Mutuelle pour senior : comment la choisir en 7 conseils ?

En fin de carrière ou à la retraite ? Ces étapes de la vie marquent un nouveau changement, avec son lot de risques de santé. Conséquences, la souscription d’un contrat de complémentaire santé en adéquation à la tranche d’âge devient une priorité. Les dépenses de santé à cet âge ne font qu’augmenter, avec un prix moyen de mutuelle santé de 94 euros mensuel. Pour un couple de senior, cela représente environ 200 euros en moyenne pour un couple de seniors. Voici quelques conseils pour bien choisir la mutuelle selon ce profil particulier.

Lire également : Anti-escarres : vers quelle solution se tourner ?

Anticiper et prévoir comme maître mot

Les besoins de santé diffèrent d’un individu à un autre : patrimoine génétique, passé médical, style de vie, métier … Toutefois, c’est un fait indéniable, avec l’âge, les problèmes médicaux sont très fréquents. Généralement, ces maux sont liés à l’audition et à la vue, bien qu’à différents niveaux. Or, ces problèmes entraînent des dépenses de santé conséquentes, qui ne sont pas toujours prises en charge par la Sécurité sociale.

Pour l’illustration, une prothèse dentaire coûte entre 500 et 900 euros, tandis que celui des prothèses auditives varie de 750 à 2000 euros. Il est important d’ores et déjà de prévoir ce type de dépenses, qu’il s’agisse de besoins présents ou de ceux à venir.

Lire également : Le curcuma pour booster vos articulations

Dresser une liste des frais de santé exclus de la prise en charge par la Sécurité sociale

La Sécurité sociale ne prend pas forcément en charge tous les soins. Par exemple, elle ne rembourse pas les implants dentaires. En outre, certains soins sont certes pris en charge mais peu remboursés. Arrivé à l’âge de la retraite, il est important que chacun puisse dresser un bilan des soins qui lui seront indispensables. Cela permet de comparer les couvertures proposées par la mutuelle santé entre elles. Ainsi, avant de souscrire un contrat de mutuelle, il est important de vérifier les garanties pour :

  • La prise en charge des rhumatismes et de l’arthrose ;
  • Les soins chez un diététicien ;
  • Les médecines douces ;
  • Les maladies chroniques ;
  • Le remboursement des prothèses auditives ;

Vérifier les couvertures incluses dans la mutuelle santé

Les contrats de mutuelles senior sur le marché ne sont pas tous pareils. Il est alors important de définir les besoins du senior et de rechercher le contrat qui répond à ce besoin particulier. Par exemple, il vaut mieux se pencher sur les remboursements des médicaments si l’assuré doit suivre un traitement régulier.

Voici une liste non exhaustive des garanties particulières sur lesquelles il faut s’intéresser :

  • La prise en charge d’une aide à domicile ;
  • La prise en charge forfaitaire hospitalière ;
  • La couverture d’audioprothèses ;
  • La prise en charge des cures thermales ou d’un séjour en thalassothérapie ;

S’intéresser au tarif, mais pas que !

Le prix d’une assurance santé senior varie selon les garanties inclues dans le contrat ainsi que le profil de l’assuré (sexe, âge, lieu d’habitation, style de vie…). L’écart de prix s’avère particulièrement important, d’où la nécessité de s’intéresser à ce point. Toutefois, généralement, une couverture à prix bas signifie un remboursement moins important. Ainsi, les contrats à petit prix ne proposent pas la prise en charge de dépassements d’honoraires ou encore le remboursement d’une chambre individuelle lors d’une hospitalisation.

Or, il est un fait que les dépenses de santé des seniors sont particulièrement lourdes. Il faut ainsi porter une attention particulière aux remboursements. Dans ce cas, opter pour une assurance santé senior à bas prix serait une erreur.

Savoir remplir les questionnaires médicaux

Les compagnies d’assurances proposent souvent à un senior de remplir un questionnaire pour lui proposer le contrat adéquat à sa situation. Il faut faire attention à ce formulaire, notamment sur la partie médicale. Les assureurs peuvent estimer le profil à risques selon les réponses apportées.  Dans ces cas, ils proposent une prime majorée, ce qui peut revenir cher.

Ne pas se limiter à la réputation d’un assureur

Il n’est pas toujours conseillé de fonder son opinion sur la réputation d’une compagnie d’assurance. En effet, un assureur à forte notoriété n’est pas toujours synonyme de meilleurs services. Mieux vaut baser son jugement sur la qualité d’un contrat de santé, s’il est en adéquation les garanties qu’il propose sont en adéquation avec les besoins recherchés par l’assuré. Il n’est pas rare de rencontrer des établissements moins connus, mais qui proposent de bonnes couvertures à prix compétitifs.

Faire jouer la concurrence

Avec la pluralité des offres d’assurances santé senior, il est facile de se perdre rapidement. Afin de trouver la meilleure offre, l’idéal est de jouer la carte de la concurrence. Cela permet d’avoir un aperçu de toutes les offres et d’en identifier les contrats les plus intéressants. Pour mieux baser son jugement, les avis des clients sur Internet peuvent être d’une grande aide pour bien choisir pour trouver une mutuelle sénior pas chère.

Autre alternative, utiliser un comparateur d’assurance santé en ligne. Il suffit de remplir le formulaire de comparaison pour avoir un accès aux tarifs et garanties proposées. L’avantage, c’est que l’utilisation de cet outil est à la fois gratuite, rapide et sans engagement. Selon les statistiques, son usage permet d’économiser jusqu’à 45% sur une assurance santé, pour les mêmes garanties.

 

 

vous pourriez aussi aimer