Trois conseils pour devenir plus écoresponsables

À l’heure actuelle, les enjeux de l’écologie nous préoccupent au plus haut point tout comme le désir de consommer de manière plus économique et responsable. Las de la grande production et des produits transformés dont le suivi devient de plus en plus difficile, nous nous tournons vers de nouvelles habitudes. En réalité, ce n’est pas une évolution, mais plutôt un retour en arrière, vers des pratiques moins polluantes.

Favorisez les petits producteurs locaux

En France, nous produisons des kiwis. Pourtant, la majeure partie de ceux qui se trouvent dans le commerce provient de Nouvelle-Zélande. D’ailleurs, paradoxalement, là bas, ils consomment des kiwis importés d’Italie. Cette constatation est faite à différents niveaux de la chaîne alimentaire et l’impact écologique est catastrophique. Aujourd’hui, de nombreuses plateformes web favorisant les achats directs auprès des petits producteurs se développent de plus en plus. Elles aident à favoriser l’économie locale en mettant en avant les circuits courts.

Lire également : Régalez-vous avec de délicieuses pizzas préparées par de vrais experts

Évitez les pesticides

Les pesticides sont responsables de nombreux problèmes de santé. Malheureusement, ils sont encore largement utilisés dans l’agriculture française. Heureusement, certains petits producteurs ont proposé une alternative plus écologique et de là est née la production bio. D’autres produits sans pour autant disposer de ce label peuvent être produits sans pesticides. C’est le cas des légumes du jardin par exemple. Si vous avez un grand jardin, c’est le moment d’apprendre à faire un potager.

Réduisez le nombre de déchets

Une autre lutte à laquelle il faut se livrer sans tarder c’est celle de la réduction des déchets. Or, dans le domaine de l’agroalimentaire, le suremballage est devenu un véritable fléau. Vous avez déjà probablement vu ces compotes contenues dans des mini sachets en plastiques individuels, entourés de carton puis de plastique. Pour réduire sa production de déchets, il existe pourtant des moyens très simples comme se servir du vrac, apporter ses propres contenants au magasin, veiller à n’acheter que des produits contenus dans des matériaux recyclables.

A lire aussi : Les étapes pour ouvrir un magasin de fruits et légumes

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!