Quand faut-il réaliser un bilan auditif ?

Les difficultés d’audition peuvent survenir à tout âge et entraîner une perte auditive ou surdité. Effectuer un bilan auditif vous évite donc le pire. Avec cet ensemble de consultations et d’examens, vous suivez régulièrement l’état de votre audition. Quels sont les signes qui doivent vous alerter ? À quelle fréquence effectuer des tests auditifs ? Toutes les réponses à ces questions dans notre article.

Problème d’audition : les signaux d’alerte

Plusieurs signes peuvent faire penser à une baisse d’audition et nécessitent un bilan auditif. Découvrons-les ensemble.

A voir aussi : Comment fabriquer son e-liquide maison ?

La presbyacousie

En France, on estime à 6 millions le nombre de personnes touché par la presbyacousie.

La presbyacousie est un trouble caractérisé par une perte progressive de l’audition. Symptomatique du vieillissement naturel de l’oreille, elle se manifeste à partir d’un certain âge, généralement la soixantaine. Il est donc conseillé d’effectuer régulièrement un bilan auditif à partir de 50 ans. Lorsque vous ressentez des maux particuliers liés à votre audition, consulter un médecin, généraliste, ORL ou audioprothésiste devient un impératif : si vous résidez à Paris par exemple, visitez le site d’un spécialiste vous permet de prendre rendez-vous rapidement avec un professionnel. À travers un bilan, l’état de votre capital auditif est évalué afin d’apporter des solutions efficaces. Les cabinets spécialistes de l’audition proposent aussi des piles auditives, des produits d’entretien ainsi que des services d’appareillage.

A découvrir également : Trouver un médecin de garde au plus vite

problème audition

Les traumatismes sonores

Contrairement à la presbyacousie, les traumatismes sonores peuvent survenir chez tout le monde, des plus jeunes aux plus âgées. Ils sont généralement causés par l’exposition à un bruit de décibels élevés (supérieur à 85 décibels selon l’OMS). Une longue et répétitive exposition à de tels fonds sonores endommage l’oreille et entraîne une dégradation auditive. En cas de choc auditif intense ou répété, pensez à consulter un spécialiste dans les meilleurs délais. Les personnes qui fréquentent les salles de spectacle, discothèques ou espaces en travaux courent aussi un risque de traumatisme sonore.

Les symptômes généraux

En dehors de la presbyacousie et des chocs auditifs, certains symptômes annoncent également des dégradations auditives. Les signes généraux sont :

  • des difficultés à entendre ses interlocuteurs
  • des acouphènes ou bourdonnements d’oreilles
  • des pertes d’audition dans la famille notamment chez les ascendants
  • des prises de médicaments ototoxiques
  • un besoin de concentration pour suivre une discussion

En présence d’un de ces symptômes, il convient de consulter un ORL ou un audioprothésiste pour être pris en charge. Notons également qu’en l’absence de tout signe ou trouble de l’audition, un bilan auditif annuel est recommandé.

Le déroulement d’un bilan auditif

Le bilan auditif regroupe un ensemble de tests en plusieurs étapes. Il a pour but d’évaluer le niveau auditif d’un individu. Il débute d’abord par la consultation avec l’ORL ou l’audioprothésiste. L’entretien repose sur le niveau de gêne auditive, les caractéristiques de la baisse d’audition, les antécédents familiaux, etc.

Ensuite, le spécialiste procède à une évaluation auditive indolore et non invasive qui mesure votre capacité à entendre différents sons. Cette action regroupe plusieurs méthodes à savoir : l’otoscopie et l’audiométrie. Réalisé avec un otoscope, le premier test permet de vérifier l’état des conduits et tympans. L’audiométrie quant à elle permet de déterminer le niveau d’audition de chaque oreille. Elle est généralement réalisée dans un local calme et insonorisé.

Enfin, à l’issue de ces tests, l’ORL analyse les résultats du bilan auditif. Cela lui permet de déterminer le niveau de perte auditive et ses origines. Un traitement approprié sera délivré en fonction du niveau de perte d’audition. Notons que le bilan auditif ne comporte aucun risque et dure en moyenne 30 à 45 minutes.

vous pourriez aussi aimer