Comment optimiser la gestion de votre bien en location ?

Inhérente aux projets d’investissement locatifs, la gestion locative en garantit la sécurité et s’affiche comme un véritable vecteur de rentabilité. Cette mise en place cruciale fait référence aux opérations qui permettent la gestion quotidienne d’un bien immobilier en location. Si vous désirez optimiser votre investissement locatif, il est dans votre intérêt d’y attacher le plus de soin possible. Il apparaît de ce fait plus opportun de la confier à une agence immobilière avec laquelle vous signez un mandat de gestion locative.

Location : confiez la gestion de votre bien à une agence immobilière

Après la signature du mandat de gestion locative par vous et par l’agence immobilière de votre choix, cette dernière devient automatiquement votre « mandataire ». Au travers de ce contrat, vous lui donnez un droit pour qu’elle puisse gérer partiellement ou intégralement votre maison ou votre appartement en location. Ce mandat qui est juridiquement encadré par la loi Hoguet précise exhaustivement les différentes missions de votre mandataire.

A lire également : Comment trouver un appartement à acheter ?

La gestion locative déléguée est en premier lieu synonyme de gain de temps. Elle vous donne la possibilité de vaquer à vos occupations habituelles puisque l’agence immobilière se charge de tout. Vous pouvez optimiser la gestion de votre bien sans que vous ayez à vous y attarder. Votre mandataire vous évite d’avoir à gérer les thématiques délicates liées à la location :

  • l’établissement des baux,
  • les quittances de loyer,
  • la gestion des entrées et sorties,
  • la gestion des litiges,
  • la déclaration des revenus fonciers.

Confier la gestion de votre bien à une agence immobilière compétente, c’est aussi faire le choix de la tranquillité d’esprit et de la sécurité. Pour cause, votre mandataire sélectionne les locataires en fonction de leur solvabilité et de leur stabilité financière. Son but est de vous mettre à l’abri des loyers impayés. Il saura gérer comme il faut les éventuelles personnes douteuses et les litiges en tout genre. De plus, l’agence peut vous proposer en option une assurance contre les loyers impayés.

A lire aussi : Comment devenir un diagnostiqueur immobilier ?

Ce mandataire fait par ailleurs en sorte que les risques de carence locative soient minimisés et que vos revenus locatifs soient optimisés. Il veille à ce que le loyer soit au niveau du marché, que votre bien soit bien mis en valeur et que vos annonces de location soient attractives et diffusées sur un maximum de supports.

mettre un bien en location

L’importance du choix des locataires de votre logement

Pour assurer une rentabilité optimale, le choix des locataires est d’une importance cruciale. Vous ne devez choisir que des personnes fiables, solvables et justifiant d’une excellente santé financière. Celles-ci sont capables de s’acquitter en temps et en heure de leur loyer mensuel. Vous serez ainsi protégé des mauvais payeurs et n’aurez pas à perdre votre temps à suivre le processus rigoureux du recouvrement des loyers impayés. Vous ne risquerez pas de vous trouver dans l’incapacité de rembourser comme il faut vos mensualités de crédit. Notez qu’en plus d’être solvables et stables financièrement, les bons locataires sont sérieux. Ils prendront soin de votre logement et respecteront le voisinage. Ils sont de plus assurés sur les risques locatifs, comme l’exige la législation en vigueur :

  • incendie domestique,
  • dégâts des eaux,
  • explosion,
  • catastrophe naturelle,
  • bris de glace.

En jouant la carte de la gestion locative déléguée, vous n’aurez affaire à aucun locataire douteux. Le mandataire s’évertue à passer au crible chaque dossier de candidature reçu. Lors de cette évaluation minutieuse, il vérifie que tout est clair et complet. L’agence immobilière étudie d’abord la solvabilité du candidat en se basant sur ses revenus et en s’assurant qu’il perçoit a minima 3 fois le montant du loyer. Elle se charge ensuite d’analyser la stabilité professionnelle du candidat et vérifie s’il dispose ou non d’un solide garant. Pour aller plus loin dans son analyse, le mandataire peut contacter les anciens bailleurs du candidat pour avoir une idée précise de son sérieux, de sa ponctualité, de son comportement, etc. Par ailleurs, lors du premier contact, il vérifie que son interlocuteur est poli, avenant et respectueux. Après avoir sélectionné les potentiels acquéreurs qui répondent à l’ensemble de ses critères, l’agence immobilière vous accompagne dans la décision finale.

Les démarches à suivre pour mettre votre bien en location

Il faut d’abord faire en sorte que votre bien soit salubre et décent. Il s’agit ensuite de sélectionner le type de bail idéal :

  • location vide,
  • location meublée,
  • colocation,
  • location saisonnière,
  • location de longue durée.

Lors de l’étape qui suit, vous devez faire réaliser l’ensemble des diagnostics immobiliers obligatoires à vos frais. La législation en vigueur veut que le rapport au sein duquel ils sont regroupés (DDT ou dossier de diagnostic technique) soit annexé au bail. Vient ensuite l’estimation du loyer au regard de la réalité du marché, la création d’une annonce attractive et la publication de celle-ci. Il convient par la suite de planifier les visites avec les candidats, l’analyse de leur dossier et la sélection du locataire. Après, il ne vous reste plus qu’à rédiger le bail et les actes de cautionnement solidaires conformément aux réglementations en vigueur, puis réaliser de l’état des lieux d’entrée avec le locataire choisi.

vous pourriez aussi aimer
404 Not Found

404 Not Found


nginx/1.18.0