropriées pour vous. Ne sous-estimez pas l’importance d’autres mesures préventives telles que le port d’une crème solaire efficace sur tout votre corps ainsi qu’un répulsif anti-moustique puissant.

Sachez qu’en entrant sur le territoire américain sans avoir été correctement vacciné(e), cela pourrait entraîner des complications administratives désagréables. Bien sûr, cela ne doit pas remplacer l’idée principale derrière les vaccins : protéger votre santé et celle des autres.

Les règles douanières à respecter lors de l’entrée sur le territoire américain

Lors de votre entrée sur le territoire américain, vous devez respecter certaines règles douanières. Vous devez remplir avec soin et exactitude le formulaire I-94W (ou ESTA pour les ressortissants des pays bénéficiant du programme) qui vous sera remis dans l’avion avant l’atterrissage. Ce document permet aux autorités américaines de vérifier que vous êtes bien admis sur leur territoire et quels sont vos motifs de voyage.

Il est aussi crucial de déclarer tous les biens que vous transportez à travers la frontière. Les États-Unis ont des règles strictes en matière d’importation : certains produits sont interdits ou réglementés, tels que les armements, les stupéfiants ou encore certains aliments (viande crue, par exemple). Assurez-vous donc d’être au fait des restrictions en vigueur avant votre départ.

En cas de non-respect de ces règles douanières, cela pourrait entraîner une confiscation des biens incriminés ainsi qu’une forte amende voire même une expulsion immédiate du territoire américain.

Soyez aussi vigilant quant aux normes sanitaires en vigueur : si un agent suspecte que vous pouvez être porteur(se) d’une maladie contagieuse comme la tuberculose ou un virus respiratoire, alors il peut ordonner une évaluation médicale et/ou mettre en quarantaine temporairement toute personne susceptible d’avoir été exposée à la maladie.

Depuis janvier 2016, il est désormais obligatoire pour tout visiteur ayant voyagé récemment dans un pays où sévit le virus Ebola de déclarer sa provenance à l’arrivée. Cette mesure est en place afin d’éviter la propagation du virus aux États-Unis.

L’entrée sur le territoire américain implique une certaine rigueur quant au respect des règles douanières et sanitaires en vigueur. Vous devez vous renseigner avant votre départ pour éviter toute complication administrative ou sanitaire à votre arrivée.

vous pourriez aussi aimer
404 Not Found

404 Not Found


nginx/1.18.0