Quelle est la meilleure assurance de prêt immobilier?

Avant de prêter de l’argent aux personnes qui souhaitent exécuter des projets immobiliers, les établissements exigent une assurance. Même s’il ne s’agit pas d’une obligation légale, ne pas respecter cette coutume vous empêchera certainement de bénéficier de votre crédit. Vous souhaitez connaître la meilleure assurance immobilière qui existe ? Dans ce cas, trouvez plus de détails ici.

Une meilleure assurance immobilière propose un meilleur taux

La meilleure assurance applique un taux qui facilite aux souscripteurs le paiement des mensualités. Depuis l’avènement de la loi Lagarde qui permet aux souscripteurs de choisir une assurance non bancaire pour leur crédit, les taux applicables sont très variés sur le marché. Toutefois, sachez que l’État impose aux compagnies d’assurance de proposer deux types de taux aux assurés.

A voir aussi : La loi Pinel est-elle intéressante ?

Le premier, Taux effectif global (TEG) permet de connaître le coût global de votre opération. Il est déterminé en fonction du taux d’intérêt applicable au montant de capital du crédit ainsi que les frais connexes.

Plus concrètement, pour un prêt de 20000 euros par an, avec un taux d’intérêt de 2 %, vous devez payer 400 euros d’intérêt. Si les frais connexes d’une valeur de 50 euros viennent s’ajouter à ce montant, cela fera 450 euros : c’est le prix de votre TEG.

A lire également : Colocation : bien choisir son assurance habitation

Le second, Taux annuel effectif Assurance (TAEA) fonctionne comme le TAEA. Seulement ici, le montant de l’assurance emprunteur est ajouté au TEG. En considérant, si le coût de l’assurance emprunteur est de 150 euros par exemple, le TAEA équivaut à 600 euros.

Une meilleure assurance immobilière offre des garanties intéressantes

Lorsqu’il s’agit de souscrire une assurance prêt immobilier, il est recommandé d’être endurant et analyste. En effet, le tout ne se résume pas à un meilleur taux. Vous devez aussi bénéficier de bonnes garanties, ce qui n’est pas gagné d’avance.

Avant de conclure votre contrat, essayez d’intégrer les garanties optionnelles les plus courantes lorsqu’elles ne figurent pas dans votre convention. Au nombre de ces garanties, on peut citer entre autres celles qui sont présentées ici.

  • La garantie perte d’emploi : elle vous permet de continuer à solder votre crédit immobilier même lorsque vous perdez votre travail.
  • La garantie contre les problèmes dorsaux et psychiques : avec elle, vous continuez à rembourser votre prêt lorsque ces situations surviennent.
  • La garantie d’Invalidité Permanente Partielle (IPP) : en cas d’incapacité à travailler, vous pouvez sans problème rembourser toujours votre crédit, etc.

Il existe d’autres garanties courantes qui reviennent dans les contrats d’assurance pour crédit. Une meilleure assurance immobilière veille toujours à protéger dans une large mesure son souscripteur.

Les exclusions : l’autre critère pour distinguer le bon du meilleur

Qui parle de garantie finit toujours par aborder les exclusions de garantie. Elles désignent les situations où l’assureur ne peut couvrir votre remboursement. En général, la meilleure assurance immobilière protège autant que peut se faire son client. Les exclusions les plus fréquentes découlent entre autres :

  • de l’exercice d’un emploi risqué ;
  • de la commission d’une infraction pénale ou civile ;
  • de l’irresponsabilité sur les questions de santé ;
  • des actes terroristes ;
  • de la guerre, etc.

Dans tous les cas, avant de souscrire au contrat, il vous sera demandé une liste d’informations personnelles. Veuillez répondre en toute exactitude pour bénéficier de la meilleure protection de votre meilleure assurance immobilière.

Toutefois, pour toute somme ou valeur inférieure à 200000 euros et pour tout paiement intervenant avant 60 ans, vous n’êtes plus contraint de fournir vos informations de santé.

Les délais : autres critères pour distinguer la meilleure assurance immobilière

Si vous souscrivez une assurance pour couvrir votre prêt immobilier, sachez que les délais jouent beaucoup. Il s’agit notamment du délai de carence, et celui de la franchise.

Le premier consiste pour vous à payer vos mensualités pendant un moment avant que l’assureur ne rende effectif votre contrat. Une meilleure assurance immobilière réduira certainement votre délai de carence pour vous protéger plus tôt.

Le second délai, celui de franchise intervient lorsque vous devez bénéficier d’une garantie. Il correspond à la période qu’observe votre assureur avant de commencer par couvrir le paiement de vos mensualités.

vous pourriez aussi aimer